Canton de Lucé

Canton de Lucé
Canton de Lucé
Situation du canton de Lucé dans le département de Eure-et-Loir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement(s) Chartres
Bureau centralisateur Lucé
Conseillers
départementaux
Marie-Pierre Lemaître-Lezin
Xavier Roux
2015-2021
Code canton 28 12
Histoire de la division
Création 16 janvier 1982[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 27 061 hab. (2017)
Densité 516 hab./km2
Géographie
Superficie 52,40 km2
Subdivisions
Communes 6

Le canton de Lucé est une division administrative française située dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre-Val de Loire.

Géographie

Ce canton est organisé autour de Lucé dans l'arrondissement de Chartres. Son altitude varie de 142 m (Lucé) à 169 m (Amilly) pour une altitude moyenne de 160 m.

Histoire

Le canton de Lucé a été créé en 1982 par division de l'ancien canton de Chartres-Nord-Ouest en deux cantons (Lucé et Mainvilliers)[1].

Un nouveau découpage territorial du département d'Eure-et-Loir entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. En Eure-et-Loir, le nombre de cantons passe ainsi de 29 à 15. Le nombre de communes du canton de Lucé passe de 3 à 6.

Le nouveau canton de Lucé est formé de communes des anciens cantons de Lucé (3 communes) et de Chartres-Sud-Ouest (3 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Chartres. Le bureau centralisateur est situé à Lucé.

Représentation

Représentation avant 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 1988 Edmond Desouches Parti radical Ouvrier électricien retraité
Député (1958-1968)
Maire de Lucé (1947-1989)
Ancien conseiller général du Canton de Chartres-Nord-Est (1955-1973)
Président du Conseil Général (1976-1979)
1988 1994 James Benoist PS Maire de Lucé (1989-1995)
1994 2001 Fernand Mira PRG Maire de Lucé (1995-2001)[5]
2001 2006
(démission d'office)
Jacques Morland DL Maire de Lucé (2001-2006)[Note 1]
2006 2015 Xavier Roux PS Premier adjoint au maire de Lucé

Élection de mars 2001

Résultats au 1er tour
  • Morland (DVD-DL) : 18,4 %
  • Latimier (PRG) : 17,7 %
  • Mira (PRG) : 16,8 %
  • Loiseau (FN) : 16,5 %
  • Benoist (DVG) : 14,3 %
  • Grolier (RPR) : 7,2 %
  • Hubert (PCF) : 5,2 %
  • Thioux (MNR) : 3,9 %

En gras : candidats pouvant se maintenir au 2d tour.

  • Participation : 52,8 % des inscrits.
  • Rapport de force pour le 2d tour :
    • Total gauche : 48,8 %
    • Total droite : 25,6 %
    • Total ext. droite : 20,4 %
    • Total ext. gauche : 5,2 %

Élection partielle de 2006

Le 22 mai 2006, le préfet d'Eure-et-Loir a démis Jacques Morland de ses mandats, celui-ci ayant vu son pourvoi en cassation rejeté le 18 mai, sa condamnation à trois ans d'inéligibilité impliquant qu'il soit démissionnaire d'office de ses mandats en cours (maire de Lucé et conseiller général d'Eure-et-Loir (canton de Lucé)). Une élection partielle aura donc lieu pour pourvoir le mandat de conseiller général depuis lors vacant.

  • Dates : 1er tour : 2 juillet ; 2d tour : 9 juillet.
Candidats
Droite / Centre-droit
  • Jean-Claude Maini, candidat de la majorité départementale (UMP/UDF/Divers droite), membre de l'UMP.
Gauche
  • Xavier Roux, candidat PS/PRG/Les Verts, membre du Parti socialiste.
  • Frédéric Teboul, candidat divers gauche.
  • Pascal Hubert, candidat de la Gauche "majuscule", membre du Parti communiste français.
    • Précédente candidature - 2001 : 5,2 % (1er tour)
  • Nicole Mas, candidate du Parti des travailleurs.
  • Dominique Treguier, candidate sous l'étiquette "Écologie".
Droite nationale / Extrême-droite
  • Philippe Loiseau, candidat du Front national.
    • Précédente candidature - 2001 : 16,5 % (1er tour)
Résultats du 1er tour
  • ROUX (PS/PRG/Verts) : 27,4 % ; peut se maintenir au 2d tour
  • TEBOUL (Divers gauche) : 21,4 % ; peut se maintenir au 2d tour
  • MAINI (UMP/UDF/Divers droite) : 20,7 %
  • LOISEAU (FN) : 20,7 %
  • HUBERT (PCF/Gauche majuscule) : 5,5 %
  • MAS (Parti des travailleurs) : 3,0 %
  • TREGUIER (Écologie) : 1,3 %
Résultats du 2d tour
  • ROUX (PS/PRG/Verts) : 53,37 % ; élu
  • TEBOUL (Divers gauche) : 46,63 %

Participation : 23,55 % des inscrits.

Représentation après 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Pierre Lemaître-Lezin   DVG Professeure des écoles avec spécialisation élèves handicapés
2015 en cours Xavier Roux   PS 1er Adjoint au Maire de Lucé jusqu'en 2020- Retraité de la fonction publique

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Guylaine Bercher et Guy Rouxel (FN, 25,93 %) et Marie-Pierre Lemaître-Lezin et Xavier Roux (DVG, 23,16 %). Le taux de participation est de 46,32 % (8 826 votants sur 19 055 inscrits)[6] contre 48,57 % au niveau départemental[7]et 50,17 % au niveau national[8]. Au second tour, Marie-Pierre Lemaître-Lezin et Xavier Roux (DVG) sont élus avec 59,75 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,56 % (4 712 voix pour 9 060 votants et 19 051 inscrits)[9].

Composition

Composition avant 2015

Le canton de Lucé regroupait trois communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Lucé
(chef-lieu)
28110 (2012) 2 731


Amilly 28300 (2012) 93
Cintray 28300 (2012) 104

Composition à partir de 2015

Le nouveau canton de Lucé comprend six communes entières[2].

Liste des 6 communes du canton de Lucé au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Lucé
(bureau centralisateur)
28218 CA Chartres métropole 6,06 15 404 (2017) 2 542
Amilly 28006 CA Chartres métropole 20,01 1 842 (2017) 92
Barjouville 28024 CA Chartres métropole 4,10 1 712 (2017) 418
Cintray 28100 CA Chartres métropole 4,00 422 (2017) 106
Fontenay-sur-Eure 28158 CA Chartres métropole 13,80 1 016 (2017) 74
Luisant 28220 CA Chartres métropole 4,43 6 665 (2017) 1 505
Canton de Lucé 2812 52,40 27 061 (2017) 516

Démographie

Démographie avant 2015

           Évolution de la population  
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 19211 86215 08219 44221 16720 04718 35018 53618 836
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015

En 2017, le canton comptait 27 061 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
27 71727 81027 65827 36727 061
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références

Notes

  1. Démis de ses fonctions de maire et de conseiller général à la suite de sa condamnation définitive à trois ans d'inéligibilité.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. a et b « Décret n°82-27 du 15 janvier 1982 portant modifications et créations de cantons dans le département d'Eure-et-Loir (Chartres) », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 5 mai 2014)
  2. a b et c Décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir.
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 5 mai 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. L'ancien maire de Lucé, Fernand Mira, est décédé, L'Écho Républicain du 1er juin 2016.
  6. « Résultats du 1er tour pour le canton de Lucé », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour le département d'Eure-et-Loir », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  9. « Résultats du second tour pour le canton de Lucé », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  10. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi