Camille Blaisot

Camille Blaisot
Illustration.
Camille Blaisot en 1931
Fonctions
Député
Gouvernement La IIIe République
Groupe politique Non inscrit (1914-1919)
ERD (1919-1924)
URD (1924-1932)
FR (1932-1942)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Valognes
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Dachau
Profession Avocat
Résidence Calvados

Camille Blaisot, né le à Valognes et mort pour la France le à Dachau, est un homme politique français.

Biographie

Blaisot étaitavocat au Barreau de Caen, avant d'être engagé volontaire durant la Première Guerre mondiale, durant laqurlle il est nommé lieutenant et obtient deux citations. Durant l'entre-deux-guerres, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1933 à titre militaire. Il sera arrêté à Caen le , puis envoyé à Compiègne puis, le , en Allemagne[1]. Il est décédé à Dachau dans le Block 9, chambre 4 (tuberculeux). Le décès n'est signalé à l'administration du camp que le . Il est inhumé à Valognes.

Il fut député du Calvados du au , puis ministre de la Santé publique et des Sports du au dans les gouvernements Pierre Laval (1), Pierre Laval (2), Pierre Laval (3) et André Tardieu (3), ainsi que sous-secrétaire d'État à la Présidence du Conseil du au dans le gouvernement Pierre Laval (4).

Notes et références

  1. « M. Camille Blaisot député de Caen est mort à Dachau », Normandie, n° 209, 7 mai 1945

Bibliographie

  • « Camille Blaisot », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Olivier Wieviorka, Les orphelins de la République : destinées des députés et des sénateurs français, 1940-1945, Paris, Seuil, coll. « L'univers historique », (1re éd. 2001), 472 p. (ISBN 978-2-02-128374-7, présentation en ligne), [présentation en ligne].
  • Édouard Barthe, Le combat d'un parlementaire sous Vichy, Éd. Singulières, 2007 (ISBN 978-2-35478-005-0)

Liens externes