Canton de la Malepère à la Montagne Noire

(Redirigé depuis Canton de Montréal (Aude))

Canton de la Malepère à la Montagne Noire
Canton de la Malepère à la Montagne Noire
Situation du canton de la Malepère à la Montagne Noire dans le département de Aude.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement(s) Carcassonne
Bureau centralisateur Montréal
Conseillersdépartementaux Régis Banquet
Stéphanie Hortala
2015-2021
Code canton 11 10
Histoire de la division
Création 1803[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 17 202 hab. (2016)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Superficie 413,29 km2
Subdivisions
Communes 27

Le canton de la Malepère à la Montagne Noire, précédemment dénommé canton de Montréal est une division administrative française située dans le département de l'Aude et la région Occitanie.

Géographie

Ce canton est organisé autour de Montréal dans l'arrondissement de Carcassonne. Son altitude varie de 117 m (Montréal) à 443 m (Montréal) pour une altitude moyenne de 215 m.

Histoire

Redécoupage cantonal de 2015

Un nouveau découpage territorial de l'Aude entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans l'Aude, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19. Le canton de Montréal voit son nombre de communes passer de 9 à 27.

Au , le canton de Montréal devient le canton de la Malpère à la Montagne Noire par décret pris le [5]. Son nom est corrigé en « canton de la Malepère à la Montagne Noire » par décret en 2016[6].

Représentation

Représentation du canton de Montréal avant 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Marc Étienne Charles
Fargues aîné[7]
Tiers-Parti Chef de bataillon d'infanterie légère
en retraite à Montréal
Député (1841-1846)
1852 1861 M. Falgous   Avocat
1861 1872
(décès)[8]
Louis Grillières Républicain Chef de bataillon du Génie
Maire de Montréal
25 janvier
1872[9]
1880 M. Grillières Républicain  
1880 1896 Frédéric Valette Républicain Docteur-médecin
Maire de Montréal (1878-1901)
1896 1904 M. Milhau Républicain
modéré
 
1904 1919 Fernand Janson Républicain Maire de Montréal (1903-1919)
1919 1939
(décès)
Paul Vidal Rad. Maire de Montréal (1919-1939)
1939[10] 1940 Charles Boyé Rad. Maire de Montréal (1939-1941)
1942 1945 Louis Balchère   Maire de Montréal (1941-1944)
Nommé conseiller départemental en 1942[11]
1945 1963
(décès)
Léon Peiruza SFIO Propriétaire, viticulteur à Arzens
1963 1970 Henri Sabadie MRP puis Centriste Maire d'Arzens
1970 2008 Joseph Vidal SFIO puis PS Professeur de lycée technique
Député (1978-1986 et 1988-1993)
2008 2015 Christian Rebelle ex-PRG Retraité de la formation professionnelle
Maire de Montréal depuis 1989

Représentation à partir de 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Régis Banquet   PS Maire d'Alzonne
2015 en cours Stéphanie Hortala   PS Attachée territoriale, Saissac

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Régis Banquet et Stéphanie Hortala (PS, 43,4 %) et Sonia Aumar et Paul Guasch (FN, 42,63 %). Le taux de participation est de 61,46 % (7 522 votants sur 12 238 inscrits)[12] contre 57,46 % au niveau départemental[13]et 50,17 % au niveau national[14].

Au second tour, Régis Banquet et Stéphanie Hortala (PS) sont élus avec 58,28 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 64,96 % (4 216 voix pour 7 949 votants et 12 237 inscrits)[15].

Composition

Composition antérieure à 2015

Localisation du canton de Montréal dans l'Aude avant 2015

Le canton de Montréal regroupait neuf communes

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montréal
(chef-lieu)
CC Piège-Lauragais-Malepère ()
Alairac Carcassonne Agglo ()
Arzens Carcassonne Agglo ()
Lavalette Carcassonne Agglo ()
Montclar Carcassonne Agglo ()
Preixan Carcassonne Agglo ()
Rouffiac-d'Aude Carcassonne Agglo ()
Roullens Carcassonne Agglo ()
Villeneuve-lès-Montréal CC Piège-Lauragais-Malepère ()

Composition à partir de 2015

Le nouveau canton de la Malepère à la Montagne Noire comprend désormais vingt-sept communes entières[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montréal
(bureau centralisateur)
CC Piège-Lauragais-Malepère ()
Alzonne Carcassonne Agglo ()
Arzens Carcassonne Agglo ()
Brousses-et-Villaret CC de la Montagne noire ()
Les Brunels CC Lauragais Revel Sorezois ()
Carlipa CC Piège-Lauragais-Malepère ()
Caux-et-Sauzens Carcassonne Agglo ()
Cenne-Monestiés CC Piège-Lauragais-Malepère ()
Cuxac-Cabardès CC de la Montagne noire ()
Fontiers-Cabardès CC de la Montagne noire ()
Fraisse-Cabardès CC de la Montagne noire ()
Labécède-Lauragais CC Castelnaudary Lauragais Audois ()
Lacombe CC de la Montagne noire ()
Laprade CC de la Montagne noire ()
Montolieu Carcassonne Agglo ()
Moussoulens Carcassonne Agglo ()
Pezens Carcassonne Agglo ()
Raissac-sur-Lampy Carcassonne Agglo ()
Saint-Denis CC de la Montagne noire ()
Saint-Martin-le-Vieil Carcassonne Agglo ()
Sainte-Eulalie Carcassonne Agglo ()
Saissac CC de la Montagne noire ()
Verdun-en-Lauragais CC Castelnaudary Lauragais Audois ()
Villemagne CC Castelnaudary Lauragais Audois ()
Villeneuve-lès-Montréal CC Piège-Lauragais-Malepère ()
Villesèquelande Carcassonne Agglo ()
Villespy CC Piège-Lauragais-Malepère ()

Démographie

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 17 070 habitants[16].

Notes et références

  1. Notice communale de Montréal sur le site de l'EHESS.
  2. a b et c Décret no 2014-204 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aude.
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté en 41751)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. Décret no 2015-1767 du 24 décembre 2015 modifiant le décret no 2014-204 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l’Aude, Journal officiel de la République française, 27 décembre 2015, n° 300.
  6. Décret no  2016-1319 du 5 octobre 2016 modifiant le décret n° 2014-148 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ardèche et portant correction d'erreurs matérielles dans les décrets délimitant les cantons de l'Aude et de la Loire-Atlantique.
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH071/PG/FRDAFAN83_OL0933012v001.htm
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62090771/f1.image.r=canton?rk=3111603;2
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62091017/f1.image.r=canton?rk=5193158;4
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k263882n/f4.item.r=canton.zoom
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 31 décembre 1942, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771784v/f4.item.r=canton.zoom.lire en ligne]).
  12. « Résultats du 1er tour pour le canton de Montréal (Aude) », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aude », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Montréal (Aude) », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  16. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Annexes

Bibliographie

  • « Canton de Montréal », dans Jacques-Alphonse Mahul, Cartulaire et Archives des Communes de l'ancien Diocèse et de l'arrondissement administratif de Carcassonne, V. Didron libraire, Paris, 1861, volume 3, p. 203-366 (lire en ligne)

Articles connexes

Liens externes