Cadets de la Défense

Logo des cadets de la défense de l'ENSOA.

Le programme des Cadets de la Défense est un programme civique initié par le ministère des Armées depuis 2008 dans le cadre de son plan égalité des chances[1]. Il vise à accueillir, hors temps scolaire, des jeunes entre 14 et 16 ans dans un cadre militaire afin de les faire participer à des activités éducatives, culturelles et sportives.

Il accueille aujourd’hui environ 400 cadets dans 13 centres répartis sur tout le territoire national.


Origines et inspirations

Inspiré des cadets canadiens, belges ou encore britanniques, le lancement du programme fait suite aux travaux de la commission Armées-Jeunesse[2], saisie de cette question par la ministre de la Défense de l’époque, Mme Michèle Alliot-Marie, en septembre 2005. Les travaux de la commission avaient été restitués en juin 2006, dans un contexte marqué par les émeutes urbaines de l’automne 2005, avec la volonté de recréer un lien entre la Nation et sa jeunesse dont une partie « méconnaît partiellement ou totalement les institutions » et « n’arrive plus à se projeter ou à rêver, et succombe tout autant à un individualisme marqué qu’aux tentatives de récupération communautaire »[3].

Il s’agissait alors de sensibiliser les jeunes aux questions de défense à partir d’une approche nouvelle, de leur offrir un cadre structurant pour l’acquisition de savoirs êtres indispensables à la vie collective et, d’une manière générale, de récréer le chaînon manquant entre l’armée et la jeunesse depuis la suspension du service militaire.

Les cadets s'inspirent également du programme français des jeunes sapeurs-pompiers (JSP). Ce programme concerne près de 30 000 jeunes, de dix à dix-huit ans, répartis dans plus de 1 500 sections. L’objectif est de les préparer à devenir des citoyens actifs puis à rejoindre les services départementaux d’incendie et de secours (SDIS). Le cursus comprend quatre modules, en fonction de l’âge des volontaires, et prépare à différents diplômes, notamment le brevet national de JSP.

Il existe par ailleurs depuis décembre 2015 des cadets de la sécurité civile[4], qui proposent un programme comparable.

Fonctionnement

Organisation

Les cadets, généralement des élèves de troisième, mais aussi de seconde, sont accueillis pendant une année scolaire dans une formation militaire deux demi-journées par mois, au cours desquelles ils participent à des activités sportives et culturelles et reçoivent un enseignement civique et moral. Ils effectuent, en fin d'année, un camp d'été d'une semaine.

Le programme varie selon les centres de cadets mais il comprend généralement des participations aux cérémonies patriotiques, la visite d'institutions publiques et de lieux de mémoire, une découverte de l'armée et des métiers, des parcours sportifs en pleine nature ou encore une initiation aux premiers secours.

Visant à l’acquisition de savoir-être, le programme a pour base de travail les différents acquis suivants[5] :

  • engagement et discipline de vie ;
  • affirmation et dépassement de soi ;
  • goût du travail et sens de l’effort ;
  • droits et devoirs ;
  • patriotisme.

Les promotions comprennent une trentaine de cadets et sont encadrées par des réservistes de l'armée, ainsi que par des enseignants de l'éducation nationale pour l'instruction civique.

La création d'un centre se concrétise par la signature d'une convention entre l'autorité militaire et le rectorat[6]. La promotion du programme et le recrutement des cadets est effectuée conjointement par la formation militaire et les établissements scolaires partenaires. Le financement est assuré par la formation militaire d'accueil et les enseignants sont rémunérés en heures supplémentaires par l’éducation nationale.

A titre exceptionnel (département en situation de « désert militaire ») un centre a été créé par une association loi 1901 qui a proposé ce dispositif à l’autorité militaire régionale et au rectorat[7].

Les Cadets de la Défense dans le Var

Le Var est le département français qui compte le plus grand nombre de Cadets de la Défense. A la rentrée 2018, 180 élèves issus de 43 collèges différents se sont engagés sur ce dispositif. A la rentrée 2019, un 7e centre ouvrira ses portes en appui sur l'unité militaire de la gendarmerie militaire de Toulon.

Ce dispositif est porté pour le ministère des Armées par le Délégué Militaire Départemental, le Colonel Erick Landes, et pour le ministère de l'éducation nationale et de la Jeunesse par l'Inspecteur d'Académie, Directeur Académique Adjoint, M. Arnaud Leclerc. Ce dernier est également chargé de mission Défense et Citoyenneté auprès du recteur de l'académie de Nice. Il a, en outre, été décoré de la médaille de La Défense nationale le 28 mai 2019 par la Secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq.

Implantations

Il existe aujourd’hui 22 centres de cadets de la défense dont 6 dans le département du Var et 2 dans les Alpes-Maritimes:


Distinctions

  • Prix civisme et défense 2012 pour le centre de cadets du BMP de Marseille[23];
  • Prix armées jeunesse 2016 pour le centre de cadets de l'ENSOA de Saint-Maixent[24].

Consécration législative et perspectives

Le 9 décembre 2015, la commission de la Défense de l'Assemblée nationale a adopté, à l'unanimité, le rapport d'information sur le service national universel[25] présenté par les députés Marianne Dubois et Joaquim Pueyo. Celui-ci proposait notamment de développer le programme des cadets de la défense et de supprimer la journée Défense et Citoyenneté (JDC) afin que le personnel et les ressources de la direction du service national (DSN) soient mobilisées au soutien des cadets.

À la suite de ces travaux, deux propositions de loi[26],[27]ont été déposées par les deux auteurs du rapport en février 2016, celle de Marianne Dubois ayant été signée par 84 députés du groupe Les Républicains, sans qu'elles ne soient inscrites à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale. Finalement, elles ont été adoptées par voie d'amendement lors de la discussion du projet de loi relatif à l'égalité et à la citoyenneté[28], adopté définitivement par le Parlement en décembre 2016.

Introduit par l'article 26 de la loi[29], l'article L.116-1[30] du nouveau chapitre VI du livre Ier du code du service national dispose que :

"II.-Le programme des cadets de la défense est un programme civique mis en œuvre par le ministre de la défense pour renforcer la cohésion nationale, la mixité sociale et le lien entre la Nation et son armée. "III.-Il est accessible aux Français âgés de douze à dix-huit ans et ayant l'aptitude reconnue par le service de santé des armées pour suivre la période d'instruction correspondante. "IV.-Il comporte une découverte des armées et de leurs métiers, un enseignement moral et civique en complément de celui délivré par l'éducation nationale, ainsi que la pratique d'activités culturelles et sportives. "

L'idée de développer le programme des cadets de la défense a été reprise par Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite et du centre de novembre 2016 dans son contrat présidentiel[31],[32], ainsi que par François Fillon dans son programme[33] pour l'élection présidentielle de mai 2017. Une tribune en ce sens[34] a par ailleurs été publiée en avril 2017 par Richard Roll et le général (2s) de Bavinchove dans l’hebdomadaire Valeurs actuelles.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Le site du ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • La commission Armées Jeunesse

Notes et références

  1. « Rapport Plan "Égalité des chances" | Injep », sur www.injep.fr (consulté le 20 mai 2017)
  2. « https://www.defense.gouv.fr/caj », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 20 mai 2017)
  3. Rapport du groupe de travail de la commission Armées-Jeunesse, Les cadets des armées, session 2005-2007, p. 5
  4. Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, « Sécurité », Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (consulté le 20 mai 2017)
  5. Virginie Salat, « Direction des services départementaux de l'éducation nationale - Eure - Cadets de la Défense », sur www.ia27.ac-rouen.fr (consulté le 18 mai 2017)
  6. Gaetan Lemarie, « ac-nantes.fr - Les cadets de la Défense », sur www.ac-nantes.fr (consulté le 18 mai 2017)
  7. a et b « L’ASOR 44 lance l’Académie des Cadets de la Défense de Nantes », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr (consulté le 20 mai 2017)
  8. « 29 volontaires pour être « Cadets de la Défense » », Ouest-France.fr (consulté le 16 mai 2017)
  9. « Les cadets de la Défense récompensés » (consulté le 16 mai 2017)
  10. AUDE, « Les Cadets de la Défense », sur www.aude.gouv.fr, (consulté le 16 mai 2017)
  11. « Cadets de la Défense l'insigne qui se mérite » (consulté le 16 mai 2017)
  12. « Cadets de la Défense : le 40 e RT ferme le ban » (consulté le 16 mai 2017)
  13. « De nouveaux cadets de la Défense » (consulté le 16 mai 2017)
  14. « https://www.defense.gouv.fr/actualites/la-vie-du-ministere/les-cadets-de-la-defense-font-leur-rentree-sur-la-base-aerienne-d-evreux », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 18 mai 2017)
  15. « https://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/rattachement-du-site-de-narbonne-a-la-base-aerienne-d-istres », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 20 mai 2017)
  16. « Narbonne : ces ados qui deviennent des cadets de la défense », sur MidiLibre.fr (consulté le 16 mai 2017)
  17. « Nancy-Ochey : formation militaire pour collégiens » (consulté le 16 mai 2017)
  18. « Les Cadets de la Défense, promotion 2014/2015, en visite à l'Hôtel de Ville | Mairie de Cayenne », Mairie de Cayenne, (consulté le 16 mai 2017)
  19. « Les cadets des marins pompiers de Marseille reçoivent le trophée "Civisme et Défens" du CIDAN », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr (consulté le 16 mai 2017)
  20. « L’AGPM soutient le dispositif des Cadets de la Défense de Martinique », sur le-blog-agpm.fr (consulté le 16 mai 2017)
  21. « Académie des Cadets de la Défense de Nantes » (consulté le 8 octobre 2017)
  22. « Nantes. Des lycéens formés au civisme par des militaires », Presse Océan (consulté le 18 mai 2017)
  23. « Les cadets des marins pompiers de Marseille reçoivent le trophée "Civisme et Défens" du CIDAN », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr (consulté le 20 mai 2017)
  24. « https://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/remise-des-prix-armees-jeunesse-2016 », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 20 mai 2017)
  25. « N° 3322 - Rapport d'information de Mme Marianne Dubois et M. Joaquim Pueyo déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission de la défense nationale et des forces armées, en conclusion des travaux d'une mission d'information sur le bilan et la mise en perspective des dispositifs citoyens du ministère de la Défense », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 mai 2017)
  26. « N° 3461 - Proposition de loi de Mme Marianne Dubois visant à créer un programme de cadets de la défense », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 18 mai 2017)
  27. « N° 3462 - Proposition de loi de M. Joaquim Pueyo visant à créer un programme de cadets de la défense », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 18 mai 2017)
  28. « N° 3679 - Projet de loi Egalité et citoyenneté », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 20 mai 2017)
  29. LOI n° 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et à la citoyenneté, (lire en ligne)
  30. « Code du service national | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 20 mai 2017)
  31. Équipe BLM, « Par thématique - Défense », sur www.brunolemaire.fr (consulté le 20 mai 2017)
  32. « Bruno Le Maire : “ je ne suis pas nostalgique du service national ” », Valeurs Actuelles (consulté le 20 mai 2017)
  33. « Défense - François Fillon 2017 », François Fillon 2017 (consulté le 20 mai 2017)
  34. « [TRIBUNE] “Cadets de la Défense de 12 à 18 ans !” », Valeurs Actuelles (consulté le 20 mai 2017)