Buna (caoutchouc)

Buna était une marque déposée de la société allemande IG Farben, désignant un caoutchouc synthétique. Le Buna, fabriqué par la première usine Buna I , est commercialisé dès 1937. À l'origine, il est utilisé exclusivement dans l'industrie du pneumatique[1]. Buna I est construite à Schkopau, près de Halle (Saxe-Anhalt) ; Buna II est l'usine Hüls de Marl ; deux autres usines vont suivre[2]. Aujourd'hui, « Buna » est une marque déposée de Dow Chemical et Lanxess.

Au milieu des années 1930, la consommation annuelle de caoutchouc en Allemagne était voisine de 100 000 tonnes[2].

Nom

Le mot-valise « Buna » provient des initiales de deux produits chimiques nécessaires à une polymérisation anionique particulière : le butadiène (« Butadien » en allemand ; un monomère obtenu à partir d'acétylène[3],[1]) et le sodium métallique (« Natrium  » ; le catalyseur)[4].

Par exemple, le styrène-butadiène (SBR), un élastomère important car adapté pour les pneus, portait le nom de « Buna-S » (« S » pour « styrène »)[3].

Notes et références

  1. a et b (en) Evonik Industries, « Buna - A very special synthetic rubber », sur evonik.com (consulté le 5 janvier 2013).
  2. a et b Jean-Philippe Massoubre, Histoire de l'IG-Farben (1905-1952), Éditions L'Harmattan, , 118 p. (ISBN 978-2-296-06254-2, lire en ligne), p. 51.
  3. a et b (en) The Polymer Science Learning Center, « The Birth of Buna », sur www.pslc.ws (consulté le 5 janvier 2013).
  4. Bensaude-Vincent et Stengers 2001, p. 251

Annexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes