Centre français de Berlin

Le Centre Français de Berlin est un centre culturel franco-allemand à Berlin, dans le quartier de Wedding. Il se trouve dans le même bâtiment que l'Hôtel de France, ainsi que le Restaurant français "La Gourmanderie".

Histoire

Le Centre Français de Berlin à Müllerstraße avec la reproduction de la tour Eiffel

Installé sur un terrain de construction du gouvernement militaire français le centre ouvre en 1961 sous le Nom de Centre Culturel Français[1]. Il a été exploité jusqu'en 1992 en tant que centre culturel des Forces françaises, qui occupaient alors une partie de Berlin. La chute du Mur de Berlin, en 1989, ayant eu pour conséquence le retrait des forces d'occupation, les troupes françaises se sont retirées, et le Centre a été fermé.

Dans le cadre du traité de Moscou et du traité d'unification, le complexe de bâtiments de la Müllerstraße 74 est transféré au Ministère fédéral des Finances de la république Fédérale d'Allemagne. Les gouvernements de France et d'Allemagne décident que la réouverture du centre va dans le Sens de l'Amitié franco-allemande et l'esprit européen de l'Entente entre les peuples. Le bâtiment a été reconstruit pendant près de deux ans et inauguré en 1994, en tant que Centre Français de Berlin. La nouvel arrangement implique l'Ambassade de france, la Fondation Entente Franco-allemande, le Ministère fédéral de la Famille, des personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse, le Ministère de l'École, de la Jeunesse et des Sports pour le Sénat de Berlin, la Ville de Paris et la Mairie de Wedding[2].

Organisation

Le centre est géré côté français par le Centre d'Echanges Internationaux (CEI) ayant son siège à Paris, et côté allemand par la fondation Sozialpädagogisches Institut de Berlin.

En 2015, l'équipe se compose de 9 personnes. Des volontaires sont régulièrement employés dans le cadre du service Volontaire Européen et franco-allemand.

Missions

Le Centre Français de Berlin, a sept fonctions principales[3] :

  1. Organisation internationale des échanges (scolaires, extrascolaires, échanges en groupe ou individuels) pour les jeunes et les professionnels,
  2. la reprise du Jumelage entre Paris et Berlin, sous la forme du "Tandem Paris-Berlin", avec le soutien du Sénat de Berlin,
  3. l'Entretien du réseau “Diversité et Participation”, avec le Soutien de l'OFAJ,
  4. la Coordination du programme d'échange scolaire Voltaire,
  5. la promotion de la mobilité professionnelle et le soutien des jeunes à leur projet dans le pays partenaire,
  6. la gestion d'un local, centre culturel, lieu de rencontre avec des événements culturels,
  7. la mise à disposition des locaux pour des projets socioculturels dans l'intérêt du public et de la formation des jeunes.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes