Centre d'information et d'orientation

En France, les centres d'information et d'orientation (CIO) sont des services déconcentrés du ministère de l'Éducation nationale. Il existe au moins un CIO par circonscription d'inspection académique.

Les CIO sont soumis au chapitre III du titre Ier du livre III de la partie réglementaire du code de l'éducation.

Le CIO est ouvert gratuitement aux jeunes scolarisés ou non, aux parents, aux étudiants et aux adultes à la recherche d’une formation. Il joue un rôle de terrain en matière d'orientation scolaire et professionnelle.

Historique des CIO

C'est en 1910 qu'est créé à Paris le premier « Service d'information professionnelle » afin de déterminer les aptitudes des enfants et d'informer sur les études qui peuvent les mettre en valeur[1].
La loi Astier de 1919 créé des « Offices d'orientation professionnelle » guidant les élèves de l'école primaire vers l'apprentissage. Jusque dans les années 1930, les Services d'orientation ne s'adressent qu'aux futurs ouvriers et employés.
Ce n'est qu'en 1932 que se crée le « Bureau universitaire de statistiques » (BUS) qui se donne pour mission d'informer les lycéens et les étudiants sur les études et les métiers (jusqu'en 1971, ces deux services seront indépendants l'un de l'autre).
En 1941, L'Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle (Inetop) qui a été créé à Paris en 1928 sous le nom d'Institut National d'Orientation Professionnelle (Inop) avec comme mission principale de former les conseillers d'orientation professionnelle et de créer les méthodes et outils de leur pratique, rejoint le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et se dote d'une consultation. Celle-ci remplira le double rôle de centre d'application pour les conseillers d'OP en formation et de CIO du 5ème arrondissement de Paris. L'Inetop est le principal centre en France de formation et de recherche spécialisé en orientation tout au long de la vie.

En 2013, il existe 539 CIO dans toute la France, certains ont été regroupés de manière a réduire leur nombre et donc les dépenses associées. Depuis le, les Conseillers d'Orientation-Psychologues (COP) changent de statut. Ils constituent avec les anciens psychologues scolaires un corps unique de Psychologue de l'Education Nationale. Ils deviennent Psychologues de l’Éducation Nationale spécialisés en "développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" (Psy-EN EDO).

Les missions du CIO

  • Informer sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les professions.
  • Observer, analyser les transformations locales du système éducatif et les évolutions du marché du travail, publier des documents de synthèse à destination des équipes éducatives ou des élèves.
  • Animer les échanges et les réflexions entre les partenaires du système éducatif, les parents, les jeunes, les décideurs locaux et les responsables économiques.
  • Conseiller individuellement (par un conseiller spécialiste des questions d'orientation, qui est aussi psychologue en orientation)

Ils sont ouverts gratuitement aux jeunes scolarisés ou non, aux parents, ainsi qu'aux étudiants et aux adultes à la recherche d’une formation.

On peut y consulter de la documentation sur les études, les formations et les professions.
On peut également y rencontrer un Psychologue de l’Éducation nationale qui aidera à définir et à mettre en œuvre le projet d’orientation ou de réorientation.
Les Psychologues de l’Éducation nationale interviennent également dans les établissements scolaires de la sixième à l’université.

Le réseau des CIO s'appuie sur l'Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep) et le Centre d'études et de recherches sur les qualifications (CEREQ).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Références