Camp de concentration d'Amersfoort

Camp de concentration d'Amersfoort
Kamp Amersfoort 01.JPG
Mirador du camp d'Amersfoort
Présentation
Gestion
Date de création 18 août 1941
Date de fermeture 19 avril 1945
Victimes
Géographie
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Coordonnées 52° 07′ 53″ nord, 5° 21′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Camp de concentration d'Amersfoort

Le camp de concentration d'Amersfoort (en néerlandais : Kamp Amersfoort, en allemand: Polizeiliches Durchgangslager Amersfoort (Camp de transit policier d’Amersfoort)[1] est un des camps de concentration qui a existé aux Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale[2]. Le camp est situé dans la partie sud de la ville d'Amersfoort.

Camp de concentration d'Amersfoort

Sommaire

Histoire du camp

Au cours de son activité, de 1941 à 1945, environ 37 000 prisonniers y ont été détenus. La population carcérale vient de tout le pays: des Juifs, des Témoins de Jéhovah, des prisonniers de guerre de l'Union soviétique, des membres de la résistance, du clergé, des trafiquants du marché noir, des passeurs clandestins.

La majorité des prisonniers transitent par ce camp avant d'être envoyés à l'est dans des camps de concentration tels que Buchenwald et Natzweiler. Plusieurs centaines de prisonniers y sont morts, certains exécutés sur place et certains succombant aux mauvais traitements qui leur sont infligés.

À la Libération, le responsable du camp, Joseph Kotälla , fut condamné à mort et sa peine sera commuée en réclusion criminelle à perpétuité.

Galerie

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. (en) « 1942: Key Dates », sur www.ushmm.org (consulté le 28 janvier 2018)
  2. (en-GB) « Camp Amersfoort - Kamparchieven », sur www.kamparchieven.nl (consulté le 28 janvier 2018)