Caye

(Redirigé depuis Cayes)
L'île Warraber dans le détroit de Torres, entre l'Australie et la Nouvelle-Guinée.

Une caye (prononcé [kaj]) est une petite île basse principalement composée de sable et de corail.

Étymologie

Le mot est principalement utilisé dans les Antilles mais on l'emploie quelquefois pour des configurations similaires en environnement tropical, spécialement en Floride pour les Florida Keys, en Australie pour la Grande barrière de corail et au Belize pour les Cayes du Belize. On retrouve fréquemment ce terme dans le nom d'îles ou d'îlots dans les Caraïbes anglophones (Cay ou Key) ou hispanophones (Cayo). Le mot est aussi utilisé dans l'environnement plus nordique du golfe du Saint-Laurent pour faire référence à un rocher ou un récif[1],[2].

Le terme provient, par l'intermédiaire de l'espagnol cayo, d'un mot de la langue taïno : cáicu, cairi ou caera, signifiant « récif », « îlot », « île », « terre »[3]. En français, ce nom féminin est principalement employé au pluriel[4] même si son ancienne orthographe au singulier, caye, est quelquefois utilisée, en particulier dans les noms d'îles comme aux Îles Turques-et-Caïques par exemple.

Description et formation

Une caye sablonneuse est formée par l'action des marées et du vent, et par l'accumulation sur des récifs, sur une période de temps assez longue, d'excréments d'oiseaux, de débris de coraux et de sable, habituellement sur le côté au vent mais occasionnellement sous le vent. Le temps affecte beaucoup la formation des cayes, des marées importantes avec un plus grand apport de débris peuvent les agrandir quand un cyclone peut les faire complètement disparaître.

Notes et références

  1. « 58 résultats pour « Caye » », sur Commission de Toponymie (consulté le 18 septembre 2010)
  2. « 13 résultats pour « Cayes » », sur Commission de Toponymie (consulté le 18 septembre 2010)
  3. Diccionario Indigena (Taino), Dr. Cayetano Coll y Toste
  4. Cayes dans le Littré : «  (ka-ie) s. f. pl. Terme de géographie. Dans la mer des Antilles, îles basses, rochers, bancs formés de vase, de corail et de madrépores. Étymologie: Anc. franç. caye, banc de sable, le même que chai ou quai (voy. ces mots), caye signifiant ce qui limite. »

Articles connexes