Carlo Caneva

Carlo Caneva

Carlo Caneva
Carlo Caneva

Naissance
Udine
Décès
Rome
Origine Flag of Kingdom of Lombardy-Venetia.svg Royaume lombardo-vénitien
Allégeance Flag of the Habsburg Monarchy.svg Flag of Italy (1861–1946).svg
Grade Général
Années de service 1862-1914
Conflits Première guerre italo-éthiopienne
Guerre italo-turque
Distinctions Chevalier Grand croix de L’Ordre de la Couronne d’Italie
Chevalier Grand croix de L’Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare
Chevalier Grand croix de l'Ordre colonial de l'Étoile d'Italie
médaille d'argent de la valeur militaire
médaille commémorative de la guerre italo-turque
Autres fonctions gouverneur de Tripolitaine
sénateur

Carlo Francesco Giovanni Battista Caneva, né en 1845 à Udine et mort en 1922 à Rome, était un militaire et sénateur italien.

Biographie

Né dans l'empire austro-hongrois, il est le fils de Luigi Caneva et de Caterina Giavedoni.

Carlo Caneva commence sa carrière dans l'armée autrichienne, comme élève des écoles d'artillerie de Wiener-Neustadt et Weisskirchen. Il est lieutenant d'artillerie à la bataille de Sadowa. Il intègre l'armée italienne en 1867.

Il devient capitaine en 1875, colonel en 1895. En 1884, il est commissaire militaire aux chemins de fer[1].

Envoyé en Érythrée en 1896, au lendemain de la bataille d'Adwa, il devient «magiore generale» en 1897 et rentre en Italie en 1898. Il est nommé «tenente generale» en 1902, et général d'armée en 1912 jusqu'à sa retraite en 1914. Il a été sous-chef d'état-major de l'armée italienne[1].

Il commande la division militaire de Palerme, puis Messine et Vérone. En 1909, il dirige le VIIe corps d'armée, puis le IIIe. En 1911, il commande une division puis un corps d'armée lors de la Guerre italo-turque.

Le 12 octobre 1911, il est nommé gouverneur de la Tripolitaine et la Cyrénaïque[2]. Il poursuit la conquête de la Libye, qui s'achève par un accord italo-turc en octobre 1912.

Le 17 mars 1912, il est nommé sénateur du Royaume d'Italie. En 1918, il est président de la commission d'enquête sur Caporetto.

Notes et références

  1. a et b Site du Sénat italien.
  2. Gian-Paolo Calchi Novati, «Administration indigène en Libye dans la première phase de colonialisme italien», in Mariella Villasante Cervello (dir.), Colonisations et héritages actuels au Sahara et au Sahel, Paris, L'Harmattan, 2007, vol. 2, p. 196.

Liens externes