Canton de Gond-Pontouvre

Canton de Gond-Pontouvre
Canton de Gond-Pontouvre
Situation du canton de Gond-Pontouvre dans le département de Charente.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Arrondissement(s) Angoulême
Bureau centralisateur Gond-Pontouvre
Conseillersdépartementaux Jeanne Filloux
Thibaut Simonin
2015-2021
Code canton 16 14
Histoire de la division
Création 15 janvier 1982 [1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 19 703 hab. (2015)
Densité 256 hab./km2
Géographie
Superficie 77,03 km2
Subdivisions
Communes 4

Le canton de Gond-Pontouvre est un canton français situé dans le département de Charente et la région Nouvelle-Aquitaine. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, la composition du canton reste inchangée.

Histoire

Le canton est créé en 1982.

Un nouveau découpage territorial de la Charente entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans le Charente, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19. La composition du canton reste inchangée.

Représentation

De 1982 à 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 2015 Jeanne Filloux ex-PS[5] Maire de Champniers depuis 2009
Vice-Présidente du Conseil Général
Conseillère régionale (1986-1992)

Depuis 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jeanne Filloux   DVG Maire de Champniers depuis 2009
2015 en cours Thibaut Simonin   DVG Chef d'entreprise
Adjoint au maire de Saint-Yrieix-sur-Charente

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Jeanne Filloux et Thibaut Simonin (Union de la Gauche[6]) est élu au 2d tour avec 54,2% des suffrages exprimés en battant le binôme composé de Corinne Meyer et Benoit Miège-Declercq (Union de la Droite).

Composition

Composition antérieure à 2015

Composition postérieure à 2015

Le nouveau canton de Gond-Pontouvre comprend les mêmes quatre communes entières[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Gond-Pontouvre
(bureau centralisateur)
CA du Grand Angoulême ()
Balzac CA du Grand Angoulême ()
Champniers CA du Grand Angoulême ()
Saint-Yrieix-sur-Charente CA du Grand Angoulême ()

Démographie

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
16 63117 99818 18518 87119 46319 513
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 19 698 habitants[9].

Voir aussi

Notes et références

  1. Décret no 82-25 du 15 janvier 1982 modification et création de cantons dans le département de la Charente (Angouleme et ruelle) .
  2. a b et c Décret no 2014-195 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Charente.
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 28 avril 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. Radiée pour non-paiement de cotisations (source : http://www.charentelibre.fr/2015/01/17/l-ardoise-de-jeanne-filloux-passe-mal-au-ps,1935577.php)
  6. « Résultats pour le canton de Gond-Pontouvre », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 21 mars 2016)
  7. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  8. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  9. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee