Carlos Alberto Torres

Carlos Alberto
Image illustrative de l'article Carlos Alberto Torres
Carlos Alberto Torres en 2011.
Biographie
Nom Carlos Alberto Torres
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Décès (à 72 ans)
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Taille 1,8 m (5 11)
Période pro. 19631982
Poste Arrière droit ou défenseur central puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1963-1966 Drapeau : Brésil Fluminense FC 098 0(9)
1966-1974 Drapeau : Brésil Santos FC 445 (40)[1]
1974-1977 Drapeau : Brésil Fluminense FC 053 0(4)
1977 Drapeau : Brésil CR Flamengo 028 0(3)
1977-1980 Drapeau : États-Unis New York Cosmos 080 0(6)
1981 Drapeau : États-Unis California Surf 019 0(2)
1982 Drapeau : États-Unis New York Cosmos 020 0(0)
Total 715 (61)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1964-1977 Drapeau : Brésil Brésil 053 0(8)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1983-1985 Drapeau : Brésil CR Flamengo
1985-1986 Drapeau : Brésil SC Corinthians
1987-1988 Drapeau : Brésil Náutico
1988 Drapeau : États-Unis Miami Sharks
1989-1990 Drapeau : Colombie Once Caldas
1991-1992 Drapeau : Mexique CF Monterrey
1992 Drapeau : Mexique Club Tijuana
1993-1998 Drapeau : Brésil Botafogo FR
1998 Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
1999 Drapeau : Mexique Querétaro FC
2000-2001 Drapeau : Colombie Unión Magdalena
2002-2003 Drapeau : Brésil Botafogo FR
2005 Drapeau : Brésil Paysandu SC
2004-2005 Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Carlos Alberto « Capita » Torres, le Capitaine de la Troisième, est un footballeur brésilien né le à Rio de Janeiro et mort le dans la même ville.

Il occupe le poste d'arrière droit ou de défenseur central. Il est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de tous les temps. Il est le capitaine de l’équipe du Brésil qui gagne la coupe du monde 1970 au Mexique et marque le dernier but de son équipe durant la finale contre l'Italie. Ce but est considéré comme l'un des buts collectifs les plus beaux de l'histoire de la compétition. Il est nommé « l'attaquant des défenseurs ».

Il fait partie de l'équipe mondiale du XXe siècle et est nommé en 2004 par Pelé dans la liste FIFA 100. Il est intronisé au Hall of Fame brésilien du football ainsi qu'au Hall of Fame américain du football.

En , il est nommé ambassadeur de la Coupe du monde 2014 au Brésil aux côtés de Romário, Bebeto, Mário Zagallo, Amarildo et Marta Vieira da Silva.

Il meurt d'un infarctus le .

Biographie

Carrière en club

Carrière au Brésil

Carlos Alberto rejoint Fluminense à l'âge de 19 ans. Il se fait rapidement un nom dans l'équipe, et ce dès sa première saison au club, grâce à ses qualités défensives et sa vision du jeu mais aussi une faculté à dribbler mais également à faire jouer ses coéquipiers, des qualités rares pour des défenseurs à cette époque. En 1966, il part dans le club de Santos où il rejoint son coéquipier Pelé. En 1974, il revient à Fluminense et permet au club de remporter deux championnats de Rio consécutifs[2]. Trois ans après, en 1977, il part à Flamengo, le plus grand rival de Fluminense.

Fin de carrière en NASL

Malgré son succès au Brésil, Carlos Torres rejoint le club de New York Cosmos en 1977. Il arrive le jour de la panne de courant new yorkaise et retrouve son ancien coéquipier et ami Pelé[2]. Il aide son club à remporter deux titres consécutifs de NASL en 1979 et 1980. Après une année passée au club de California Surf, il revient à New York et remporte un troisième titre de NASL[2] avec son club en 1982. Au cours de ses cinq années en NASL, il est élu à cinq reprises dans l'équipe All-Stars de l'année et marque huit buts en 119 matchs de saison régulière et 26 matchs de playoff. Il fait ses adieux le 28 septembre 1982 lors d'un match entre le Cosmos et son ancien club de Flamengo.

Carrière internationale

Entre 1964 et 1977, Carlos Alberto Torres est sélectionné à 53 reprises et marque huit buts avec le Brésil. En 1966, il fait partie de la liste de quarante-quatre joueurs susceptibles de participer à la Coupe du monde 1966 mais il n'est pas retenu dans la liste finale de vingt-deux joueurs[2]'[3]. Lors de cette édition de la Coupe du monde, en Angleterre, le Brésil est éliminé lors des phases de groupes. Lorsque João Saldanha est chargé de redorer le blason de la Selecao, il reconnait les capacités de Carlos Alberto à diriger une équipe et décide de faire de lui le nouveau capitaine du Brésil. Son caractère extraverti convient également pour tenir ce rôle de leader du groupe. Il est donc le capitaine de l'équipe du Brésil victorieuse de la Coupe du monde 1970 au Mexique[2]. Malgré sa position d’arrière, Carlos Alberto marque le dernier but lors de la finale face à l'Italie[3] - sur une passe aveugle de Pelé[2]. Ce but est considéré comme l'un des plus beaux marqués dans la compétition[4],[2]. 1970 correspond à la meilleure année de sa carrière avec le Brésil. Il ne peut pas participer à la Coupe du monde 1974 à cause d'une blessure persistante au genou. Lorsqu'il retrouve une certaine forme physique, sa vitesse a nettement diminué. Néanmoins, sa vision du jeu qui permet de compenser sa faible vitesse, lui permet d'occuper le poste de défenseur central. Après un certain regain de forme, il est à nouveau sélectionné avec le Brésil. En 1977, son sélectionneur Cláudio Coutinho l'appelle pour être le capitaine de la Selecao lors des trois premiers matchs de qualification pour la Coupe du monde 1978. Il effectue de bonnes prestations malgré sept ans d'absence en sélection nationale. Il approche des 33 ans lorsqu'il prend sa retraite internationale et rejoint immédiatement le Cosmos de New York. Aujourd'hui encore, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs ayant porté les couleurs du Brésil[5].

Carrière d'entraîneur

Il débute sa carrière d'entraîneur en 1983, dans son ancien club de Flamengo. Il dirige les équipes de nombreux autres clubs comme le club de Corinthians en 1985 et 1986, le Clube Náutico Capibaribe en 1987 et 1988, les Miami Sharks en 1988, le Once Caldas en 1989 et 1990, le club de Club de Fútbol Monterrey en 1991-1992 ou encore le Club Tijuana en 1992. Il passe ensuite cinq ans à Botafogo, entre 1993 et 1998 avant d'entraîner l'Atlético Mineiro en 1998. Il part l'année suivant au Mexique et rejoint le Queretaro FC, avant d'entraîner l'Union magdalena en Colombie en 2000 et 2001. Il revient au Brésil à Botafogo entre 2002 et 2003 et rejoint le Paysandu Sport Club en 2005.

Il est également entraîneur adjoint de l'équipe du Nigeria et de la sélection d'Oman. Le , il est désigné sélectionneur de la sélection nationale d'Azerbaïdjan[3]. Il quitte ses fonctions le après une défaite face à la Pologne, match durant lequel il assaille l'arbitre assistant et entre sur la pelouse en suggérant que l'arbitre a été soudoyé.

Statistiques

En club

Statistiques de Carlos Alberto Torres au 18 mai 2016
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
1963-1966 Drapeau du Brésil Fluminense Brasileirão 98 9 - - 98 9
Sous-total 98 9 - - 98 9
1966-1970 Drapeau du Brésil Santos Brasileirão 395 32 - - 395 32
1971 Drapeau du Brésil Santos Brasileirão 2 0 - - 2 0
1972 Drapeau du Brésil Santos Brasileirão 20 2 - - 20 2
1973 Drapeau du Brésil Santos Brasileirão 28 6 - - 28 6
Sous-total 445 40 - - 445 40
1974 Drapeau du Brésil Fluminense Brasileirão 16 1 - - 16 1
1975 Drapeau du Brésil Fluminense Brasileirão 18 0 - - 18 0
1976 Drapeau du Brésil Fluminense Brasileirão 19 3 - - 19 3
Sous-total 53 4 - - 53 4
1977 Drapeau du Brésil CR Flamengo Brasileirão 28 3 - - 28 3
Sous-total 28 3 - - 28 3
1977 Drapeau des États-Unis New York Cosmos NASL 4 0 - - 4 0
1978 Drapeau des États-Unis New York Cosmos NASL 25 2 - - 25 2
1979 Drapeau des États-Unis New York Cosmos NASL 28 2 - - 28 2
1980 Drapeau des États-Unis New York Cosmos NASL 23 2 - - 23 2
Sous-total 80 6 - - 80 6
1981 Drapeau des États-Unis Newport Beach NASL 19 2 - - 19 2
Sous-total 19 2 - - 19 2
1982 Drapeau des États-Unis New York Cosmos NASL 20 0 - - 20 0
Sous-total 20 0 - - 20 0
Total sur la carrière 743 64 - - 743 64

En sélection nationale

Équipe du Brésil
Année Matchs Buts
1964 3 0
1965 1 0
1966 3 0
1967 0 0
1968 18 5
1969 9 0
1970 14 2
1971 0 0
1972 1 1
1973 0 0
1974 0 0
1975 0 0
1976 1 0
1977 3 0
Total 53 8

Palmarès

En tant que joueur [2]'[3]

Avec le club de Fluminense, il remporte le Championnat de Rio de Janeiro de football à trois reprises, en 1964, 1975 et 1976 ainsi que deux coupes Guanabara en 1966 et 1975. Chez les rivaux de Santos, il est champion de Sao Paulo en 1965, 1967, 1968, 1969 et 1973 (5). Il gagne la Recopa Sudamericana et le Tournoi Roberto Gomes Pedrosa en 1968. En cinq années aux États-Unis, il remporte trois titres de NASL en 1979, 1980 et 1982.

Avec l'équipe du Brésil, il est champion du monde en 1970.

En tant qu'entraîneur

Avec le club de Botafogo, Carlos Torres remporte la Copa CONMEBOL en 1993.

Notes et références

Lien externe