Canton d'Illiers-Combray

Canton d'Illiers-Combray
Canton d'Illiers-Combray
Situation du canton d'Illiers-Combray dans le département de Eure-et-Loir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement(s) Chartres (36)
Châteaudun (2)
Nogent-le-Rotrou (2)
Bureau centralisateur Illiers-Combray
Conseillers
départementaux
Laure de La Raudière
Bernard Puyenchet
2015-2021
Code canton 28 11
Histoire de la division
Création 1790[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 26 955 hab. (2017)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Superficie 525,20 km2
Subdivisions
Communes 40

Le canton d'Illiers-Combray est un canton français situé dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre-Val de Loire.

Histoire

Le canton d'Illiers, créé en 1790[1], prend le nom d'Illiers-Combray le [3] pour le centenaire de la naissance de Marcel Proust, qui évoquait Illiers, sous le nom de Combray, dans son œuvre "À la recherche du temps perdu". Comboros en gaulois signifiait carrefour (entre la Beauce et le Perche)[4].

Un nouveau découpage territorial du département d'Eure-et-Loir entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. En Eure-et-Loir, le nombre de cantons passe ainsi de 29 à 15. Le nombre de communes du canton d'Illiers-Combray passe de 20 à 41. Le bureau centralisateur est situé à Illiers-Combray.

Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 36 communes incluses dans l'arrondissement de Chartres, 2 dans l'arrondissement de Châteaudun et 2 dans celui de Nogent-le-Rotrou.

Géographie

Ce canton est organisé autour d'Illiers-Combray dans les arrondissements de Chartres, de Châteaudun et de Nogent-le-Rotrou. Son altitude varie de 133 m (Luplanté) à 273 m (Pontgouin).

Représentation

Représentation avant 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1843
(démission)
Albert Fresnaye   Maire d'Illiers-Combray
1843 1852 Edouard-Henri Estienne
de Tansonville
  Ancien avocat, Illiers-Combray
1852 1855 Jules-Alexandre Greslou   Notaire à Illiers-Combray
1855 1880 Jean-Marie-René,
marquis des Ligneris
  Maire de Méréglise
1880[7] 1886 Louis-Pierre Bouvart Républicain Maire de Cernay
1886 1904 Théophile Prieur Rad. Maire de Bailleau-le-Pin
1904 1928 Paul-Joseph Bouvart Républicain Cultivateur
Maire d'Epeautrolles
1928 1940 Henri Triballet PRS
puis PSdF
Cultivateur
Député (1924-1942)
Maire de Nogent-sur-Eure puis d'Epeautrolles
En 1934, élu au bénéfice de l'âge[8]
1943 1945 André Royneau ? Maire d'Ollé
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
Président du Conseil départemental d'Eure-et-Loir (1943-1945)
1945 1946
(décès)
Henri Triballet Rad. Cultivateur
Député (1924-1942)
Maire d'Épeautrolles
1946 1959
(décès)
Amable Astor Rad. Médecin
1959 1964
(décès)
Georges Billebault
(1903-1964)
Rad. Industriel, maire d'Illiers-Combray (1956-1964)
1964 1992 André Gillot Rad. puis DVG maire de Luplanté
1992 2004 Jacques Guillard[10] DVD Maire d'Illiers-Combray (1989-1995)
2004 2015 Jean-François Manceau UMP Agriculteur-éleveur
maire de Magny (1995-2016)

Représentation après 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Laure de La Raudière   DVD Chef d’entreprise
Députée, maire de Saint-Denis-des-Puits (2012-2017)
2015 en cours Bernard Puyenchet   LR Chef d'entreprise
Maire d'Illiers-Combray

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Laure De La Raudiere et Bernard Puyenchet (UMP, 40,39 %), Valérie Caron et Arnaud Dameron (FN, 28,37 %) et Jacky Jaulneau et Nathalie Martins (PS, 26,24 %). Le taux de participation est de 51,72 % (9 733 votants sur 18 817 inscrits)[11] contre 48,57 % au niveau départemental[12]et 50,17 % au niveau national[13]. Au second tour, Laure De La Raudiere et Bernard Puyenchet (UMP) sont élus avec 44,04 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 52,84 % (4 259 voix pour 9 944 votants et 18 818 inscrits)[14].

Laure de La Raudière ex-LR, est membre d'Agir, la droite constructive.

Composition

Composition avant 2015

Le canton d'Illiers-Combray regroupait vingt communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Illiers-Combray
(chef-lieu)
28120 (2012) 102


Bailleau-le-Pin 28120 (2012) 91
Blandainville 28120 (2012) 16
La Bourdinière-Saint-Loup 28360 (2012) 31
Cernay 28120 (2012) 11
Charonville 28120 (2012) 32
Les Châtelliers-Notre-Dame 28120 (2012) 11
Chauffours 28120 (2012) 38
Épeautrolles 28120 (2012) 20
Ermenonville-la-Grande 28120 (2012) 27
Ermenonville-la-Petite 28120 (2012) 34
Luplanté 28360 (2012) 23
Magny 28120 (2012) 50
Marchéville 28120 (2012) 43
Méréglise 28120 (2012) 23
Meslay-le-Grenet 28120 (2012) 31
Nogent-sur-Eure 28120 (2012) 56
Ollé 28120 (2012) 46
Saint-Éman 28120 (2012) 24
Sandarville 28120 (2012) 40

Composition à partir de 2015

Le nouveau canton d'Illiers-Combray comprenait quarante-et-une communes entières à sa création[2].

À la suite de la création de la commune nouvelle de Mittainvilliers-Vérigny, la composition du canton est révisée par le décret du [15]. Le nombre de communes du canton est alors de 40.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Illiers-Combray 28196 33,60 3 324 (2017) 99

Démographie

Démographie avant 2015

           Évolution de la population  
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 1918 7209 5769 79810 25910 76210 827
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015

En 2017, le canton comptait 26 955 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
26 29026 55526 73926 85126 955
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. a et b « Archives Parlementaires », sur sul-philologic.stanford.edu (consulté le 5 mai 2020).
  2. a b et c Décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir..
  3. « Fiche de la commune d'Illiers-Combray », sur http://www.insee.fr/ (consulté le 5 mai 2014)
  4. « Illiers-Combray », sur http://www.perche-gouet.net (consulté le 5 mai 2014)
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 5 mai 2014)
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 2 octobre 2020).
  8. « L'Ouest-Éclair : journal quotidien d'informations, politique, littéraire, commercial », sur Gallica, (consulté le 2 octobre 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 octobre 2020).
  10. http://www.perche-gouet.net/histoire/photos.php?personne=67120
  11. « Résultats du 1er tour pour le canton de Illiers-Combray », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour le département d'Eure-et-Loir », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  14. « Résultats du second tour pour le canton d'Illiers-Combray », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  15. Décret no 2019-1152 du 7 novembre 2019 modifiant le décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir, publié au JORF du , sur legifrance.gouv.fr.
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi