Canton d'Aveyron et Tarn

Canton d'Aveyron et Tarn
Situation du canton d'Aveyron et Tarn dans le département de Aveyron.
Situation du canton d'Aveyron et Tarn dans le département de Aveyron.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement(s) Villefranche-de-Rouergue
Bureau centralisateur Rieupeyroux
Conseillers départementaux André At
Brigitte Mazars
2015-2021
Code canton 12 02
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 10 638 hab. (2015)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Superficie 500,26 km2
Subdivisions
Communes 17

Le canton d'Aveyron et Tarn est une division administrative française du département de l'Aveyron, créée par le décret du 21 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire

Un nouveau découpage territorial de l'Aveyron entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[3]. En Aveyron, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23. Le canton d'Aveyron et Tarn fait partie des vingt et un nouveaux cantons du département, deux cantons conservant leur dénomination (Saint-Affrique et Villefranche-de-Rouergue).

Composition

Lors de création, le canton d'Aveyron et Tarn était composé de dix-neuf communes entières.

À la suite de la fusion des communes de La Bastide-l'Évêque, Saint-Salvadou et Vabre-Tizac au pour former la commune nouvelle du Bas-Ségala[4], il est composé des dix-sept communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Rieupeyroux
(bureau centralisateur)
CC Aveyron Ségala Viaur ()
Le Bas Ségala CC Aveyron Ségala Viaur ()
Bor-et-Bar CC du Grand Villefranchois ()
La Capelle-Bleys CC Aveyron Ségala Viaur ()
Castelmary CC Pays Ségali ()
Crespin CC Pays Ségali ()
La Fouillade CC du Grand Villefranchois ()
Lescure-Jaoul CC Aveyron Ségala Viaur ()
Lunac CC du Grand Villefranchois ()
Monteils CC du Grand Villefranchois ()
Morlhon-le-Haut CC du Grand Villefranchois ()
Najac CC du Grand Villefranchois ()
Prévinquières CC Aveyron Ségala Viaur ()
Saint-André-de-Najac CC du Grand Villefranchois ()
La Salvetat-Peyralès CC Aveyron Ségala Viaur ()
Sanvensa CC du Grand Villefranchois ()
Tayrac CC Aveyron Ségala Viaur ()

Représentation

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours André At   LR Agriculteur - Commissionnaire en bestiaux , maire de Crespin
1er vice président Conseil départemental de l'Aveyron
2015 en cours Brigitte Mazars   LR Agricultrice à Cruorques, La Bastide-l'Évêque

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de André At et Brigitte Mazars (UMP[5]) est élu au 1er tour avec 57,54 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Chantal Chevallier et Patrice Couronne (PS) (28,06 %). Le taux de participation est de 62,14 % (5 725 votants sur 9 213 inscrits)[5] contre 59,71 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Voir aussi

Notes et références

  1. a et b « Décret n° 2014-205 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aveyron », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 21 avril 2014)
  2. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 24 février 2014)
  3. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  4. « recueil des actes administratifs de l'Aveyron » (consulté le 10 novembre 2015)
  5. a et b « Résultats du 1er tour pour le canton d'Aveyron et Tarn », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  6. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aveyron », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)