Canton de Château-Chinon

Canton de Château-Chinon
Canton de Château-Chinon
Situation du canton de Château-Chinon dans le département de Nièvre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement(s) Château-Chinon (Ville) (39)
Nevers (1)
Bureau centralisateur Château-Chinon (Ville)
Conseillersdépartementaux Michèle Dardant
Patrice Joly
2015-2021
Code canton 58 02
Histoire de la division
Création avant 1848
Modification(s) 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 12 840 hab. (2016)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 1 028,94 km2
Subdivisions
Communes 40

Le canton de Château-Chinon est un canton français situé dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie

Le canton est organisé autour de Château-Chinon (Ville) dans les arrondissements de Château-Chinon (Ville) et de Nevers. Son altitude varie de 204 m (Limanton) à 857 m (Arleuf).

Histoire

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 15 à 40[1]. Il s'affranchit alors des limites d'arrondissement avec 39 communes situées dans l'arrondissement de Château-Chinon (Ville) et une dans celui de Nevers (Montapas). Le bureau centralisateur est situé à Château-Chinon (Ville).

Toponymie

La nomenclature officielle (INSEE) utilisait, jusqu'en 2008, la curieuse graphie Château-Chinon(Ville), sans espace dans le nom, conformément au nom officiel de la ville chef-lieu de canton jusqu'à cette date. En dehors de cet usage officiel, cette graphie était peu respectée, tandis que, dans le langage courant, est utilisée l’expression « canton de Château-Chinon », sans le terme « (Ville) » également souvent omis pour le nom de la commune chef-lieu de canton, mais non nécessaire aux noms de l’arrondissement ou du canton.

Avec l'établissement du Code officiel géographique de 2009, la graphie officielle du canton devient Canton de Château-Chinon (Ville) (avec une espace).

Depuis le redécoupage de 2014, le canton est officiellement dénommé « canton de Château-Chinon »[1].

Composition

Avant 2015

Le canton de Château-Chinon (Ville) regroupait 15 communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Château-Chinon (Ville)
(chef-lieu)
CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 487


Arleuf CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 13
Blismes CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 6,6
Château-Chinon (Campagne) CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 20
Châtin CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 7,5
Corancy CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 10
Dommartin CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 13
Fâchin CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 8,1
Glux-en-Glenne CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 4,5
Lavault-de-Frétoy CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 4
Montigny-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 17
Montreuillon CC Tannay-Brinon-Corbigny (2014) 8
Saint-Hilaire-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 9,9
Saint-Léger-de-Fougeret CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 12
Saint-Péreuse CC Morvan Sommets et Grands Lacs (2014) 15

Depuis 2015

Le canton de Château-Chinon comprend désormais 40 communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Château-Chinon (Ville)
(bureau centralisateur)
CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Achun CC Bazois Loire Morvan ()
Alligny-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Alluy CC Bazois Loire Morvan ()
Arleuf CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Aunay-en-Bazois CC Bazois Loire Morvan ()
Biches CC Bazois Loire Morvan ()
Blismes CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Brinay CC Bazois Loire Morvan ()
Château-Chinon (Campagne) CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()


Châtillon-en-Bazois CC Bazois Loire Morvan ()
Châtin CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Chaumard CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Chougny CC Bazois Loire Morvan ()
Corancy CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Dommartin CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Dun-sur-Grandry CC Bazois Loire Morvan ()
Fâchin CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Gien-sur-Cure CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Glux-en-Glenne CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Gouloux CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Lavault-de-Frétoy CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Limanton CC Bazois Loire Morvan ()
Mont-et-Marré CC Bazois Loire Morvan ()
Montapas CC Bazois Loire Morvan ()
Montigny-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Montreuillon CC Tannay-Brinon-Corbigny ()
Montsauche-les-Settons CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Moux-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Onlay CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Ougny CC Bazois Loire Morvan ()
Ouroux-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Planchez CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Saint-Agnan CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Saint-Brisson CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Saint-Hilaire-en-Morvan CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Saint-Léger-de-Fougeret CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Saint-Péreuse CC Morvan Sommets et Grands Lacs ()
Tamnay-en-Bazois CC Bazois Loire Morvan ()
Tintury CC Bazois Loire Morvan ()

Démographie

Histogramme de l'évolution démographique depuis 1962 :

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009
8 7578 4117 7037 0686 8076 4846 2216 161[2]6 098[3]-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)
Source : INSEE[4]

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 13 194 habitants[5].

Représentation

Conseillers généraux de 1833 à 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Amable Pierre Buteau   Avocat, juge de paix à Château-Chinon (Ville)
1848 1855 Alain Louis Alexandre   Maire d'Arleuf
1855 1883 Comte
Albert de Champs de Saint-Léger
(1801-1890)
Droite Maire de Saint-Léger-de-Fougeret
1883 1899
(décès)[6]
Jean-Louis Lucien Camus Républicain Maire adjoint de Château-Chinon (Ville)
1899[7] 1919 Georges Duprey Rad. Docteur en médecine
Maire de Château-Chinon (Ville) (1906-1914)
1919 1925 Jean-Marie Thévenin
(1871-1934)
PRS Industriel
Maire de Château-Chinon (Ville) (1919-1921 et 1929-1934)
1925 1931 Louis Bondoux RG Maire de Château-Chinon (Campagne) (1919-1929)
1931 1940 Léon Bondoux SFIO Médecin
Maire de Château-Chinon (Campagne) (1929-1945)
Député (1936-1942)
Nommé conseiller départemental en 1943[8]
1945 1970 Léon Bondoux SFIO Médecin
Maire de Château-Chinon (Campagne) (1929-1945)
Maire de Château-Chinon (Ville) (1945-1947)
Député (1936-1942)
1970 2001 René-Pierre Signé CIR puis PS Médecin - Maire de Château-Chinon (Ville) (1981-2008)
Sénateur de la Nièvre (1986-2011)
2001 2015 Henri Malcoiffe PS
(exclu en 2015)
Commerçant
Maire de Château-Chinon (Ville) (2008-2014)

Depuis 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Michèle Dardant   DVG Retraitée de l'enseignement
Maire de Châtillon-en-Bazois
Présidente de la commission Émancipation
2015 en cours Patrice Joly   PS Magistrat
Président du conseil général puis départemental (2011-2017)
Ancien conseiller général du Canton de Montsauche-les-Settons (1992-2015)
Maire d'Ouroux-en-Morvan (1983-2011)
Président du Parc naturel régional du Morvan depuis 2010
Sénateur depuis 2017

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Michèle Dardant et Patrice Joly (PS, 37,1 %) et Harold Blanot et Isabelle Paques (FN, 30,35 %). Le taux de participation est de 58,73 % (6 133 votants sur 10 443 inscrits)[9] contre 53,03 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11]. Au second tour, Michèle Dardant et Patrice Joly (PS) sont élus avec 58,88 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 59,67 % (3 237 voix pour 6 232 votants et 10 444 inscrits)[12].

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1940      
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes