Cédric Burdet

Cédric Burdet
Image illustrative de l’article Cédric Burdet
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (44 ans)
Lieu Belley
Taille 1,95 m
Poste arrière droit
Situation en club
Club actuel retraite sportive
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
 ??-1995 Drapeau : France SO Chambéry
1995-2003 Drapeau : France Montpellier HB
2003-2006 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach
2006-2009 Drapeau : France Montpellier HB 61 (147)
2009-2010 Drapeau : France USAM Nîmes 8 (9)
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1997-2008Drapeau : France France 227 (491)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Cédric Burdet, né le à Belley, est un ancien joueur français de handball. Il évolue au poste d'arrière-droit en équipe de France et dans le championnat français après avoir évolué en Allemagne. Il est originaire de Brens dans l'Ain.

Biographie

Club

Après avoir annoncé sa retraite en club sur un nouveau titre de champion de France le 28 mai 2009 à la suite du dernier match de la saison contre Nantes, il rempile finalement pour une saison supplémentaire à l'USAM Nîmes en 2010, club entraîné par son ami Laurent Puigségur.

Depuis sa retraite sportive en juin 2010, Cédric Burdet est passé à autre chose. Il a créé son entreprise de « rénovation dans l’immobilier » à Montpellier[1].

Équipe de France

Sa carrière en Équipe de France a été entravé par de nombreux incidents. En 2001, il ne peut participer à la victoire de ses coéquipiers lors du Championnat du monde disputé en France, étant blessé à l'orteil et à une cheville. Une nouvelle blessure l'empêche de remporter le titre de champion d'Europe 2006 en raison d'une opération au doigt.

Cependant, portant le maillot bleu depuis 1997, il a participé à de nombreuses campagnes de l'équipe de France, terminant septième au championnat d'Europe 1998, puis sixième au mondial de l'année suivante en Égypte. En 2000, il termine quatrième de l'Euro puis sixième des jeux de Sydney. Après la blessure de 2001, il retrouve les bleus pour l'Euro 2002, terminé à la sixième place. C'est en 2003 qu'il obtient sa première récompense internationale avec la médaille de bronze au Championnat du monde au Portugal. Lors de l'année 2004, les bleus terminent sixième de l'Euro puis cinquième des jeux d'Athènes.

Le mondial 2005 voit Burdet remporter une nouvelle médaille, de nouveau le bronze lors du Championnat du monde en Tunisie. Lors de l'édition suivante du mondial, l'équipe de France échoue en demi-finale face à l'Équipe d'Allemagne, la France terminant à la quatrième place.

L'année 2008 ne commence pas sous les meilleurs auspices : le sélectionneur Claude Onesta ne le retient pas pour le championnat d'Europe. Toutefois, il est sélectionné quelques mois plus tard pour participer aux Jeux olympiques de 2008 à Pékin. La place d'arrière droit est prédestinée à Jérôme Fernandez, qui est pourtant droitier. Mais celui-ci se blesse et Burdet retrouve du temps de jeu. Il étoffe son jeu au fur et à mesure de la compétition. En demi-finale, cet « homme de l'ombre »[2] est l'un des éléments majeurs de la victoire sur la Croatie, puis il joue de nouveau à un excellent niveau lors de la finale victorieuse face à l'Islande.

En octobre 2008, il a annoncé sa décision de mettre un terme à sa carrière avec les bleus.

Équipe de France

Clubs

Palmarès

Club

Sauf précision, le palmarès suivant est acquis avec le Montpellier Handball :

Équipe de France

Distinction individuelles

Références

  1. « Cédric Burdet, un héros très discret », sur leprogres.fr, (consulté le 24 avril 2013).
  2. « Cédric Burdet, l'homme de l'ombre des "Experts" », sur LeMonde.fr, (consulté le 6 avril 2014).
  3. « Profil olympique de Cédric Burdet », sur sports-reference.com (consulté le 6 avril 2014).
  4. « Décret du 14 novembre 2008 portant promotion et nomination », Journal officiel du 15 novembre 2008 (consulté le 1er mars 2013).
  5. « Hand mag n°29 : Le Sept d'Or Adidas 98-99, c'est parti », Fédération française de handball, (consulté le 4 novembre 2017), p. 28
  6. « Sept d'or du handball 1998 », sur ladepeche.fr, (consulté le 6 avril 2014).
  7. « Hand mag n°45 : Un sept d’or en or massif », Fédération française de handball, (consulté le 16 octobre 2017)

Liens externes

  • Ressources relatives au sport : EspritBleu • Fédération européenne de handball • Sports Reference