Caio Mario Garrubba

Caio Mario Garrubba
Description de l'image Caio Mario Garrubba.jpg.
Naissance
Naples
Décès (à 91 ans)
Spolète
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Activité principale

Caio Mario Garrubba (né le [1] à Naples et mort le (à 91 ans) à Spolète) est un photographe italien.

Biographie

Caio Mario Garrubba nait à Naples dans une famille de la bonne bourgeoisie calabraise. Son grand-père est professeur à l'université et son père est chirurgien. De 1941 à 1947, il entreprend des études de médecine, puis d'histoire et de philosophie. En 1946, il s'inscrit au Parti communiste[2]. En 1947, il décide d'abandonner ses études universitaires et commence à travailler à Rome dans des journaux syndicaux de la Confédération générale italienne du travail.

En 1952, il repart pour l'Espagne, équipé d'un appareil photo Rolleiflex[3], où il prend ses premières photos qui seront publiées dans l'hebdomadaire Il Mondo. Il commence ainsi sa carrière de photo-reporter. La même année il fonde avec Franco Pinna , Plinio De Martiis, Pablo Volta  et Nicola Sansone le collectif « Photographes associés », qui sera dissous en 1954 à cause de difficultés économiques[4].

En 1957, Caio Mario Garrubba est le second photographe occidental autorisé à entrer en Chine après Henri Cartier-Bresson[5]. Il a également beaucoup travaillé dans les anciens pays de l'Est et dans tout son travail s'est avant tout intéressé au quotidien des gens « normaux. »

En 1962, il épouse à Varsovie Alla Evgrafovna Folomietova qui l'accompagnera tout au long de sa vie.

Caio Mario Garrubba meurt à Spolète le à l'âge de 91 ans.

Non lavora di moda, né per la moda, non lavora troppo spesso per i giornali, egli osserva e ogni tanto lo coglie quell’attimo fulmineo che coincide con il suo occhio e fotografa

—  Goffredo Parise, [2]

« Il ne travaille pour répondre à une mode, ni pour la mode, il ne travaille pas souvent pour les journaux, il observe, et parfois il capture cet instant fugace qui frappe son œil et photographie »

— [2]

Expositions

Expositions personnelles

Expositions collectives

Expositions posthumes

  • 2015 : La Calabria di Caio Carrubba, Festival del Peperoncino, Diamante
  • 2016 : Il mondo di Caio M. Garruba, Punto Eggi / Eggi di Spoleto, Spolète
  • 2017 : CAIO MARIO GARRUBBA. I cinesi nel 1959, Brescia Photo Festival, Brescia

Récompenses et distinctions

  • 1965 : 1er prix international de la photographie (ex-equo), Gênes

Bibliographie

  • Weltausstellung der Photographie, 555 photographies de 264 photographes de 30 pays sur le thème : Qu'est-ce que l'homme?, Verlag Henri Nannen GmbH, Hambourg
  • Le due Germanie, Hamburg, 1963
  • China (collectif), Life World Library, New York 1963
  • La donna nella fotografia dans Enciclopedia della donna, Rome 1965
  • Lazzaro alla tua porta, avec Calogero Cascio, Rome 1967
  • I cinesi, Milan 1969
  • Caio Garrubba, éd. Fabbri, Milan, 1983
  • Napoli 83 Napoli d’inverno, éd. Electa, Milan, 1983
  • Alexandr Rodcenko [textes, Caio Mario Garrubba, Alexandre Mikhailovitch Rodtchenko], éd. Fabbri, Milan, 1983
  • Caio M. Garrubba Photographs, Italie, 2000

Liens externes

Notes et références

  1. Caio Mario Garrubba est né le 17 décembre mais ses parents ayant trop tardé à déclarer sa naissance, ils ont déclaré qu'il était né le 19 décembre.
  2. a et b (it) « cinecittadue arte contemporanea - caio mario garrubba »
  3. in Intervista a Caio Mario Garrubba
  4. in Il cinema documentario in Sardegna. Dal secondo dopoguerra a Banditi a Orgosolo, Tesi di Laurea di F. Corona, Università degli studi di Bologna, A.A. 2005-2006, p.40
  5. in Caio Mario Garrubba - biografia