Centre historique

La vieille ville de Kazimierz Dolny, Pologne

Le centre historique est l'espace urbain le plus ancien dans une commune.

Définition

Sa définition peut varier selon les cités et les pays. Par exemple, dans les villes médiévales, le centre historique est celui compris généralement à l'intérieur du périmètre des anciennes murailles.

Vue de Rome depuis le Janicule.

En Italie, la définition urbaine du centre historique (en italien : Centro Storico) est née au XIXe siècle quand on commença à penser à la restructuration puis à la sauvegarde des parties antiques des villes. Au cours de ces dernières décennies, le développement des concepts de sauvegarde a progressé ; les définitions urbaines comme celle de l'historicité se sont élargies à l'ensemble de l'espace construit dit historique, en allant plus loin que la frontière des murailles des cités du passé. Dans cet esprit, les plans régulateurs des communes concernées ont tracé le périmètre de ces zones en les définissant normativement comme « Zone A » d'intérêt historique.

En France, ces zones sont souvent sauvegardées et peuvent être soumis à un Plan de sauvegarde et de mise en valeur. Le centre historique se caractérise le plus souvent par un important patrimoine urbain et architectural. Parmi les plus remarquables, certains sont classés par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité.

Dans le monde, célèbres sont les centres historiques de Paris, Rome, Athènes, Gênes, Nicosie, Istanbul, Naples, Lisbonne, Barcelone, Jerusalem, Venise, Santo Domingo, Tunis ou encore Florence.


Europe

En France

Les toits du Vieux Lyon

En France, plusieurs villes ont conservé un important centre historique.

Centres historique classés par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité :

Autres centres historiques :

Afrique

Algérie

Égypte

Maroc

Tanzanie/Zanzibar

Tunisie

Amérique du Sud

Argentine

Colombie

République dominicaine

Voir aussi

Articles connexes