Campagne 2010-2012 de l'équipe d'Allemagne de football

Drapeau : Allemagne Équipe d'Allemagne
Écusson de l' Équipe d'Allemagne
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs Blanc et noir
Surnom die Mannschaft (en dehors de l'Allemagne), Nationalmannschaft ou Nationalelf (en Allemagne)
Classement FIFA en augmentation2e (juillet 2012)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Allemagne Joachim Löw
Plus sélectionné Thomas Müller : 23
Meilleur buteur Mario Gómez : 13 But inscrit

Rencontres officielles historiques

Premier match 2-2 face au Danemark
Plus large victoire 6-1 face a l'Azerbaïdjan
Plus large défaite 5-3 face à la Suisse

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Éliminatoires du championnat d'Europe de football 2012, groupe A

L'équipe d'Allemagne de football participe en 2010 et 2011 aux éliminatoires de l'Euro 2012.

Les hommes de Joachim Löw ont pour principal objectif de se qualifier pour la 14e édition du Championnat d'Europe de football, qui aura lieu en Pologne et en Ukraine du 9 juin au .

Saison

Avant saison

Après une troisième place obtenue à la Coupe du monde 2010, Joachim Löw est confirmé dans ses fonctions de sélectionneur et est chargé d'emmener la Nationalmannschaft à l'Euro 2012. Il s'appuie sur le groupe qu'il a construit lors du mondial tout en y incorporant la nouvelle génération allemande qui brille en Bundesliga emmenée par les jeunes du Borussia Dortmund tels que Mats Hummels, Marcel Schmelzer et le prodige Mario Götze[2] ou encore la sensation de Mayence André Schürrle[3].

Mario Götze, symbole de la nouvelle génération allemande.

Après quatre victoires en autant de matches lors des éliminatoires, l'Allemagne aborde l'année 2011 dans une position des plus favorables[4].

Résumé de la saison

André Schürrle, le « super joker » de la Mannschaft.

Le , pour sa rentrée, l'Allemagne finit dos à dos avec l'Italie à Dortmund. Miroslav Klose ouvre le score en début de partie tandis que Giuseppe Rossi égalise pour l'Italie en fin de match[5]. L'Allemagne n'a plus battu l'Italie depuis 16 ans[6].

Suite aux bons résultats et au beau jeu retrouvé de la Mannschaft, Joachim Löw et son adjoint Hans-Dieter Flick, prolongent le jusqu'en 2014[7].

Le , l'Allemagne affronte le Kazakhstan à Kaiserslautern, ville du club des débuts de Miroslav Klose[8]. Et le buteur allemand brille devant son public en inscrivant un doublé, Thomas Müller inscrit quant à lui les deux autres buts du 4 à 0[9].

Pour le match amical face à l'Australie du , le sélectionneur allemand libère Mesut Özil et Sami Khedira et met le capitaine Philipp Lahm, qui a disputé les 102 derniers matchs du Bayern Munich, au repos. Lukas Podolski enfile le brassard de capitaine tandis que Sven Bender connaît sa première sélection en étant titularisé face aux Socceroos. Malgré l'ouverture du score par Mario Gómez, L'Allemagne est battue à domicile par l'Australie sur le score de 2 buts à 1[10].

Le , Bastian Schweinsteiger se fracture un orteil du pied droit face à l'Eintracht Francfort et manquera donc les trois prochains matches de l'Allemagne face à l'Uruguay, l'Autriche et l'Azerbaïdjan[11].

Le , dans un remake de la petite finale de la dernière Coupe du monde, l'Allemagne domine à nouveau l'Uruguay 2 buts à 1 grâce à Mario Gómez et au premier but en sélection d'André Schürrle contre un but de Walter Gargano. Ce match voit également la première sélection de Benedikt Höwedes[12] ainsi que la blessure de Miroslav Klose qui manquera les deux prochains matches de la Mannschaft[13].

L'Allemagne remporte ensuite ses deux matches face à l'Autriche le , 1 à 2 lors d'un match difficile[14] grâce à un doublé de Mario Gómez[15], et l'Azerbaïdjan le , 1 à 3 grâce à des buts de Mesut Özil, Mario Gómez et André Schürrle[16]. La Mannschaft en est donc à 7 victoires en 7 matches lors de ces éliminatoires, une nouvelle victoire en septembre face à l'Autriche leur assurerait la participation à l'Euro 2012[17].

Le , la Fédération allemande de football annonce la retraite de Michael Ballack[18]. Ballack, alors qu'il était titulaire et capitaine de la sélection, s'était gravement blessé lors de la finale de la FA Cup en mai 2010 et manquait ainsi le mondial en Afrique du Sud, depuis il n'avait plus jamais été appelé par Joachim Löw. Le milieu de terrain composé de Sami Khedira, Bastian Schweinsteiger et Mesut Özil qui donnait entière satisfaction, la volonté du sélectionneur de faire émerger une nouvelle génération[19] et le fait que Philipp Lahm veuille à tout prix garder le brassard de capitaine[20] ne laissaient pas présager un retour de l'ancienne gloire allemande. Löw lui propose toutefois une dernière sélection en guise de jubilé lors du match amical du face au Brésil[18], mais Ballack décline l'invitation jugeant cela comme une « farce »[21]. Michael Ballack aura endossé le maillot allemand 98 fois, inscrivant 42 buts.

Philipp Lahm, capitaine de l'Allemagne.

Un match de rêve se dessine le , en effet huit étoiles de champions du monde s'affrontent lors du match amical entre l'Allemagne et le Brésil. Muets à la pause, le match s'emballera et verra cinq buts êtres inscrits au coup de sifflet final. L’Allemagne l'emporte sur le score de 3 à 2 avec des buts signés Bastian Schweinsteiger sur pénalty, Mario Götze et André Schürrle côté allemand et Robinho (sur pénalty) et Neymar du côté de la Seleção[22]. C'est la première victoire allemande face au Brésil depuis 18 ans[23].

Le , Mario Gómez se blesse en championnat face à Kaiserslautern et manquera donc les deux prochains matches de l'Allemagne. Il est remplacé par Cacau[24].

Le , la Mannschaft écrase son voisin autrichien sur le score de 6 buts à 2, grâce notamment à un doublé de Mesut Özil, André Schürrle marque quant à lui pour la troisième fois consécutive sous le maillot allemand. Ainsi, avec huit victoires en huit matches, l'Allemagne devient la première nation à décrocher son billet pour l'Euro 2012 (en dehors de l'Ukraine et la Pologne, pays organisateurs)[25]. L'Espagne et Italie la rejoignent cinq jours plus tard[26].

Le , l'Allemagne dispute lors d'un match amical face à la Pologne le premier match international de la PGE Arena Gdańsk, stade fraîchement terminé afin d'accueillir l'Euro 2012[27]. Le match se termine sur le score de 2 buts à 2 avec le premier but en sélection de Toni Kroos sur pénalty et un autre de Cacau, côté polonais les buteurs se nomment Robert Lewandowski et Jakub Błaszczykowski sur pénalty. Lars Bender y reçoit également sa première cape internationale[28].

Le , après avoir repoussé l'échéance plusieurs fois pour cause de blessure[29], Marco Reus, l'un des plus prometteurs joueurs allemands, obtient enfin sa première sélection à l'occasion d'un match contre le cousin turc (victoire de l'Allemagne 1-3). Quatre jours plus tard, la Mannschaft vient à bout du voisin belge et ruine ainsi leurs espoirs de qualifications. À cette occasion Ilkay Gündogan dispute son premier match international.

Le , Bastian Schweinsteiger, Philipp Lahm, Marcel Schmelzer, Manuel Neuer et, encore une fois, Miroslav Klose et Marco Reus manquent à l'appel pour le match amical face à l'Ukraine étant blessés[30]. La presse allemande attend particulièrement ce match car ce qu'elle réclamait depuis des mois[31] va se réaliser : Joachim Löw va associer les deux génies Mario Götze et Mesut Özil pour la première fois[32],[33]. Même le Kaiser réclamait ce duo quelques mois auparavant :

Miroslav Klose, deuxième meilleur buteur des éliminatoires.

« Tous deux sont d'excellents joueurs offensifs et trop bons pour s'en passer [...] Jogi (Löw) doit trouver la bonne solution pour les deux à l'occasion des prochains matches [...] Avant la Coupe du monde 1970, la question était : Gerd Müller ou Uwe Seeler en attaque, car les deux étaient trop similaires. Le sélectionneur Helmut Schön a tranché : les deux. Et cela a fonctionné. »

— Franz Beckenbauer, le 12 août 2011[34]

Au cours de ce match la défense allemande prend l'eau en première mi-temps en encaissant trois buts pour la première sélection de Ron-Robert Zieler, il faut remonter à 1954 pour trouver un gardien allemand qui a encaissé autant de but pour sa première apparition sous le maillot de la Mannschaft[35], mais Toni Kroos sauve toutefois l'honneur en inscrivant un but avant la pause. Au retour des vestiaires les allemands reviennent avec de meilleures intentions et parviennent à revenir au score grâce à des buts de Simon Rolfes et Thomas Müller.

Coefficient FIFA

Le tableau ci-dessous présente les coefficient mensuels de l'équipe d'Allemagne publiés par la FIFA durant la campagne

Évolution du classement FIFA de l'équipe d'Allemagne[1].
2010 juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang en augmentation 4 en stagnation 4 en augmentation 3 en diminution 4 en stagnation 4 en augmentation 3
2011 janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang en stagnation 3 en stagnation 3 en stagnation 3 en diminution 4 en stagnation 4 en augmentation 3 en stagnation 3 en stagnation 3 en stagnation 3 en stagnation 3 en stagnation 3 en stagnation 3
2012 janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang en stagnation 3 en augmentation 2 en diminution 3 en augmentation 2 en stagnation 2 en diminution 3 en augmentation 2

Effectif lors de l'Euro 2012

Les matchs

Date Stade, Ville, Pays Adversaire Score Comp Buteurs allemands
Parken Stadium
Copenhague, Danemark
Drapeau : Danemark Danemark 2 – 2 Amical Gómez But inscrit après 19 minutes19e, Helmes But inscrit après 72 minutes72e
Stade Roi-Baudouin
Bruxelles, Belgique
Drapeau : Belgique Belgique 0 – 1 QCE Klose But inscrit après 51 minutes51e
RheinEnergieStadion
Cologne, Allemagne
Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan 6 – 1 QCE Westermann But inscrit après 28 minutes28e, Podolski But inscrit après 45+1 minutes45+1e, Klose But inscrit après 45+2 minutes45+2e But inscrit après 90+2 minutes90+2e, Sadygov Inscrit contre son camp après 53 minutes 53e (csc), Badstuber But inscrit après 86 minutes86e
Stade olympique de Berlin
Berlin, Allemagne
Drapeau : Turquie Turquie 3 – 0 QCE Klose But inscrit après 42 minutes42e But inscrit après 87 minutes87e, Özil But inscrit après 79 minutes79e
Astana Arena
Astana, Kazakhstan
Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan 0 – 3 QCE Klose But inscrit après 48 minutes48e, Gómez But inscrit après 76 minutes76e, Podolski But inscrit après 85 minutes85e
Nya Ullevi
Göteborg, Suède
Drapeau : Suède Suède 0 – 0 Amical
Signal Iduna Park
Dortmund, Allemagne
Drapeau : Italie Italie 1 – 1 Amical Klose But inscrit après 17 minutes17e
Fritz-Walter-Stadion
Kaiserslautern, Allemagne
Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan 4 – 0 QCE Klose But inscrit après 3 minutes3e But inscrit après 88 minutes88e, Müller But inscrit après 25 minutes25e But inscrit après 43 minutes43e
Borussia-Park
Mönchengladbach, Allemagne
Drapeau : Australie Australie 1 – 2 Amical Gómez But inscrit après 26 minutes26e
Rhein-Neckar-Arena
Sinsheim, Allemagne
Drapeau : Uruguay Uruguay 2 – 1 Amical Gómez But inscrit après 21 minutes21e, Schürrle But inscrit après 36 minutes36e
Stade Ernst Happel
Vienne, Autriche
Drapeau : Autriche Autriche 1 – 2 QCE Gómez But inscrit après 44 minutes44e But inscrit après 90 minutes90e
Stade Tofiq-Béhramov
Bakou, Azerbaïdjan
Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan 1 – 3 QCE Özil But inscrit après 29 minutes29e, Gómez But inscrit après 40 minutes40e, Schürrle But inscrit après 90+3 minutes90+3e
Mercedes-Benz Arena
Stuttgart, Allemagne
Drapeau : Brésil Brésil 3 – 2 Amical Schweinsteiger But inscrit après 61 minutes61e (pén.), Götze But inscrit après 67 minutes67e, Schürrle But inscrit après 80 minutes80e
Veltins-Arena
Gelsenkirchen, Allemagne
Drapeau : Autriche Autriche 6 – 2 QCE Klose But inscrit après 8 minutes8e, Özil But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 47 minutes47e, Podolski But inscrit après 28 minutes28e, Schürrle But inscrit après 83 minutes83e, Götze But inscrit après 88 minutes88e
PGE Arena Gdańsk
Gdańsk, Pologne
Drapeau : Pologne Pologne 2 – 2 Amical Kroos But inscrit après 68 minutes68e (pén.), Cacau But inscrit après 90+4 minutes90+4e
Türk Telekom Arena
Istanbul, Turquie
Drapeau : Turquie Turquie 3 – 1 QCE Gómez But inscrit après 35 minutes35e, Müller But inscrit après 66 minutes66e, Schweinsteiger But inscrit après 86 minutes86e (pén.)
Esprit arena
Düsseldorf, Allemagne
Drapeau : Belgique Belgique 3 – 1 QCE Özil But inscrit après 30 minutes30e, Schürrle But inscrit après 33 minutes33e, Gómez But inscrit après 48 minutes48e
Stade olympique de Kiev
Kiev, Ukraine
Drapeau : Ukraine Ukraine 3 – 3 Amical Kroos But inscrit après 38 minutes38e, Rolfes But inscrit après 65 minutes65e, Müller But inscrit après 77 minutes77e
Imtech Arena
Hambourg, Allemagne
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 3 – 0 Amical Müller But inscrit après 15 minutes15e, Klose But inscrit après 26 minutes26e, Özil But inscrit après 66 minutes66e
Weserstadion
Brême, Allemagne
Drapeau : France France 1 – 2 Amical Cacau But inscrit après 90+1 minutes90+1e
Parc Saint-Jacques
Bâle, Suisse
Drapeau : Suisse Suisse 5 – 3 Amical Hummels But inscrit après 45 minutes45e, Schürrle But inscrit après 64 minutes64e, Reus But inscrit après 72 minutes72e
Red Bull Arena
Leipzig, Allemagne
Drapeau : Israël Israël 2 – 0 Amical Gómez But inscrit après 40 minutes40e, Schürrle But inscrit après 82 minutes82e
Arena Lviv
Lviv, Ukraine
Drapeau : Portugal Portugal 1 – 0 Euro Gómez But inscrit après 72 minutes72e
Stade Metalist
Kharkiv, Ukraine
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 1 – 2 Euro Gómez But inscrit après 24 minutes24e But inscrit après 38 minutes38e
Stade Metalist
Kharkiv, Ukraine
Drapeau : Danemark Danemark 1 – 2 Euro Podolski But inscrit après 19 minutes19e, Bender But inscrit après 80 minutes80e
PGE Arena Gdańsk
Gdańsk, Pologne
Drapeau : Grèce Grèce 4 – 2 Euro Lahm But inscrit après 39 minutes39e, Khedira But inscrit après 61 minutes61e, Klose But inscrit après 68 minutes68e, Reus But inscrit après 74 minutes74e
Stade national
Varsovie, Pologne
Drapeau : Italie Italie 1 – 2 Euro Özil But inscrit après 90+2 minutes90+2e (pén.)

Bilan en cours

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
# Drapeau d'Allemagne Allemagne 44 27 18 5 4 67 33 +34

Résultats détaillés

Match amical Danemark Drapeau : Danemark 2 – 2 Drapeau : Allemagne Allemagne Parken Stadium
Copenhague, Danemark

19h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Rommedahl But inscrit après 74 minutes74e
Junker But inscrit après 87 minutes87e
(0 – 1) But inscrit après 19 minutes19e Gómez
But inscrit après 72 minutes72e Helmes
Spectateurs : 16 100
Arbitrage : Drapeau de l'Irlande Alan Kelly
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Belgique Drapeau : Belgique 0 – 1 Drapeau : Allemagne Allemagne Stade Roi-Baudouin
Bruxelles, Belgique

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) But inscrit après 51 minutes51e Klose Spectateurs : 42 000
Arbitrage : Drapeau de la Norvège Terje Hauge
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Allemagne Drapeau : Allemagne 6 – 1 Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan RheinEnergieStadion
Cologne, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Westermann But inscrit après 28 minutes28e
Podolski But inscrit après 45+1 minutes45+1e
Klose But inscrit après 45+2 minutes45+2e But inscrit après 90+2 minutes90+2e
Sadygov Inscrit contre son camp après 53 minutes 53e (csc)
Badstuber But inscrit après 86 minutes86e
(3 – 0) But inscrit après 57 minutes57e Javadov Spectateurs : 43 751
Arbitrage : Drapeau de la Suède Markus Strömbergsson
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Allemagne Drapeau : Allemagne 3 – 0 Drapeau : Turquie Turquie Stade olympique de Berlin
Berlin, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Klose But inscrit après 42 minutes42e But inscrit après 87 minutes87e
Özil But inscrit après 79 minutes79e
(1 – 0) Spectateurs : 74 244
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre Howard Webb
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Kazakhstan Drapeau : Kazakhstan 0 – 3 Drapeau : Allemagne Allemagne Astana Arena
Astana, Kazakhstan

23h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Klose But inscrit après 48 minutes48e
Gómez But inscrit après 76 minutes76e
Podolski But inscrit après 85 minutes85e
Spectateurs : 18 000
Arbitrage : Drapeau de la Roumanie Alexandru Tudor
Rapport

Match amical Suède Drapeau : Suède 0 – 0 Drapeau : Allemagne Allemagne Nya Ullevi
Göteborg, Suède

20h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Spectateurs : 21 959
Arbitrage : Drapeau de l'Espagne Carlos Velasco Carballo
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 1 – 1 Drapeau : Italie Italie Signal Iduna Park
Dortmund, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Klose But inscrit après 17 minutes17e (1 – 0) But inscrit après 81 minutes81e Rossi Spectateurs : 60 196
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Eric Braamhaar
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Allemagne Drapeau : Allemagne 4 – 0 Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Fritz-Walter-Stadion
Kaiserslautern, Allemagne

20h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Klose But inscrit après 3 minutes3e But inscrit après 88 minutes88e
Müller But inscrit après 25 minutes25e But inscrit après 43 minutes43e
(3 – 0) Spectateurs : 47 849
Arbitrage : Macédoine Aleksandar Stavrev
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 1 – 2 Drapeau : Australie Australie Borussia-Park
Mönchengladbach, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Gómez But inscrit après 26 minutes26e (1 – 0) But inscrit après 61 minutes61e Carney
But inscrit après 64 minutes64e (pén.) Wilkshire
Spectateurs : 30 152
Arbitrage : Drapeau de la France Stéphane Lannoy
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 2 – 1 Drapeau : Uruguay Uruguay Rhein-Neckar-Arena
Sinsheim, Allemagne

20h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Gómez But inscrit après 21 minutes21e
Schürrle But inscrit après 36 minutes36e
(2 – 0) But inscrit après 49 minutes49e Gargano Spectateurs : 25 655
Arbitrage : Drapeau : Portugal Olegário Benquerença
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Autriche Drapeau : Autriche 1 – 2 Drapeau : Allemagne Allemagne Stade Ernst Happel
Vienne, Autriche

20h35
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Friedrich Inscrit contre son camp après 50 minutes 50e (csc) (0 – 1) But inscrit après 44 minutes44e But inscrit après 90 minutes90e Gómez Spectateurs : 47 500
Arbitrage : Drapeau : Suisse Massimo Busacca
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Azerbaïdjan Drapeau : Azerbaïdjan 1 – 3 Drapeau : Allemagne Allemagne Stade Tofiq-Béhramov
Bakou, Azerbaïdjan

22h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Hüseynov But inscrit après 89 minutes89e (0 – 2) But inscrit après 29 minutes29e Özil
But inscrit après 40 minutes40e Gómez
But inscrit après 90+3 minutes90+3e Schürrle
Spectateurs : 29 858
Arbitrage : Drapeau : Grèce Michális Koukoulákis
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 3 – 2 Drapeau : Brésil Brésil Mercedes-Benz Arena
Stuttgart, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Schweinsteiger But inscrit après 61 minutes61e (pén.)
Götze But inscrit après 67 minutes67e
Schürrle But inscrit après 80 minutes80e
(0 – 0) But inscrit après 71 minutes71e (pén.) Robinho
But inscrit après 90+2 minutes90+2e Neymar
Spectateurs : 54 700
Arbitrage : Drapeau : Hongrie Viktor Kassai
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Allemagne Drapeau : Allemagne 6 – 2 Drapeau : Autriche Autriche Veltins-Arena
Gelsenkirchen, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Klose But inscrit après 8 minutes8e
Özil But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 47 minutes47e
Podolski But inscrit après 28 minutes28e
Schürrle But inscrit après 83 minutes83e
Götze But inscrit après 88 minutes88e
(3 – 1) But inscrit après 42 minutes42e Arnautović
But inscrit après 51 minutes51e Harnik
Spectateurs : 53 313
Arbitrage : Drapeau : Italie Paolo Tagliavento
Rapport

Match amical Pologne Drapeau : Pologne 2 – 2 Drapeau : Allemagne Allemagne PGE Arena Gdańsk
Gdańsk, Pologne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lewandowski But inscrit après 55 minutes55e
Błaszczykowski But inscrit après 90 minutes90e (pén.)
(0 – 0) But inscrit après 68 minutes68e (pén.) Kroos
But inscrit après 90+4 minutes90+4e Cacau
Spectateurs : 40 000
Arbitrage : Drapeau : Italie Daniele Orsato
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Turquie Drapeau : Turquie 1 – 3 Drapeau : Allemagne Allemagne Türk Telekom Arena
Istanbul, Turquie

21h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Balta But inscrit après 79 minutes79e (0 – 1) But inscrit après 35 minutes35e Gómez
But inscrit après 66 minutes66e Müller
But inscrit après 86 minutes86e (pén.) Schweinsteiger
Spectateurs : 51 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Martin Atkinson
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Allemagne Drapeau : Allemagne 3 – 1 Drapeau : Belgique Belgique Esprit arena
Düsseldorf, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Özil But inscrit après 30 minutes30e
Schürrle But inscrit après 33 minutes33e
Gómez But inscrit après 48 minutes48e
(2 – 0) But inscrit après 86 minutes86e Fellaini Spectateurs : 52 000
Arbitrage : Drapeau : Norvège Svein Oddvar Moen
Rapport

Match amical Ukraine Drapeau : Ukraine 3 – 3 Drapeau : Allemagne Allemagne Stade olympique de Kiev
Kiev, Ukraine

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Yarmolenko But inscrit après 28 minutes28e
Konoplyanka But inscrit après 36 minutes36e
Nazarenko But inscrit après 45 minutes45e
(3 – 1) But inscrit après 38 minutes38e Kroos
But inscrit après 65 minutes65e Rolfes
But inscrit après 77 minutes77e Müller
Spectateurs : 69 700
Arbitrage : Drapeau : Espagne Carlos Velasco Carballo
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 3 – 0 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Imtech Arena
Hambourg, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Müller But inscrit après 15 minutes15e
Klose But inscrit après 26 minutes26e
Özil But inscrit après 66 minutes66e
(2 – 0) Spectateurs : 56 000
Arbitrage : Drapeau : Turquie Cüneyt Çakır
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 1 – 2 Drapeau : France France Weserstadion
Brême, Allemagne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Cacau But inscrit après 90+1 minutes90+1e (0 – 1) But inscrit après 21 minutes21e Giroud
But inscrit après 69 minutes69e Malouda
Spectateurs : 37 800
Arbitrage : Drapeau : Italie Paolo Tagliavento
Rapport

Match amical Suisse Drapeau : Suisse 5 – 3 Drapeau : Allemagne Allemagne Parc Saint-Jacques
Bâle, Suisse

18h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Derdiyok But inscrit après 21 minutes21e But inscrit après 23 minutes23e But inscrit après 50 minutes50e
Lichtsteiner But inscrit après 67 minutes67e
Admir Mehmedi But inscrit après 76 minutes76e
(2 – 1) But inscrit après 45 minutes45e Hummels
But inscrit après 64 minutes64e Schürrle
But inscrit après 72 minutes72e Reus
Spectateurs : 27 381
Arbitrage : Drapeau : France Antony Gautier
Rapport

Match amical Allemagne Drapeau : Allemagne 2 – 0 Drapeau : Israël Israël Red Bull Arena
Leipzig, Allemagne

20h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Gómez But inscrit après 40 minutes40e
Schürrle But inscrit après 82 minutes82e
(1 – 0) Spectateurs : 43 241
Arbitrage : Drapeau : Pays-Bas Kevin Blom
Rapport

Euro 2012, Groupe B Allemagne Drapeau d'Allemagne 1 – 0 Drapeau du Portugal Portugal Arena Lviv
Lviv, Ukraine

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Gómez But inscrit après 72 minutes72e (1 – 0) Spectateurs : 32 990
Arbitrage : Drapeau : France Stéphane Lannoy
Rapport

Euro 2012, Groupe B Pays-Bas Drapeau des Pays-Bas 1 – 2 Drapeau d'Allemagne Allemagne Stade Metalist
Kharkiv, Ukraine

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Van Persie But inscrit après 73 minutes73e (0 – 2) But inscrit après 24 minutes24e But inscrit après 38 minutes38e Gómez Spectateurs : 37 750
Arbitrage : Drapeau : Suède Jonas Eriksson
Rapport

Euro 2012, Groupe B Danemark Drapeau du Danemark 1 – 2 Drapeau d'Allemagne Allemagne Arena Lviv
Lviv, Ukraine

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Krohn-Dehli But inscrit après 24 minutes24e (1 – 1) But inscrit après 19 minutes19e Podolski
But inscrit après 80 minutes80e L. Bender
Spectateurs : 32 990
Arbitrage : Drapeau : Espagne Carlos Velasco Carballo
Rapport

Euro 2012, Quart-de-finale Allemagne Drapeau d'Allemagne 4 – 2 Drapeau de Grèce Grèce PGE Arena Gdańsk
Gdańsk, Pologne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Lahm But inscrit après 39 minutes39e
Khedira But inscrit après 61 minutes61e
Klose But inscrit après 68 minutes68e
Reus But inscrit après 74 minutes74e
(1 – 0) But inscrit après 55 minutes55e Samarás
But inscrit après 89 minutes89e (pén.) Salpingídis
Spectateurs : 38 751
Arbitrage : Drapeau : Slovénie Damir Skomina
Rapport

Euro 2012, Demi-finale Allemagne Drapeau d'Allemagne 1 – 2 Drapeau d'Italie Italie Stade national
Varsovie, Pologne

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Özil But inscrit après 90+2 minutes90+2e (0 – 2) But inscrit après 20 minutes20e But inscrit après 36 minutes36e Balotelli Spectateurs : 55 540
Arbitrage : Drapeau : France Stéphane Lannoy
Rapport

Les joueurs

Joueurs Drapeau : Danemark Drapeau : Belgique Drapeau : Azerbaïdjan Drapeau : Turquie Drapeau : Kazakhstan Drapeau : Suède Drapeau : Italie Drapeau : Kazakhstan Drapeau : Australie Drapeau : Uruguay Drapeau : Autriche Drapeau : Azerbaïdjan Drapeau : Brésil Drapeau : Autriche Drapeau : Pologne Drapeau : Turquie Drapeau : Belgique Drapeau : Ukraine Drapeau : Pays-Bas Drapeau : France Drapeau : Suisse Drapeau : Israël Drapeau : Portugal Drapeau : Pays-Bas Drapeau : Danemark Drapeau : Grèce Drapeau : Italie
Gardiens de but
Tim Wiese (Werder Brême) 90 90 90 Carton jaune 90
Manuel Neuer (Schalke 04, puis Bayern Munich) 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90
René Adler (Bayer Leverkusen) 90
Ron-Robert Zieler (Hanovre 96) 90
Marc-André ter Stegen (Borussia Mönchengladbach) 90
Défenseurs
Serdar Taşçı (VfB Stuttgart) 90
Marcel Schäfer (VfL Wolfsburg) 90
Jérôme Boateng (Manchester City, puis Bayern Munich) 78 Remplacé Carton jaune 45 Remplacé 27 Entré  1 Entré  45 Entré  90 73 Remplacé 90 65 Remplacé 90 Carton jaune 90 90 Carton jaune 90 Carton jaune 90 71 Remplacé
Andreas Beck (Hoffenheim) 56 Remplacé 45 Entré 
Christian Schulz (Hanovre 96) 12 Entré 
Philipp Lahm (Bayern Munich) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 63 Capitaine Remplacé 90 Capitaine 66 Capitaine Remplacé 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 45 Capitaine Remplacé 90 Capitaine 84 Capitaine Remplacé 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine But inscrit 90 Capitaine
Holger Badstuber (Bayern Munich) 90 90 But inscrit 90 90 63 Remplacé 90 24 Entré  21 Entré  90 90 90 90 Carton jaune 90 45 Remplacé 45 Remplacé 90 90 Carton jaune 90 90 90 90
Per Mertesacker (Werder Brême, puis Arsenal) 90 11 Remplacé 90 90 90 90 90 90 90 90 90 Capitaine 90
Marcell Jansen (Hambourg SV) 45 Remplacé
Heiko Westermann (Hambourg SV) 45 Entré  79 Entré  But inscrit 90 90 90
Mats Hummels (Borussia Dortmund) 90 27 Entré  90 90 90 90 89 Remplacé 90 90 90 45 Entré  90 90 But inscrit Carton jaune 90 90 90 90 90 Carton jaune
Marcel Schmelzer (Borussia Dortmund) 90 90 90 90 45 Entré  90
Dennis Aogo (Hambourg SV) 90 90 0 Entré  90 90 90 90
Arne Friedrich (VfL Wolfsburg) 90 66 Remplacé 90 Inscrit contre son camp (csc)
Benedikt Höwedes (Schalke 04) 24 Entré  90 Carton jaune 45 Remplacé 17 Entré  90 25 Entré  45 Entré  78 Remplacé
Milieux
Toni Kroos (Bayern Munich) 90 20 Entré  90 90 30 Entré  13 Entré  26 Entré  79 Remplacé 90 Remplacé 90 90 85 Remplacé 90 But inscrit Carton jaune 90 87 Remplacé But inscrit 82 Remplacé 90 85 Remplacé 3 Entré  9 Entré  6 Entré  90
Christian Träsch (VfB Stuttgart, puis VfL Wolfsburg) 90 4 Entré  31 Entré  90 Carton jaune 11 Entré  90 90 45 Remplacé
Christian Gentner (VfB Stuttgart) 90
Thomas Hitzlsperger (West Ham, puis VfL Wolfsburg) 66 Capitaine Remplacé
Marko Marin (Werder Brême) 57 Remplacé 29 Entré  0 Entré  19 Entré  60 Remplacé
Sascha Riether (VfL Wolfsburg, puis FC Cologne) 34 Entré  90 90 6 Entré 
Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich) 90 Carton jaune 78 Remplacé 60 Capitaine Remplacé 90 77 Remplacé 64 Remplacé 85 Remplacé But inscrit 90 90 But inscrit 90 90 90 90 90
Sami Khedira (Real Madrid) 90 90 90 90 59 Remplacé 90 90 69 Remplacé 90 90 Carton jaune 45 Remplacé 88 Remplacé 71 Remplacé 45 Remplacé 88 Remplacé 90 90 90 90 But inscrit 90
Mesut Özil (Real Madrid) 88 Remplacé 90 90 Remplacé But inscrit 79 Remplacé 90 90 45 Remplacé 90 Carton jaune 81 Remplacé But inscrit 90 But inscrit But inscrit 90 But inscrit 69 Remplacé 90 But inscrit 90 45 Remplacé 90 87 Remplacé 81 Remplacé 90 90 90 But inscrit
Lewis Holtby (FSV Mayence, puis Schalke 04) 77 Remplacé 2 Entré 
Mario Götze (Borussia Dortmund) 12 Entré  45 Entré  12 Entré  25 Entré  11 Entré  9 Entré  89 Remplacé But inscrit 5 Entré  But inscrit 90 90 Remplacé 66 Remplacé 25 Entré  78 Remplacé 5 Entré  10 Entré 
Sven Bender (Borussia Dortmund) 90 12 Entré 
Simon Rolfes (Bayer Leverkusen) 90 5 Entré  77 Remplacé 45 Entré  But inscrit 8 Entré 
Lars Bender (Bayer Leverkusen) 13 Entré  3 Entré  2 Entré  19 Entré  Carton jaune 12 Entré  2 Entré  0 Entré  0 Entré  90 But inscrit
Marco Reus (Borussia Mönchengladbach) 0 Entré  19 Entré  8 Entré  71 Remplacé 45 Entré  But inscrit 7 Entré  80 Remplacé But inscrit 45 Entré 
Ilkay Gündogan (FC Nuremberg, puis Borussia Dortmund) 6 Entré  45 Entré 
Julian Draxler (Schalke 04) 28 Entré 
Attaquants
Mario Gómez (Bayern Munich) 90 But inscrit 35 Entré  But inscrit 90 25 Entré  72 Remplacé But inscrit 90 But inscrit 90 But inscrit But inscrit Carton jaune 90 But inscrit 45 Remplacé 90 But inscrit 76 Remplacé But inscrit 83 Capitaine Remplacé 45 Entré  67 Remplacé But inscrit 80 Remplacé But inscrit 72 Remplacé But inscrit But inscrit 74 Remplacé 10 Entré  45 Remplacé
Aaron Hunt (Werder Brême) 33 Entré 
Patrick Helmes (Bayer Leverkusen, puis VfL Wolfsburg) 24 Entré  But inscrit
Thomas Müller (Bayern Munich) 90 61 Remplacé 90 71 Remplacé 45 Remplacé 78 Remplacé But inscrit But inscrit 65 Remplacé 79 Remplacé 90 88 Remplacé 90 90 29 Entré  90 But inscrit 71 Remplacé 24 Entré  But inscrit 90 But inscrit 45 Entré  83 Remplacé 90 Remplacé 90 Remplacé 84 Remplacé 23 Entré  19 Entré 
Miroslav Klose (Bayern Munich, puis Lazio Rome) 90 But inscrit 90 But inscrit But inscrit 90 Remplacé But inscrit But inscrit 55 Remplacé But inscrit 75 Remplacé But inscrit 90 But inscrit But inscrit 18 Entré  Carton jaune 45 Entré  45 Entré  90 But inscrit 45 Remplacé 82 Capitaine Remplacé But inscrit Carton jaune 45 Capitaine Remplacé 78 Remplacé 23 Entré  10 Entré  18 Entré  16 Entré  80 Remplacé But inscrit 45 Entré 
Lukas Podolski (FC Cologne) 70 Remplacé 90 But inscrit 86 Remplacé 90 But inscrit 90 65 Remplacé 90 Capitaine 32 Entré  67 Remplacé 75 Remplacé 45 Remplacé 73 Remplacé But inscrit 61 Remplacé 62 Remplacé 21 Entré  65 Remplacé 62 Remplacé 67 Remplacé 90 90 64 Remplacé But inscrit 45 Remplacé
Cacau (VfB Stuttgart) 2 Entré  Carton jaune 12 Entré  0 Entré  11 Entré  30 Entré  1 Entré  45 Entré  But inscrit 14 Entré  7 Entré  19 Entré  But inscrit 12 Entré 
Kevin Großkreutz (Borussia Dortmund) 78 Remplacé 15 Entré 
André Schürrle (FSV Mayence, puis Bayer Leverkusen) 13 Entré  90 58 Remplacé But inscrit 23 Entré  15 Entré  But inscrit 45 Entré  But inscrit 17 Entré  But inscrit 90 28 Entré  90 But inscrit 45 Entré  45 Remplacé 90 But inscrit 23 Entré  But inscrit 26 Entré  67 Remplacé

Buteurs

13 buts But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit
12 buts But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit
7 buts But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit
5 buts But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit
4 buts But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit
2 buts But inscrit But inscrit
1 but But inscrit

Notes et références

  1. a et b « Classement mondial », Fifa.com, 4 juillet 2012
  2. « Dortmund et ses belles promesses allemandes », uefa.com, 8 février 2011
  3. « L'Allemagne fait son show, à défaut de garnir son palmarès », Fifa.com, 16 décembre 2010
  4. « UEFA.com fait le point sur les éliminatoires », uefa.com, 18 novembre 2010
  5. « Rossi obtient le nul pour l'Italie en Allemagne », uefa.com, 9 février 2011
  6. « De grands classiques internationaux », uefa.com, 4 février 2011
  7. « Löw, sélectionneur de l'Allemagne jusqu'en 2014 », uefa.com, 15 mars 2011
  8. « Klose doublement heureux de revenir à Kaiserslautern », uefa.com, 27 mars 2011
  9. « L'Allemagne facile face au Kazakhstan », uefa.com, 26 mars 2011
  10. « Piqûre de rappel pour l'Allemagne », sports.fr, 29 mars 2011
  11. « Schweinsteiger au repos forcé », uefa.com, 20 mai 2011
  12. « L'Allemagne domine encore l'Uruguay », uefa.com, 29 mai 2011
  13. « Klose forfait en Autriche et en Azerbaïdjan », Fifa.com, 30 mai 2011
  14. « L'Allemagne a été chanceuse pour Neuer », uefa.com, 4 juin 2011
  15. « Gómez guide l'Allemagne vers la victoire en Autriche », uefa.com, 3 juin 2011
  16. « Gómez frappe encore, l'Allemagne intouchable », uefa.com, 7 juin 2011
  17. « L'Allemagne y est presque, la Suède se rapproche », uefa.com, 7 juin 2011
  18. a et b « Retraite internationale pour Ballack », So Foot, 16 juin 2011
  19. « Low prépare sa jeune classe pour le Brésil », sportvox.fr, 8 décembre 2010
  20. « Ballack et Lahm se rentrent dedans », 20 minutes, 15 juillet 2010
  21. « Ballack refuse un match d'adieu », Le Figaro, 17 juin 2011
  22. « Une Allemagne très Brésil à Stuttgart », uefa.com, 10 août 2011
  23. « L'Allemagne vise haut après son succès sur le Brésil », uefa.com, 11 août 2011
  24. « Gómez forfait », Goal.com, 28 août 2011
  25. « L'Allemagne se qualifie en beauté », uefa.com, 2 septembre 2011
  26. « L'Espagne et l'Italie s'ouvrent les portes de l'EURO », uefa.com, 7 septembre 2011
  27. « Gdansk, un avant-goût d'EURO », uefa.com, 7 septembre 2011
  28. « L'Allemagne a souffert en Pologne », uefa.com, 6 septembre 2011
  29. « Marco Reus a la poisse », So Foot, 8 novembre 2011
  30. « Klose, Neuer et Reus sont de retour », L'Équipe, 12 novembre 2011
  31. « Le projet Götzil », So Foot, 9 novembre 2011
  32. « Löw veut tester le tandem Özil-Götze », Fifa.com, 9 novembre 2011
  33. « GÖTZILLA ! », Eurosport, 11 novembre 2011
  34. « Beckenbauer : "Löw doit trouver la bonne combinaison Götze-Özil" », Fifa.com, 12 août 2011.
  35. « Zieler comme Kwiatowski », So Foot, 14 novembre 2011