C'est pas sorcier

C'est pas sorcier
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Genre Magazine scientifique
Périodicité variable
Création Frédéric Courant, Bernard Gonner et Jamy Gourmaud
Réalisation Variable, voir liste
Développement Frédéric Courant
Bruno Bucher
(rédacteurs en chef)
Scénario Bruno Bucher, Frédéric Courant, Jamy Gourmaud, et les journalistes de la rédaction
Présentation Jamy Gourmaud
Ancienne présentation Frédéric Courant, Patricia Saboureau, Sabine Quindou
Narration Valérie Guerlain (« la petite voix »)
Musique Christian Leroux
Daniel Darras
Thème du générique Boogie Body - Rock the Factory
Générique de fin Boogie Body - Rock the Factory
Slogan Le magazine de la découverte et de la science
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 20
Nombre d’émissions 559 (liste)
Programme similaire E=M6
Va savoir
Incroyables expériences
On n'est pas que des cobayes !
L'Esprit sorcier
Production
Lieu de tournage Variable
Format d’image 1,33:1 (4/3), puis 1,78:1 (16/9)
Production Philippe Molins (délégué)
Coproduction France 3
Société de production Riff International Production puis Multimédia France Productions (France Télévisions)
Société de distribution France Télévisions Distribution
Diffusion
Diffusion Drapeau de la Belgique La Trois
Drapeau de l'Algérie
Ancienne diffusion Drapeau de la Belgique La Deux
Drapeau de la France
Date de première diffusion (26 ans)
Date de dernière diffusion
Statut arrêt de l'émission
Public conseillé Tout public
Site web https://www.france.tv/france-3/c-est-pas-sorcier/
Chronologie

C'est pas sorcier est un magazine télévisuel français de vulgarisation scientifique destiné aux enfants.

Il a été diffusé du au sur la chaîne de télévision française France 3. L'émission est souvent rediffusée sur France 4, La Trois, TV5 Monde, France Ô, Gulli ou encore la chaîne payante Science & Vie TV. Les épisodes sont désormais disponibles en visionnage gratuit et légal sur YouTube[1].

À partir de septembre 2015, le concept de l'émission revient sous un format web avec L'Esprit sorcier.

Description

Frédéric Courant[2] (« Fred ») ou Sabine Quindou[3] (« Sabine ») (entre 1999 et 2012[4]), et plus rarement les deux, sont sur le terrain et visitent des laboratoires, des mines, des monuments, s'entretiennent avec des spécialistes et introduisent les questions auxquelles Jamy Gourmaud[5] répond.

Jamy présente les explications théoriques à l'aide de maquettes et d'expériences à bord d'un camion-laboratoire de la marque américaine Kenworth[6], conduit par « Marcel »[7]. Une maquette du camion au 1/10e est parfois utilisée pour les besoins de l'émission[8].

« La petite voix » est interprétée par la comédienne Valérie Guerlain, qui distille ses commentaires sur des images de documentaires[9].

Depuis 1999, l'émission est présentée en alternance. De 1999 à 2004, les trois présentateurs sont sur le plateau, même s'ils ne sont que deux à présenter réellement l'émission. À partir de 2004, C'est pas sorcier fonctionne sur deux duos : Sabine Quindou et Jamy Gourmaud ou Frédéric Courant et Jamy Gourmaud. On ne retrouve les trois animateurs que pour quelques émissions comme celles sur les mystères de l'univers en 2004, le budget de l'État en 2006, la police en 2007 et 2009, l'agriculture biologique en 2008, le tour de France géologique en 2009, la Méditerranée en 2010 ainsi que le best of de 2010 et dans l'émission consacrée à nos maisons de demain en 2011.

Entre septembre 2011 et novembre 2012, une nouvelle formule de l'émission est mise à l'antenne dans le but de rajeunir l'émission et d'élargir le public cible. Dans cette nouvelle formule, Jamy ne présente plus ses expériences dans son camion-labo et les maquettes disparaissent au profit de réalisations en 2D ou 3D. Qualifiée de « C'est pas Sorcier 2.0 », cette formule est un pari risqué pour l'émission[10]. Jamy se rend dans des lieux symboliques ayant un rapport avec le sujet traité pour présenter les explications à l'aide d'un laboratoire mobile muni d'écrans tactiles, d'infographies. Cette modernisation se veut plus mobile et plus facile pour Jamy pour interroger des spécialistes.

En novembre 2012, un ajustement de la nouvelle formule est opéré. Le camion, symbole de l'émission, fait son retour, de même que les maquettes, à l'occasion d'un sujet consacré au vertige. Le véhicule est plus grand, plus coloré et le labo mobile y est intégré[11].

Après avoir annoncé, le 5 décembre 2012, l'arrêt de l'émission pour le mois de juin 2013[12], la chaîne annonce en avril 2013 la poursuite des émissions[13], puis, en juin, la fin des enregistrements au format 26 minutes[14] et, au mois d'août, une nouvelle formule sans Frédéric Courant, licencié officiellement pour des raisons économiques[15] mais également sans Sabine Quindou. L'idée s’avère être un échec pour l'émission, qui prend fin après cette dernière saison.

Les derniers inédits sont diffusés au cours du mois de décembre 2013. Les rediffusions maintiennent encore l'émission sur France 3 jusqu'au .

Fiche technique

De 1992 à 1993, l'émission se nomme Fractales. Elle est tournée majoritairement en plateau, où Frédéric Courant et Patricia Saboureau accueillent un ou plusieurs invités pour évoquer le thème abordé. L'émission change de formule pour devenir C'est pas sorcier dans le cadre des Minikeums ; Jamy Gourmaud y présente une rubrique intitulée Le Regard, le 17 octobre 1993.

Le apparaît le camion emblématique de l'émission et le générique qui l'accompagne. La première émission de cette nouvelle formule est tournée à La Rochelle et évoque les mécanismes du son.

À la rentrée scolaire de 1999 arrive la présentatrice Sabine Quindou, après avoir été journaliste au sein de l'émission pendant quelques années.

La production est assurée par Lazennec Bretagne[16], la société Riff production[17], puis par une filiale du groupe France Télévisions, Multimédia France Productions ; les rédacteurs en chef sont Bruno Bucher, Frédéric Courant et Jamy Gourmaud, le directeur de la photo est Jean Marie Letot, le chef d'édition est Emmanuel Pernoud et la documentaliste Laurence Lebon.

Les maquettes sont réalisées par David Mahé et Jamy Gourmaud. Les accessoires par Vincent Benard[18].

Les journalistes et réalisateurs de reportages préparent les sujets, trouvent les lieux de tournage et les personnes à interroger, font les interviews, écrivent les textes des présentateurs, réalisent le montage : Rafaële Brillaud ; Marianne Cramer ; Perrine Dutreil ; Dorothée Heissler ; Guillaume Jupin ; Anna Kwak ; Gaëlle Lahoreau ; Sarah Laine ; Bénédicte Le Loarer ; Emmanuelle Ousset ; Aurélie Saillard ; Jean-Marc Sigot ; Grégory Stupien ; Emmanuelle Sudre ; Éric Thiéry ; David Zavaglia et Sabine Quindou entre 1997 et 2002.

Réalisation

Depuis sa création, l'émission a été réalisée ou coréalisée par 26 réalisateurs différents :

Autres informations

Chaque émission dure environ 26 minutes, sauf, par exemple, pour les émissions spéciales Fête de la science qui peuvent durer le double.

Depuis septembre 2008 l'émission est enregistrée à Lyon dans les locaux de France 3 Rhône Alpes Auvergne.

Deux mois de préparation en moyenne[19], quinze jours de tournage et de montage sont nécessaires à la réalisation d'une émission ; cinq ou six sont préparées en parallèle. Une émission coûte environ 110 000 € (chiffre 2008)[6].

Le camion

Le célèbre camion, qui a servi au générique en 1994 sur le plateau de l'Aubrac près de Marchastel en Lozère, n'a quasiment plus été utilisé par la suite[20]. Les émissions sont alors réalisées sur un plateau en studio[21].

Depuis 2009, un camion Kenworth a été habillé et aménagé aux couleurs de l'émission à Janzé près de Rennes par la société de véhicules événementiels Podiocom, qui est notamment présente sur la caravane du Tour de France[22],[23]. Il servira au tournage d'une émission spéciale En route pour la jungle diffusé en prime-time pour les 15 ans de C'est pas Sorcier. En 2010, ce camion part en tournée ludo-éducative à travers 80 dates dans toute la France[24]. Il est aujourd'hui présent dans les foires et salons de France afin de faire perdurer l'esprit de l’émission.

Identité visuelle

Logos

Générique

Le générique n'a pas changé depuis la première émission de la seconde saison (qui marquait l'arrivée du camion et de l'émission dans le style connu par la suite). Cette première émission s'intéressait au Son en Concert, et avait été enregistrée aux Francofolies de la Rochelle. La musique du générique est tirée du morceau Boogie Body de Rock the Factory, édité par Koka Media[25],[26].

Diffusion

En France, l'émission inédite est diffusée originellement sur France 3 le dimanche vers 10h20 à partir du . Toutefois, entre et , l'émission du dimanche matin est rediffusée le mercredi après-midi vers 17h50.

À partir de , tout comme avril-juin 1996 vers Je passe à la télé et avril-juin 2000 vers Le Kadox, l'émission est rediffusée de manière quotidienne vers 17h45 sur France 3.

En 2014, elle est diffusée le samedi à 10h50[27]. En Belgique, elle est diffusée sur La Trois le dimanche à 12h30.

Rediffusions

En français, C'est pas sorcier est ou a été diffusé sur TV5 Monde, sur la TSR 1, sur la RTBF 1 et 2, via le canal CFI pour l'Afrique francophone et sur la chaîne nord-américaine du réseau RFO, Télé Saint-Pierre et Miquelon. L'émission a été rediffusée et diffusée en France sur Ma Planète, puis Planète Juniors, et sur Gulli depuis janvier 2013, et sur France 5 ou France 4.

En version doublée ou sous-titrée, l'émission est ou a été diffusée dans de nombreux pays, en Europe (Italie, Finlande, Grèce via Ellinikí Radiofonía Tileórasi, Pologne via Da Vinci Learning et au Portugal[28]), en Asie (Cambodge, Chine, Corée du Sud, Japon, Laos, Liban, Mongolie, Turquie, Viêt Nam) et en Afrique : au Maroc sur la chaîne 2M, en Tunisie via la Télévision tunisienne 2 et en Algérie via Canal Algérie et Berbère Télévision.

Émissions

On recense 559 émissions au .

Les émissions ont été classées en six grandes catégories :

  1. La Terre et l'Univers (81 émissions) : l'Espace et l'astronomie (20), la géologie (27), la géographie et les découvertes (34)
  2. La biodiversité, l'agronomie et environnement (145) : la faune (72), la botanique (14), l'alimentation et l'agronomie (26), l'écologie et le climat (33)
  3. Le sport et la santé (80) : le corps humain (29), la médecine (31), le sport (20)
  4. Les technologies, la physique et la chimie (150) : physique et chimie (13), énergie (17), les technologies et l'industrie (24), les transports (46), la Défense (12), les grands travaux et l'architecture (15), la communication (23)
  5. L'histoire, la culture et la société (89) : l'histoire et l'archéologie (44), Arts et spectacles (18), économie et société (27)
  6. Les émissions spéciales (14)

Certains épisodes sont disponibles en DVD.

Distinctions et hommages

C'est pas sorcier a reçu le 7 d'or de la meilleure émission éducative en 1999[29] puis celui de la meilleure émission pour la jeunesse en 2001. L'émission a également été nommée dans la catégorie de la meilleure émission éducative en 2003.

L'émission a obtenu plusieurs autres récompenses : prix de la jeunesse au festival international du film scientifique de Palaiseau, prix Roberval du livre et de la communication en technologie (pour Les Ponts en 1996 ; Les pneus : les sorciers mettent la pression en 2004 ; Le viaduc de Millau, les sorciers font le pont en 2005), prix du meilleur film d'enseignement au festival Unicaja de Malaga en Espagne (pour L'Ordinateur), prix du magazine scientifique au festival du scoop d'Angers[16].

Les astéroïdes (23877) Gourmaud, (23882) Fredcourant et (23890) Quindou, découverts en septembre 1998 par l'ODAS, ont été nommés en l'honneur des animateurs de cette émission[30].

En 2011, Frédéric Courant et Jamy Gourmaud ont été élus docteurs honoris causa par l'université de Mons en Belgique. Ce grade doit distinguer une personne « pour sa contribution dans son champ d'expertise, dans tous les domaines du savoir »[31].

Le , Frédéric Courant et Jamy Gourmaud ont également reçu le prix du chef d'état-major de la Marine. Depuis sa création, sept sujets de C'est pas sorcier ont été consacrés à la Marine nationale. Un bachi avec un ruban légendé « C’est pas sorcier » leur a été remis[32].

Déclinaisons

Produits dérivés

Camion Kenworth, petit frère de celui de « Marcel ».

Depuis 2002, plusieurs émissions réalisées sont disponibles en DVD[33].

Différents jeux de société ont été édités : Les mystères des cinq sens, les secrets des transports, Quatre saisons, surprenante nature chez Clementoni [34]. Trois jeux de société ont été édités chez Lansay ainsi qu'un DVD interactif aussi édité par Lansay.

Quatre jeux vidéo édités par Mindscape, Mystérieuse disparition en Amazonie[35], Menace sur le volcan Tamakou[36], Danger sur la barrière de corail[37] et Les fabuleux défis de Fred & Jamy[38], sont parus entre 2006 et 2010.

Plusieurs livres pour enfants sont édités par Nathan[39].

Depuis mai 2013, un nouveau jeu de société dérivé de l'émission est édité par Bioviva et un nouveau magazine dérivé de l'émission est édité par PublicationGrandPublic.

Émissions dérivées

Quelle aventure ! apparaît en 2001. Fred est téléporté dans le passé, à l'aide d'une « zapette », une sorte de télécommande, pour découvrir sur le terrain la réalité de l'époque, tandis que Jamy reste à Paris au XXIe siècle et apporte des précisions historiques complémentaires à l'aide de peintures, photos, livres... Lors des premières émissions, Jamy n'est pas présent (Sur la piste des pirates et des corsaires, Sur les traces des pharaons, Au temps des chevaliers, À la découverte du Nouveau Monde, La Révolution française (même si Jamy fait une apparition), La ruée vers l'or).

À partir du 23 février 2009, sur le même principe que C'est pas sorcier, Fred et Jamy présentent Fred et Jamy à la découverte du système immunitaire[40] ou encore Fred et Jamy à la découverte des défenses de l'organisme, des modules courts de 52 secondes sponsorisés par Actimel de Danone et diffusés sur France 2, France 3 et France 5. Dans le cadre de cette collaboration avec l'entreprise Danone et l'institut Pasteur, une émission spéciale a été réalisée sur le système immunitaire autour du produit Actimel : « Fred et Jamy vous expliquent le système immunitaire ». Pour chaque téléchargement enregistré, Danone s'engageait à reverser 0,50  à l'institut Pasteur[41].

Comprendre la route, C'est pas sorcier est une série de 64 épisodes d'une minute diffusée sur les chaînes du groupe France Télévisions quotidiennement pour comprendre les dangers de la route. C'est une opération de sensibilisation de la sécurité routière. Une première série de 32 épisodes a été diffusée du 30 août au 31 octobre 2010[42] et une seconde de 32 épisodes également du 3 janvier au 20 mai 2011[43].

Camion de la découverte C’est pas sorcier

Logo de l'opération.

Depuis le , une animation pédagogique itinérante grand public est proposée sur le thème des cinq sens (la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat).

À l'initiative du Fonds MAIF pour l’Éducation, cette tournée nationale conçue en collaboration avec l’équipe de C’est pas sorcier s’appuie comme l’émission sur des démonstrations simples, des maquettes et des vidéos, afin de développer la curiosité scientifique des enfants.

La tournée est prévue pour trois ans pendant lesquels elle fera étape dans 80 villes[44].

L'Esprit sorcier

En janvier 2014, Fred et l'association française Les Petits Débrouillards[45] se rapprochent pour lancer un projet de création d'un ensemble de contenus multimédias (site web, web TV, école numérique), nommé L'Esprit sorcier[46], qui reprend la thématique de C'est pas Sorcier[47]. Soutenue par différents acteurs tels que le conseil régional d'Île-de-France, l'équipe lance le 4 juin 2015 le projet sur le site de financement participatif KissKissBankBank afin de rassembler les fonds pour créer les premières émissions (prévues de septembre à décembre 2015)[48]. L'information ayant été reprise par différents médias, l'objectif de 50 000  est atteint cinq jours après son lancement[49]. Un nouvel objectif est alors fixé à 100 000 , pour financer les dossiers et contenus de la deuxième saison (janvier à ).

Parodies

  • Cette émission a été parodiée dans Les Minikeums, sous le titre Les Doigts dans le nez.
  • Une marionnette de Jamy a fait également quelques apparitions dans Les Guignols de l'info pour divers sujets.
  • La série Fais pas l'sorcier (Jean Patrick Delgado et Laurent Hubert) est une parodie.
  • Une parodie fut aussi réalisée par la chaîne Youtube The Fantastiques (aujourd'hui inactive), avec une fausse émission sur le thème de YouTube, avec Amixem dans le rôle de Jamy.
  • Le youtubeur Ganesh2 parodie C'est pas sorcier en imitant Fred et en remontant les images de l'émission.
  • L'émission est souvent sujette de YTP à but humoristique sur YouTube, surtout depuis la mise en ligne de tous les épisodes sur cette même plateforme.

Notes et références

  1. « C’est pas sorcier », sur YouTube.
  2. « Frédéric Courant », sur animateurs.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 23 mars 2010).
  3. « Sabine Quindou », sur animateurs.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 23 mars 2010).
  4. Philippe Royer, « C'est pas sorcier : les coulisses », sur www.pelerin.info, La Croix Network, (consulté le 23 mars 2010).
  5. « Jamy Gourmaud », sur animateurs.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 23 mars 2010).
  6. a et b Florence Pitard, « Fred et Jamy racontent C'est pas sorcier », sur Ouest-France, (consulté le 23 mars 2010).
  7. On ne connaît pas le visage de Marcel. Tout juste aperçoit-on un portrait-robot de son frère jumeau dans l'émission « Que fait la police dans ses laboratoires ? », son bras dans plusieurs épisodes et entend-on sa voix dans les épisodes « Carbone, les sorciers font leur bilan », « Musée des inventions » et « Les bâtisseurs de cathédrales ».
  8. « Il roule pour « C'est pas sorcier » », sur Paris Normandie, Groupe Hersant Médias, (consulté le 23 mars 2010).
  9. « Valérie Guerlain, profession voix off », sur www.valerieguerlain.com, Valérie Guerlain, (consulté le 23 mars 2010).
  10. « C'est pas sorcier : Jamy dit au revoir à son camion », Première, (consulté le 15 juillet 2011).
  11. Olivier Sudrot, « C'est pas sorcier revient avec un nouveau camion », .
  12. Marc Pellerin, « « C'est pas sorcier » va s'arrêter en juin 2013 », sur Le Parisien, (consulté le 5 décembre 2012).
  13. Julia Baudin, « C'est pas sorcier, ça continue », Le Figaro, (consulté le 12 mai 2013).
  14. « Page Facebook officielle de C'est Pas Sorcier », sur Facebook, .
  15. « Fred de "C'est pas sorcier" viré de France 3 », sur www.huffingtonpost.fr,
  16. a et b Laurent Bianco, « « C'est pas sorcier » : comment ça marche ? », Le Monde, (consulté le 23 mars 2010).
  17. http://www.riff-prod.fr/home.html, sur Riff production (consulté le 23 mars 2010).
  18. « L'équipe », sur France 3, France Télévisions, (consulté le 23 mars 2010).
  19. Isabelle Raepsaet, « C'est pas sorcier, quand c'est bien expliqué », sur www.nordeclair.fr, Groupe Voix du Nord, (consulté le 23 mars 2010) ; Julien Bénéteau, « C’est pas sorcier, quinze ans de sciences en tout sens », sur www.republicain-lorrain.fr, Le Républicain lorrain, (consulté le 23 mars 2010)
  20. « Embarquez dans le camion « C'est pas sorcier » », sur leparisien.fr, (consulté le 26 septembre 2018)
  21. « Ces photos des coulisses de «C'est pas sorcier» vont vous rendre nostalgiques », BuzzFeed,‎ (lire en ligne, consulté le 26 septembre 2018)
  22. http://www.truckeditions.com/+-Podiocom-+.html#.VYKxlUa2pGU
  23. http://www.podiocom.com/amenagement-interieur-exterieur.asp
  24. http://www.momes.net/Blog/C-est-pas-sorcier-le-camion-en-tournee
  25. « Foire aux questions. Dans quelle région le générique a-t-il été tourné ? », sur c-est-pas-sorcier.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 23 mars 2010)
  26. « Universal Publishing Production Musique (ancien Koka Media)-Album Rock the Factory (cliquer la piste 2) », sur http://www.unippm.fr, UPPM, (consulté le 19 novembre 2010)
  27. « Les heures de diffusion sur la page d'accueil du site officiel », sur c-est-pas-sorcier.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 17 janvier 2014)
  28. Rádio e Televisão de Portugal, « Vamos À Descoberta - Infantis e Juvenis - RTP », sur www.rtp.pt (consulté le 7 août 2017)
  29. « Le palmarès 1999 des sept d'or », sur www.toutelatele.com, Toute la télé.com (consulté le 23 mars 2010)
  30. « 3 astéroïdes pour C'est pas sorcier ! ».
  31. « L'UMons, c'est pas sorcier », sur [1], (consulté le 3 mai 2011).
  32. « Remise du « Prix du chef d’état-major de la Marine » à Fred et Jamy », sur [2], (consulté le 13 février 2013).
  33. « Les émissions disponibles en DVD », sur www.boutique.francetv.com, France Télévisions Distribution, (consulté le 23 mars 2010).
  34. « Boutique en ligne », sur c-est-pas-sorcier.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 23 mars 2010).
  35. « Mystérieuse disparition en Amazonie », sur www.mindscape.com, Mindscape, (consulté le 23 mars 2010)
  36. « Menace sur le volcan Tamakou », sur www.mindscape.com, Mindscape, (consulté le 23 mars 2010)
  37. « Danger sur la barrière de corail », sur www.mindscape.com, Mindscape, (consulté le 23 mars 2010)
  38. « Les fabuleux défis de Fred & Jamy », sur www.mindscape.com, Mindscape, (consulté le 23 mars 2010)
  39. « Nathan : C'est pas sorcier, livres pour enfants », sur www.nathan.fr, Éditions Nathan (consulté le 23 mars 2010).
  40. « Fred, Jamy et le système immunitaire »,
  41. « Pour Actimel et Pasteur, c'est pas sorcier », sur www.strategies.fr, Stratégie, (consulté le 23 mars 2010) ; « Fred et Jamy vous expliquent le système immunitaire », sur actimel-fredetjamy.actimel.fr, Danone, (consulté le 23 mars 2010).
  42. « Une minute quotidienne de sécurité routière à la télévision »,
  43. « Dossier de presse, « Une minute pour la sécurité routière » »,
  44. « Dossier de presse, Le Camion de la découverte C'est pas sorcier » [PDF], (consulté le 2 mai 2011).
  45. www.lespetitsdebrouillards.org.
  46. lespritsorcier.org.
  47. Alev Yildiz, « "Esprit Sorcier": L'émission "C'est pas sorcier" revient, mais sur Internet. », sur Huffington Post, (consulté le 9 juin 2015).
  48. L'Esprit sorcier, sur KissKissBankBank.
  49. « L'Esprit Sorcier sur Twitter » (consulté le 9 juin 2015).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes