Céline Boulay-Espéronnier

Céline Boulay-Espéronnier
Illustration.
Fonctions
Sénatrice de Paris
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 8 jours)
Élection 24 septembre 2017
Groupe politique les Républicains
Conseillère de Paris
Élue dans le 16e arrondissement
En fonction depuis le
(10 ans, 10 mois et 19 jours)
Élection 16 mars 2008
Réélection 23 mars 2014
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Nationalité française
Parti politique RPR (jusque 2002)
UMP (2002-2015)
LR (depuis 2015)

Céline Boulay-Espéronnier, née le 18 décembre 1970, est une femme politique française. Elle est élue sénatrice de Paris le .

Biographie

Élue conseillère municipale RPR du 16e arrondissement depuis les élections municipales de 2001, elle est conseillère de Paris depuis les élections municipales de 2008, devenant vice-présidente du groupe UMP au Conseil de Paris. Présidente de l'association des cafés-rencontre des aidants naturels et familiaux du 16e arrondissement, elle a été secrétaire nationale de l'UMP, chargée de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme[1],

En juin 2017, elle quitte le groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) au Conseil de Paris pour rejoindre le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants (PPCI)[2].

Le , elle est élue sénatrice de Paris sur la liste de Philippe Dominati. Elle est membre de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication ainsi que de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes[3].

Vie privée

Mariée, elle est mère de deux enfants[4].

Autres fonctions

  • Membre du Conseil d'administration de la société chargée de l'audiovisuel extérieur de la France[3].
  • Membre Conseil supérieur de l'Agence France Presse[3].

Notes et références

  1. « Céline Boulay-Espéronnier », groupelesrepublicains.paris, consulté le 24 septembre 2017.
  2. / « Céline Boulay-Esperonnier », Paris.fr, consulté le 31 mai 2018.
  3. a b et c « Céline Boulay-Esperonnier », senat.fr, consulté le 31 mai 2018.
  4. « Céline Boulay-Esperonnier », claudegoasguen.fr, consulté le 24 septembre 2017.