Chérif Sy

Chérif Sy
Chérif Sy
Fonctions
Président du Conseil national de transition

(1 an, 1 mois et 3 jours)
Prédécesseur Soungalo Ouattara (président de l'Assemblée nationale)
Successeur Salif Diallo (président de l'Assemblée nationale)
Président du Burkina Faso
(intérim)

(6 jours)
Prédécesseur Michel Kafando (transition)
Successeur Michel Kafando (transition)
Biographie
Nom de naissance Chérif Moumina S
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Néma (Mauritanie)
Nationalité burkinaise

Chérif Sy
Chefs d'État du Burkina Faso
Présidents du Parlement du Burkina Faso

Chérif Sy, né le à Néma en Mauritanie, est un homme d'État, journaliste et éditeur burkinabais, président du Conseil national de transition depuis le 27 novembre 2014. Il a été directeur du journal Bendré et président de la Société des éditeurs de la presse privée (SEP)[1].

Chérif Sy est le fils du général de corps d'armée Baba Sy[2], grand chancelier des ordres du Burkina Faso de 1980 à 1989[3].

Il est le président du Forum des éditeurs africains (The African Editor’s Forum – TAEF) et président du comité de pilotage du Centre national de presse Norbert Zongo.

À la mi-novembre 2014, il est candidat au poste de président de la transition, à la suite de la révolution de 2014 au Burkina Faso[4],[5]. Le 27 novembre 2014, il est élu président du Conseil national de transition (CNT) du Burkina Faso par 71/90 voix contre son rival Ibrahima Koné de l’ancien groupe parlementaire ADJ qui obtient 14/90 voix[6].

Le , à la suite du coup d'État du général Gilbert Diendéré, au cours duquel le président Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida sont retenus en otages, Chérif Sy assume les responsabilités de chef de l'État en sa qualité de président du Conseil national de transition[7].

Notes et références

Bibliographie

  • « Simple détail : Partage de responsabilités ou de postes ? », L’Express du Faso,‎ (lire en ligne)
  • « Burkina : opposition et armée ont choisi leurs candidats pour la présidence », Jeune Afrique.com,‎ (lire en ligne)
  • « Société des éditeurs de la presse privée (SEP) : Chérif Sy reste aux commandes », Le Faso.net,‎ (lire en ligne)
  • « Historique de la Grande Chancellerie de 1961 à nos jours », sur Grande Chancellerie des Ordres burkinabé (consulté le 3 décembre 2014)
  • « Au Burkina Faso, l’armée rétablit la Constitution », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  • « Sy Cherif, directeur de Bendre : Mon dernier face à face avec Sankara », Le Pays,‎ (lire en ligne)
  • « Conseil national de Transition : Chérif Sy élu président », RTB.bf,‎ (lire en ligne)
  • « Bendré », sur SEP-Burkina.org