Camp de concentration de Jungfernhof

Jungfernhof
Jumpravmuiza.jpg
Ruines du camp.
Présentation
Gestion
Créé par Troisième Reich
Fermé par Allemagne
Victimes
Type de détenus Juifs.
Nombre de détenus 4 000
Géographie
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Coordonnées 56° 53′ 32″ nord, 24° 11′ 53″ est

Géolocalisation sur la carte : Lettonie

(Voir situation sur carte : Lettonie)
Jungfernhof

Géolocalisation sur la carte : Riga

(Voir situation sur carte : Riga)
Jungfernhof


Le camp de concentration de Jungfernhof est un camp de concentration improvisé en Lettonie. Il était situé à l'époque à environ 3 kilomètres de Riga (maintenant, sur le territoire de la ville). Le camp opère de décembre 1941 à mars 1942. On y enferme des Juifs d'Allemagne et d'Autriche originellement destinés à être déportés à Minsk.

Camp de concentration de Jungfernhof

Sommaire

Histoire

Les prisonniers sont gardés par des Hilfspolizei, des Lettons nazis qui collaborent avec les Allemands et sont sous leurs ordres. Sur environ 4000 internés, seulement 148 survivront[1].

Notes

Références

  1. (German) Zahl 148 („namentlich bekannt“) nach Gottwaldt/Schulle, S. 115 – Angrick/Klein, Die „Endlösung“ in Riga, nennt 1147 = Druckfehler?
  • (Allemand) Josef Katz: Erinnerungen eines Überlebenden. Kiel 1988, (ISBN 3-89029-038-8).
  • (Allemand) Interview mit dem überlebenden Salomon (Shlomo Peter) Carlebach (* 17. August 1925) in: Sabine Niemann (Redaktion): Die Carlebachs, eine Rabbinerfamilie aus Deutschland. Ephraim-Carlebach-Stiftung (Hrsg.), Dölling und Galitz, Hamburg 1995, (ISBN 3-926174-99-4).
  • (Allemand) Miriam Gillis-Carlebach: „Licht in der Finsternis“. Jüdische Lebensgestaltung im Konzentrationslager Jungfernhof. In: Gerhard Paul und Miriam Gillis-Carlebach: Menora und Hakenkreuz. Neumünster 1988, (ISBN 3-529-06149-2), S. 549–563.
  • (Allemand) Peter Guttkuhn: Die Lübecker Geschwister Grünfeldt. Vom Leben, Leiden und Sterben ‚nichtarischer‘ Christinnen. Schmidt-Römhild, Lübeck 2001, (ISBN 978-3-7950-0772-0).
  • (Allemand) Andrej Angrick, Peter Klein: Die „Endlösung“ in Riga. Ausbeutung und Vernichtung 1941–1944. Darmstadt 2006, (ISBN 3-534-19149-8).

Liens externes