Cafétéria

Cafétéria dans une école de Montréal.

Une cafétéria est un lieu de restauration où il n'y a pas (ou très peu) de service à table. C'est également un débit de boissons où l'on peut consommer du café et d'autres boissons non alcoolisées. Le consommateur se sert généralement comme dans un libre-service, à l'aide de plateaux individuels.

Les cafétérias se trouvent le plus souvent dans les entreprises, les immeubles de bureaux, les infrastructures culturelles (comme les musées) et sportives ou dans les écoles. Elles peuvent être accessibles au grand public ou réservées aux membres du personnel.

Étymologie et variantes orthographiques

Ce terme, qui dérive de l'espagnol « cafetería », est emprunté à l'anglo-américain qui utilise les formes « cafetiria » ou « cafeteria » dès le milieu du XIXe siècle pour désigner un lieu où l'on prend du café ou des rafraîchissements[1].

Dans la première moitié du XXe siècle, le terme français « cafétéria » indique un « établissement où l'on peut prendre un repas rapide[2] ».

Les variantes orthographiques répertoriées par le Trésor de la langue française (TLF), procuré en ligne par le CNRTL, sont : « cafétaria », « cafetaria » et « caféteria »[1].

Le mot « cafétéria » comprenant quatre syllabes, il est souvent abrégé en « cafét » ou « cafèt », prononcés « cafette », ou moins souvent, « café-t ».

Notes et références

Annexes

Articles connexes