Canton de Châlons-en-Champagne-1

Canton de Châlons-en-Champagne-1
Situation du canton de Châlons-en-Champagne-1 dans le département de Marne.
Situation du canton de Châlons-en-Champagne-1 dans le département de Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement(s) Châlons-en-Champagne
Bureau centralisateur Châlons-en-Champagne
Conseillers départementaux Mme Dominique Determ
Rudy Namur
2015-2021
Code canton 51 03
Histoire de la division
Création 13 juillet 1973[1]
Modification 1 31 janvier 1985[2]
Modification 2 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 27 389 hab. (2015)
Subdivisions
Communes 3 + fraction Châlons-en-Champagne

Le canton de Châlons-en-Champagne-1 est un canton français situé dans le département de la Marne et la région Grand Est.

Géographie

Ce canton est organisé autour de Châlons-en-Champagne dans l'arrondissement de Châlons-en-Champagne. Son altitude varie de 77 m (Fagnières) à 153 m (Châlons-en-Champagne).

Histoire

Le canton de Châlons-sur-Marne-I est créé par décret du 13 juillet 1973 scindant en trois le canton de Châlons-sur-Marne[1].

Il est modifié par le décret du 31 janvier 1985 créant le canton de Châlons-sur-Marne-IV[2].

En 1995, la commune de Châlons-sur-Marne est renommée en « Châlons-en-Champagne ».

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Châlons-en-Champagne-1 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées[3].

Représentation

Représentation avant 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1982 Jean Sammut PS Avocat
1982 2008 Jean-Marie Camus UDF Ingénieur
2008 2015 Jean-Louis Devaux UMP Chef d'entreprise
Maire-adjoint de Chalons-en-Champagne
Elu en 2015 dans le Canton de Châlons-en-Champagne-2

Représentation après 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Mme Dominique Determ   PS Retraitée de l'Education Nationale
Adjointe au maire de Fagnières
2015 en cours Rudy Namur   PS Contrôleur de gestion des CFA de la Région Champagne-Ardenne
conseiller municipal de Châlons-en-Champagne
Ancien conseiller général du Canton de Châlons-en-Champagne-2 (2011-2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Dominique Determ et Rudy Namur (PS, 32,18 %) et Thierry Besson et Elodie Deniel (FN, 30,65 %). Le taux de participation est de 47,64 % (8 208 votants sur 17 228 inscrits)[4] contre 48,93 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Dominique Determ et Rudy Namur (PS) sont élus avec 59,6 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,2 % (4 428 voix pour 8 304 votants et 17 229 inscrits)[7].

Composition

De 1973 à 1985

Lors de sa création, le canton de Châlons-sur-Marne-I est composé de la portion de territoire de la ville de Châlons-sur-Marne déterminée par l'axe des voies ci-après : avenue du Président-Roosevelt (partie Est) jusqu'au chemin de l'Etang-Lavalette, rue des Vieilles-Postes, rue du Faubourg-Saint-Jean, rue du Vieux-Chabrot, rue des Quatre-Vents, boulevard Emile-Zola, bordure Sud du cimetière de l'Est, rue du Mont-Calvaire, rue du Châtelet, place des Ursulines, rue du Four, rue du Flocmagny, rue Traversière, rue de l'Arquebuse, rue Léon-Bourgeois, place de Verdun, avenue du Général-Sarrail, rue Clovis-Jacquiert, rue Emile-Schmitt, rue Georges-Clemenceau, chemin de Saint-Martin-sur-le-Pré, avenue Henri-Becquerel, avenue du Général-Patton, rue du Docteur-Maillot, chaussée du Port, boulevard Léon-Blum, chemin de l'Ecluse et canal latéral à la Marne[1].

De 1985 à 2015

Situation du canton de Châlons-en-Champagne-1 dans le département de la Marne de 1985 à 2015.

Il est réduit par la création du canton de Châlons-sur-Marne-IV en 1985. Il est alors composé de la portion de territoire de la commune de Châlons-sur-Marne délimitée par l'axe des voies ci-après : allées Voltaire, allées de Forêts, allées Alphonse-Karr, avenue du Général-Charles-de-Gaulle, rue Jean-de-la-Fontaine, rue Tisset, rue Jean-Pierre-Florian, par la limite territoriale de la commune de Saint-Memmie (jusqu'à la déviation de la route nationale 44), par l'axe des voies ci-après : déviation de la route nationale 44 (jusqu'à la hauteur de l'avenue Beethoven), avenue Beethoven et son prolongement jusqu'à la rue de la Croix-Milson en passant par la voie qui sépare la caserne Février de l'hôpital militaire, rue de la Croix-Milson, avenue de Sainte-Menehould (jusqu'à la rue Jules-Roussel), rue Jules-Roussel, avenue de Sainte-Menehould, place de Verdun, boulevard Justin-Grandthille, place aux Chevaux, boulevard Léon-Blum, rue Jean-Jaurès, et par la limite du canton de Châlons-sur-Marne-III (de la rue Jean-Jaurès aux allées Voltaire)[2].

Il compte 12 242 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Depuis 2015

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Châlons-en-Champagne
(bureau centralisateur)
CA de Châlons en Champagne Fraction : 20 461(2014)
Commune : ()
Compertrix CA de Châlons en Champagne ()
Coolus CA de Châlons en Champagne ()
Fagnières CA de Châlons en Champagne ()

Le canton comprend désormais[3] :

  1. trois communes entières,
  2. la partie de la commune de Châlons-en-Champagne située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Martin-sur-le-Pré, avenue du Général-Sarrail, place de Verdun, avenue de Valmy, place aux Chevaux, canal Saint-Martin, pont Jacquesson, boulevard Léon-Blum, rue Jean-Jaurès, canal latéral à la Marne, allée des Forêts, avenue du 29-Août-1944, boulevard John-Fitzgerald-Kennedy, avenue du 29-Août-1944, avenue des Alliés, rue de l'Étang-Lavalette, avenue du Président-Roosevelt, avenue Winston-Churchill, avenue des Alliés, rue Eugène-Delacroix, ligne droite dans le prolongement de la rue Paul-Valéry, rue Paul-Valéry, rue Paul-Verlaine, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Sarry.

Démographie

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
- - - - - - -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 26 915 habitants[8].

Notes et références