Camilla Shand

(Redirigé depuis Camilla Parker Bowles)
Camilla Shand
Description de cette image, également commentée ci-après
La duchesse de Cornouailles en 2017.
Biographie
Titulature Princesse de Galles[1]
Duchesse de Cornouailles
Duchesse de Rothesay
Nom de naissance Camilla Rosemary Shand
Naissance (73 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Père Bruce Shand
Mère Rosalind Cubitt
Conjoints Andrew Parker Bowles
(1973-1995)
Charles, prince de Galles
(depuis 2005)
Enfants Thomas Parker Bowles
Laura Parker Bowles
Résidence Clarence House (Londres)
Highgrove House (Tetbury)

Description de l'image Coat of Arms of Camilla, Duchess of Cornwall.svg.

Camilla Rosemary Shand (ex-épouse Parker Bowles), née le à Londres, est la seconde épouse du prince Charles, prince de Galles. Depuis leur mariage elle est connue sous le titre de duchesse de Cornouailles[2].

Le site officiel du prince de Galles mentionne qu'elle devrait utiliser le titre de princesse consort lors de son accession au trône[3]. En sa qualité de seconde épouse, des experts juridiques sont d'accord sur cette position. D'autres au contraire, considèrent que sa position de seconde épouse n'empêche pas la duchesse de Cornouailles de devenir reine consort du Royaume-Uni, si son époux accède au trône.

Biographie

Naissance et origines

Camilla Shand, née le à Londres, a passé sa jeunesse à Plumpton, un petit village des collines du Sussex. Elle est la fille du major Bruce Shand, officier de l'armée britannique reconverti dans le négoce du vin, et de Rosalind Cubitt, de la famille des barons Ashcombe.

Par son père, elle est la nièce d'Elspeth Howe (Lady Howe)[4], femme politique et pair britannique, petite-fille de l'écrivain Philip Morton Shand [5]. Par sa mère, elle est l'arrière-petite-fille d'Alice Keppel (née Alice Edmonstone) (1868-1947), qui fut la maîtresse du prince de Galles, Edward, futur roi Édouard VII (1841-1910), trisaïeul du prince Charles.

Elle compte également, parmi ses ancêtres lointains, à un degré plus éloigné, Arnold Joost van Keppel (v. 1670-1718), premier comte d'Albemarle, favori de Guillaume III d'Angleterre, stathouder des Provinces-Unies (1672-1702) et roi d'Angleterre (1689-1702).

Premier mariage

En 1973, elle épouse Andrew Parker Bowles  (né en 1939 et dorénavant général de brigade en retraite), un officier des Horse Guards. De ce mariage sont issus 2 enfants :

  • Thomas Parker Bowles, né le [6] ;
  • Laura Parker Bowles (épouse Lopes), née le .

Ils ont divorcé en 1995.

Épouse du prince de Galles

Duchesse de Cornouailles

Camilla et le Prince Charles, en visite à San Francisco en Californie.

Camilla fait la connaissance du prince de Galles en 1970, durant un match de polo. L'idylle est de courte durée : Charles, qui a 21 ans, s'engage dans la Royal Navy. Camilla, d'un an son aînée, se marie avec le major Andrew Parker Bowles en 1973. Le couple a un fils en 1974 et une fille en 1978.

Toujours célibataire à l'âge de trente ans, le prince est sommé de se marier et épouse en 1981 Lady Diana Spencer qui a à peine vingt ans. Le couple a rapidement deux fils.

Charles et Diana se séparent en 1992 et divorcent avec fracas le , peu après que la princesse a publiquement révélé dans une biographie que le prince Charles a eu une relation extra-conjugale avec Camilla Parker Bowles, ce que le prince confirme dans un documentaire censé le réhabiliter. Diana meurt dans un accident de la route le à Paris, pendant que le prince affiche de moins en moins discrètement sa relation avec Camilla, qui a divorcé en 1995. Le couple se marie sans apparat en 2005.

En raison d'une hostilité marquée d'une frange de l'opinion publique britannique, certains imaginaient que Camilla Parker-Bowles, après son mariage avec le prince de Galles, recevrait le simple titre de « duchesse de Cornouailles » et que, dans l'éventualité d'une accession au trône de son mari, elle ne deviendrait pas reine, mais conserverait simplement sa titulature ducale[7]. Toutefois, des développements survenus entre l'annonce (février) et la célébration (avril) du mariage, soit le , infirment ces projections.

En effet, le gouvernement britannique a longuement étudié la question et, bien qu'il ait initialement préconisé la solution précédente, le ministre des Affaires constitutionnelles, Christopher Leslie, a dû reconnaître, le , dans sa réponse écrite à une question émanant d'un juriste, que rien ne permettait d'affirmer que le mariage du prince de Galles et de Mme Parker Bowles puisse être d'un caractère morganatique. Andrew Mackinlay, le juriste qui avait posé la question initiale, en a donc tiré la conclusion que l'accession au trône du prince Charles entraînerait automatiquement une titulature de « reine » pour son épouse : « Cela est absolument sans équivoque qu'elle devienne automatiquement reine lorsqu'il deviendra roi. » Cette interprétation a immédiatement été confirmée par le département des Affaires constitutionnelles, qui a précisé que l'usage constant, depuis des siècles, ayant toujours été que l'épouse [légitime et non morganatique] d'un roi soit elle-même titrée reine, seul le vote d'une loi en sens contraire serait susceptible de changer cet état de fait. Dans l'immédiat, le mariage ne modifie pas les arrangements prévus tant que le prince de Galles n'accède pas au trône. Camilla utilise le prédicat d'altesse royale et les titres de duchesse de Rothesay (en Écosse) et de duchesse de Cornouailles (partout ailleurs), sans porter le titre de princesse de Galles puisqu'elle s'y refuse.

Engagements humanitaires

La duchesse de Cornouailles est marraine royale (Royal Patron) d'Emmaüs UK, branche britannique du Mouvement Emmaüs[8] ainsi que de ShelterBox , une organisation humanitaire apportant des abris d'urgence, dont elle est également la présidente[9].

Titres et honneurs

Titulature complète

Camilla, duchesse de Cornouailles
Description de l'image Coat of Arms of Camilla, Duchess of Cornwall.svg.
Formules de politesse
Indirecte Son Altesse royale
Directe Votre Altesse royale
Alternative Madame

Depuis son mariage, elle est couramment nommée par son titre de duchesse de Cornouailles et n'utilise pas celui de princesse de Galles[1]. Sa titulature complète est « Son Altesse royale la princesse Charles Philip Arthur George, princesse de Galles, duchesse de Cornouailles, duchesse de Rothesay, comtesse de Chester, comtesse de Carrick, baronne de Renfrew, dame des Îles, princesse d'Écosse, dame grand-croix de l'ordre royal de Victoria ».

Selon le site officiel de la monarchie britannique, étant la seconde épouse du prince héritier, l'actuelle duchesse de Cornouailles devrait, dans l'éventualité d'une accession, de son vivant, du prince Charles au trône, porter le titre de princesse consort[7] au lieu de reine[3].

  • depuis le  : Son Altesse royale la duchesse de Cornouailles ;
    • En Écosse : Son Altesse royale la duchesse de Rothesay.

Distinctions

GBR Family Order Elizabeth II BAR.png  : ordre de la famille royale de la reine Élisabeth II
Royal Victorian Order UK ribbon.jpg  : dame grand-croix de l'ordre royal de Victoria (GCVO)[10]
Order of the Star of Melanesia.png  : compagnon de l’ordre de l’Étoile de la Mélanésie (CSM, 2012)
Ordre national du Merite GC ribbon.svg  : dame grand-croix de l'ordre national du Mérite

Médailles

SCM ribbon.png  : médaille commémorative pour le centenaire de la Saskatchewan (Canada)
QEII Diamond Jubilee Medal ribbon.png  : médaille du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II

Notes et références

  1. a et b Un porte-parole du ministère des affaires constitutionnelles a déclaré au Sunday Times « [Camilla] prend automatiquement le titre de Princesse de Galles et tous les autres titres qui vont avec son mariage avec le Prince de Galles. », The Sunday Times, 3 avril 2005.
  2. Portant un titre royal, Camilla n’emploie pas son nom d'épouse, qui est Mountbatten-Windsor. D’autre part, même si elle est princesse de Galles en titre de par son mariage avec l'héritier de la couronne, elle se refuse à le porter car celui-ci est toujours fortement associé à Lady Diana Spencer dans l’opinion britannique. Elle ne prend cependant que le titre secondaire associé à son époux qui est celui de duchesse de Cornouailles.
  3. a et b (en) « Announcement of the marriage of HRH The Prince of Wales and Mrs Camilla Parker Bowles », sur www.princeofwales.gov.uk (consulté le 3 septembre 2017).
  4. www.parliament.uk.
  5. www.thepeerage.com.
  6. Macclesfield, E Cracroft's Peerage.
  7. a et b Marriage and family of the Duchess of Cornwall.
  8. Emmaus.org.uk.
  9. Shelterbox.org.
  10. www.royal.gov.uk .

Source

Voir aussi

Bibliographie

  • Isabelle Rivère, Charles & Camilla. Une histoire anglaise, Fayard, , 304 p. (lire en ligne).
  • (en) Gyles Brandreth, Charles & Camilla, Random House, , 416 p. (lire en ligne).
  • (en) Christopher Wilson, A Greater Love: Prince Charles's Twenty-year Affair with Camilla Parker Bowles, Morrow, , 223 p. (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes