Cabinet Merkel III

Cabinet Merkel III
(de) Kabinett Merkel III
République fédérale d'Allemagne
Le cabinet Merkel III lors d'une séance du Bundestag en 2014
Le cabinet Merkel III lors d'une séance du Bundestag en

Président fédéral Joachim Gauck
Frank-Walter Steinmeier
Chancelière fédérale Angela Merkel
Élection
Législature 18e
Formation
Durée 3 ans, 180 jours
Composition initiale
Parti(s) CDU/CSU-SPD
Ministres 15
Femmes 5
Hommes 10
Moyenne d'âge 54 ans et 5 mois
Représentation
Bundestag
504 / 631

Le cabinet Merkel III (en allemand : Kabinett Merkel III) est le gouvernement fédéral de la République fédérale d'Allemagne depuis le , durant la dix-huitième législature du Bundestag.

Historique du mandat

Dirigé par la chancelière fédérale chrétienne-démocrate sortante Angela Merkel, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « grande coalition » entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) et l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). Ensemble, ils disposent de 504 députés sur 631, soit 79,8 % des sièges du Bundestag.

Il est formé à la suite des élections législatives fédérales du .

Il succède donc au cabinet Merkel II, constitué et soutenu par une « coalition noire-jaune » entre la CDU/CSU et le Parti libéral-démocrate (FDP).

Au cours du scrutin parlementaire, la CDU/CSU frôle la majorité absolue au Bundestag, tandis que le FDP disparaît de l'assemblée pour la première fois depuis . Les chrétiens-démocrates ouvrent alors des discussions exploratoires avec le SPD et l'Alliance 90 / Les Verts (Grünen). À l'issue de celles-ci, des négociations de coalition sont officiellement ouvertes avec les sociaux-démocrates, qui aboutissent à la fin du mois de . Pour la première fois, les adhérents sociaux-démocrates sont appelés à se prononcer directement sur le contrat de coalition, qu'ils approuvent à plus de 75 % avec une participation de 70 %.

Le , le président fédéral Joachim Gauck propose la candidature d'Angela Merkel au vote d'investiture du Bundestag. Elle l'emporte par 462 voix pour et 169 voix contre, soit 146 suffrages de plus que la majorité constitutionnelle requise. C'est le plus grand nombre de voix jamais reçu pour un candidat à la chancellerie, faisant ainsi tomber le record établi en par Merkel elle-même. Elle présente son troisième cabinet fédéral le jour même, qui compte 15 ministres fédéraux dont cinq femmes. Le ministère fédéral de l'Économie concentre toutes les compétences dans la politique énergétique, le ministère fédéral de la Justice récupère les compétences en matière de droit des consommateurs détenues alors par le ministère fédéral de l'Agriculture, et le ministère fédéral des Transports perd ses compétences sur les travaux publics qui reviennent au ministère fédéral de l'Environnement. Ursula von der Leyen est nommée ministre fédérale de la Défense, étant à la fois la première femme nommée à ce poste et la première femme à occuper un autre ministère régalien que le ministère fédéral de la Justice.

Composition

Initiale ()

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Chancelière fédérale Angela Merkel CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie
Sigmar Gabriel SPD
Ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier SPD
Ministre fédéral de l'Intérieur Thomas de Maizière CDU
Ministre fédéral de la Justice et de la Protection du consommateur Heiko Maas SPD
Ministre fédéral des Finances Wolfgang Schäuble CDU
Ministre fédérale du Travail et des Affaires sociales Andrea Nahles SPD
Ministre fédéral de l'Alimentation et de l’Agriculture Hans-Peter Friedrich (jusqu'au 14/02/2014)
Christian Schmidt (depuis le 17/02/2014)
CSU
Ministre fédérale de la Défense Ursula von der Leyen CDU
Ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse Manuela Schwesig SPD
Ministre fédéral de la Santé Hermann Gröhe CDU
Ministre fédéral des Transports et des Réseaux numériques Alexander Dobrindt CSU
Ministre fédérale de l'Environnement, de la Protection de la Nature, des Travaux publics et de la Sécurité nucléaire Barbara Hendricks SPD
Ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche Johanna Wanka CDU
Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement Gerd Müller CSU
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Peter Altmaier CDU

Remaniement du

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Chancelière fédérale Angela Merkel CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères
Sigmar Gabriel SPD
Ministre fédéral de l'Intérieur Thomas de Maizière CDU
Ministre fédéral de la Justice et de la Protection du consommateur Heiko Maas SPD
Ministre fédéral des Finances Wolfgang Schäuble CDU
Ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie Brigitte Zypries SPD
Ministre fédérale du Travail et des Affaires sociales Andrea Nahles SPD
Ministre fédéral de l'Alimentation et de l’Agriculture Christian Schmidt CSU
Ministre fédérale de la Défense Ursula von der Leyen CDU
Ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse Manuela Schwesig (jusqu'au 02/06/2017)
Katarina Barley
SPD
Ministre fédéral de la Santé Hermann Gröhe CDU
Ministre fédéral des Transports et des Réseaux numériques Alexander Dobrindt CSU
Ministre fédérale de l'Environnement, de la Protection de la Nature, des Travaux publics et de la Sécurité nucléaire Barbara Hendricks SPD
Ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche Johanna Wanka CDU
Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement Gerd Müller CSU
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Peter Altmaier CDU

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes