Cendra Motin

Cendra Motin

Cendra Motin
Illustration.
Fonctions
Vice-présidente de l'Assemblée nationale

(3 mois et 25 jours)
Président François de Rugy
Législature XVe
Députée de la 6e circonscription de l'Isère
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 1 jour)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LaREM
Prédécesseur Alain Moyne-Bressand (LR)
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Bagnols-sur-Cèze (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM (depuis 2017)
Diplômée de Université Lyon-II
Conservatoire national des arts et métiers

Cendra Motin, née le à Bagnols-sur-Cèze, est une personnalité politique française.

Elle est élue députée (LRM) dans la sixième circonscription de l'Isère lors des élections législatives de 2017.

Biographie

Avant son élection en 2017 sous l'étiquette La République en marche, elle dirigeait une entreprise de ressources humaines[1].

En juin 2017, elle est élue députée[2]. Elle est membre de la commission des finances.

Elle est élue le vice-présidente de l'Assemblée nationale. Elle entend démissionner de ce poste si Les Républicains mettent fin à leur boycott des postes du bureau de l'Assemblée, alors que deux vice-présidences devaient leur revenir[3]. Alors que plusieurs de ses homologues éprouvent des difficultés à présider les séances de l'Assemblée, elle se distingue dans ce rôle lors de la session parlementaire extraordinaire de l'été 2017[1]. Elle perd cette vice-présidence le 24 octobre 2017[4].

Avec un taux moyen de 59 % de présence aux votes de l'Assemblée en juin 2018, elle est la députée la plus assidue du groupe LREM[5].

En septembre 2018, après la nomination de François de Rugy au gouvernement, elle se porte candidate à la présidence de l'Assemblée nationale[6]. Opposée à Richard Ferrand, Barbara Pompili et Philippe Folliot, elle arrive en 3e position lors de l'élection interne au groupe LREM, avec 15 voix sur 299 votes et 291 suffrages exprimés[7]. Lors de l'élection du président de l'Assemblée, elle vote en faveur de Marc Fesneau, candidat du groupe MoDem[8].

Notes et références

  1. a et b Alexandre Rousset, « Assemblée : les cinq révélations de la session extraordinaire », sur lesechos.fr, (consulté le 10 août 2017).
  2. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  3. https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/deputee-lrem-isere-cendra-motin-elue-vice-presidente-assemblee-nationale-1289003.html
  4. « Assemblée nationale : Danielle Brulebois perd sa vice-présidence au profit de Annie Genevard », francetvinfo.fr, 25 octobre 2017.
  5. Wedodata, « Les députés En marche traînent les pieds », sur Les Jours, (consulté le 29 juillet 2018).
  6. Alexandre Lemarié, « Remaniement : Richard Ferrand, favori pour remplacer de Rugy à la présidence de l’Assemblée », sur lemonde.fr, (consulté le 4 septembre 2018).
  7. « LRM désigne Richard Ferrand comme candidat à la présidence de l’Assemblée nationale », sur lemonde.fr, (consulté le 10 septembre 2018).
  8. Jean-Baptiste Daoulas, « Motin vote Fesneau », L'Express,‎ (lire en ligne).

Liens externes