Canton de Charente-Champagne

Canton de Charente-Champagne
Situation du canton de Charente-Champagne dans le département de Charente.
Situation du canton de Charente-Champagne dans le département de Charente.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Arrondissement(s) Cognac
Bureau centralisateur Châteauneuf-sur-Charente
Conseillers départementaux Marie-Claude Guionnet
Jean-Paul Zucchi
2015-2021
Code canton 16 07
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 17 101 hab. (2015)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Superficie 333,22 km2
Subdivisions
Communes 23

Le canton de Charente-Champagne est une division administrative française du département de la Charente créée par le décret du 20 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire

Un nouveau découpage territorial de la Charente entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Charente, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19. Le nouveau canton de Charente-Champagne est formé de communes des anciens cantons de Châteauneuf-sur-Charente et de Segonzac.

Composition

Le nouveau canton de Charente-Champagne comprenait vingt-sept communes entières en 2015[1] :

Par le jeu de la création de communes nouvelles, le nombre de communes se réduit à 23 en 2017.

Bellevigne qui regroupe les communes d'Éraville, de Malaville, de Nonaville, de Touzac et de Viville le .
Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Segonzac
(bureau centralisateur)
CC de Grande Champagne ()
Ambleville CC de Grande Champagne ()
Angeac-Champagne CC de Grande Champagne ()
Angeac-Charente CC de la Région de Châteauneuf ()
Bellevigne Communauté d'agglomération du Grand Cognac ()
Birac CC de la Région de Châteauneuf ()
Bonneuil CC de la Région de Châteauneuf ()
Bouteville CC de la Région de Châteauneuf ()
Châteauneuf-sur-Charente CC de la Région de Châteauneuf ()
Criteuil-la-Magdeleine CC de Grande Champagne ()
Gensac-la-Pallue CC de Grande Champagne ()
Genté CC de Grande Champagne ()
Graves-Saint-Amant CC de la Région de Châteauneuf ()
Juillac-le-Coq CC de Grande Champagne ()
Lignières-Sonneville CC de Grande Champagne ()
Mosnac CC de la Région de Châteauneuf ()
Saint-Fort-sur-le-Né ()
Saint-Preuil CC de Grande Champagne ()
Saint-Simeux CC de la Région de Châteauneuf ()
Saint-Simon CC de la Région de Châteauneuf ()
Salles-d'Angles CC de Grande Champagne ()
Verrières CC de Grande Champagne ()
Vibrac CC de la Région de Châteauneuf ()


En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 17 152 habitants[4].

Représentation

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Claude Guionnet   DVD Gérante d'un domaine viticole, Gensac-la-Pallue
2015 en cours Jean-Paul Zucchi   LR Retraité, 3e vice-président de la Communauté d'agglomération du Grand-Cognac
Ancien conseiller général du Canton de Châteauneuf-sur-Charente
Conseiller municipal de Châteauneuf-sur-Charente

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Marie-Claude Guionnet et Jean-Paul Zucchi (Union de la Droite, 30,23 %) et Aurélie De Azevedo et Denis Moreau (FN, 27,3 %). Le taux de participation est de 47,99 % (6 337 votants sur 13 206 inscrits)[5] contre 50,21 % au niveau départemental[6]et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Marie-Claude Guionnet et Jean-Paul Zucchi (Union de la Droite) sont élus avec 66,5 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,32 % (3 894 voix pour 6 513 votants et 13 206 inscrits)[8].

Voir aussi

Notes et références

  1. a, b et c Décret no 2014-195 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Charente, sur Légifrance (consulté le 28 avril 2014)
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 28 avril 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  5. « Résultats du 1er tour pour le canton de Charente-Champagne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  6. « Résultats du 1er tour pour le département de la Charente », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton de Charente-Champagne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)