Canton de Meyssac

Canton de Meyssac
Canton de Meyssac
Le canton de Meyssac dans l'arrondissement de Brive-la-Gaillarde en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Limousin
Département Corrèze
Arrondissement(s) Brive-la-Gaillarde
Chef-lieu Meyssac
Code canton 19 18
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 5 174 hab. (2012)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Superficie 153,40 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Meyssac est une ancienne division administrative française située dans le département de la Corrèze, en région Limousin.

Histoire

Le canton de Meyssac est l'un des cantons de la Corrèze créés en 1790, en même temps que la plupart des autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Brive avant de faire partie de l'arrondissement de Brive-la-Gaillarde[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015

Par décret du , le nombre de cantons du département passe de 37 à 19, avec mise en application aux élections départementales de . Le canton de Meyssac est supprimé à cette occasion. Treize de ses quatorze communes sont alors rattachées au canton du Midi corrézien, la dernière (Turenne) étant rattachée au canton de Saint-Pantaléon-de-Larche[2].

Géographie

Ce canton était organisé autour de Meyssac dans l'arrondissement de Brive-la-Gaillarde. Son altitude variait de 122 m (Branceilles) à 523 m (Lostanges) pour une altitude moyenne de 261 m.

Trois de ses communes, Collonges-la-Rouge, Curemonte et Turenne, sont labellisées Plus Beaux Villages de France.

Administration

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Siméon Borie   Juge de paix de Meyssac
Maire de Saint-Bazile-de-Meyssac (1830-1831)
1848 1871 M. Lachaud   Notaire à Meyssac
1871 1879
(décès)[3]
Casimir Dulmet   Médecin - Maire de Meyssac (1865-1876)
1879[4] 1880 Victor Borie Républicain Juge de paix à Saint-Bazile-de-Meyssac
1880 1886 Henri Ceyrac Droite Notaire à Meyssac
1886 1898 Arnauld Dubois Républicain Juge de paix à Meyssac
Maire de Turenne
Député (1889-1893)
1898 1901
(démission)[5]
M. Lapetite Républicain Pharmacien - Maire de Meyssac
1901 1904 Édouard Lachaud Rad. Médecin - Député (1898-1919), conseiller municipal de Malemort
1904 1910 M. Lapetite Républicain Pharmacien - Maire de Meyssac
1910 1928 Paul Ceyrac Conservateur Notaire - Maire de Meyssac (1919-1929)
1928 1940 Maurice Faige[6] Rad. Médecin - Maire de Meyssac (1929-1954)
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[7]
Nommé conseiller départemental en 1942[8]
1945 1954
(décès)
Maurice Faige Rad. Maire de Meyssac (1929-1954)
1955 1964 Paul Faige Rad. Médecin
1964 1994 Charles Ceyrac
(fils de Paul Ceyrac)
UDR puis RPR Député (1972-1978)
Maire de Collonges-la-Rouge (1977-1988)
Président du Conseil général (1985-1992)
1994 2015 Henri Salvant RPR puis UMP Agriculteur
Maire de Chauffour-sur-Vell (1989-2008)

Composition

Le canton de Meyssac regroupait quatorze communes et comptait 5 174 habitants au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Meyssac
(chef-lieu)
CC Midi Corrézien ()
Branceilles CC Midi Corrézien ()
Chauffour-sur-Vell CC Midi Corrézien ()
Collonges-la-Rouge CC Midi Corrézien ()
Curemonte CC Midi Corrézien ()
Lagleygeolle CC Midi Corrézien ()
Ligneyrac CC Midi Corrézien ()
Lostanges CC Midi Corrézien ()
Marcillac-la-Croze CC Midi Corrézien ()
Noailhac CC Midi Corrézien ()
Saillac CC Midi Corrézien ()
Saint-Bazile-de-Meyssac CC Midi Corrézien ()
Saint-Julien-Maumont CC Midi Corrézien ()
Turenne CA du Bassin de Brive ()

Démographie

           Évolution de la population  
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 3405 0704 7044 6424 6284 6734 9495 1305 174
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[9] puis population municipale à partir de 2006[10])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes