Bruno Meyssat

Bruno Meyssat
Biographie
Naissance
(59 ans)
Nationalité
Activité

Bruno Meyssat, né en juillet 1959, est un metteur en scène français.

Biographie

Il fonde la compagnie Théâtres du Shaman en 1981.

Il est metteur en scène associé au CDN de Grenoble de 1991 à 1994.

La pédagogie joue un rôle important dans son parcours en France comme à l'étranger.Source insuffisante [1],[2] Il a enseigné à l'école du Théâtre national de Bretagne (Rennes), du Théâtre national de Strasbourg, de la Comédie de Saint-Étienne, à l’ENSATT (Lyon), à l’institut international des marionnettes de Charleville-Mézières, à l’Université Lumière-Lyon-II, au CCN de Montpellier et au CCN de Lyon, et à l’étranger : Stabile de Turin, Theâtre Setagaya puis Cie Seinendan de Tokyo, Conservatoire d’art dramatique de Damas, Université La Catolica de Lima, Centre Hanaguer du Caire[3]...

Les créations que Bruno Meyssat réalise avec Théâtres du Shaman témoignent d'une écriture de plateau singulière[4][réf. nécessaire]. Il s'intéresse à la partie subconsciente des récits[Quoi ?], des faits, des histoires et des comportements. Il crée des poèmes visuels qui réunissent dès l'origine acteurs, sons, lumière et objets. Ils peuvent être sans paroles ou inspirés de dramaturges (Strindberg, Beckett, Stramm etc). Il déplace le statut du texte et porte une attention privilégiée au plan enfoui des évènements[5],[6],[1].

Il traverse des univers variés, au gré des spectacles et des enseignements réalisés à l'étranger (Kenya, Égypte, Pérou, Japon)[1]

Les spectacles documentés plus que documentaires traitent essentiellement depuis 2009 de sujets d'actualité. Ses mises en scène sont le résultat des évènements recueillis en improvisation durant les répétitions[4].

Mises en scène

  • 1981 : Détention, maison des Jeunes et de la Culture d’Oullins.
  • 1983 : Fractures, centre culturel de Feyzin.
  • 1985 : Insomnie, Eden Théâtre - Villeurbanne.
  • 1986 : La séparation, église Bon Pasteur - Lyon.
  • 1987 : Refrain - Prologue à Antigone, Entrepôt Monin - Villeurbanne.
  • 1987 : Le crabe ne joue jamais à la poupée d'après Ghédalia Tazartès, Entrepot Monin - Villeurbanne[7].
  • 1988 : La visite, Centre Léonard de Vinci à Feyzin.
  • 1990 : Ajax, fils de Télamon, Festival d’Avignon.
  • 1991- 1992 : Passacaille, Festival Théâtre en Mai - Dijon, Festival d'Avignon...
  • 1992 : Documentaire, Cargo - Grenoble.
  • 1993 : Les Disparus, Cargo - Grenoble.
  • 1993 : Mille Cloisons pour une Chambre - Documentaire 2 d’après Mohammed al-Maghout, Centre des Arts Hanaguer - Le Caire/Egypte.
  • 1995 : Sonatine , Théâtre en Mai - Dijon.
  • 1995 : Les Mille et une propositions de Cessez-le-Feu de Christophe le Rat d’après La Pyramide de Copi et l'Enfer de Dante (Chant IX), Quarts d’heure de Saint Herblain - Nantes.
  • 1996 : Orage d’August Strindberg, Théâtre du Point du Jour - Lyon[8].
  • 1997 : Short Plays - Come and Go, Catastrophe, What-Where de Samuel Beckett, Centre Culturel Français de Nairobi - Kenya.
  • 1998 : Imentet - Un passage par l’Égypte, Comédie de Valence[9].
  • 1998 : Samuel Beckett - Pièces Courtes - Catastrophe, Quoi où, Pas, Impromptu d’Ohio, Comment dire de Samuel Beckett, Théâtre Gérard-Philipe - Saint Denis.
  • 1999 : Impressions d'Œdipe, Théâtre Gérard-Philipe - Saint Denis.
  • 2001 : Rondes de nuit - Essai d’un théâtre des peurs de l’homme d'après Le Rameau d'or de James George Frazer, Bonlieu Scène Nationale - Annecy.
  • 2003 : Est-il vrai que je m'en vais ? - Un carnet de route Franco-Malien, Bonlieu Scène Nationale - Annecy.
  • 2004 : Une Aire ordinaire - Essai autour des textes de Donald Winnicott, Subsistances - Lyon.
  • 2004 : Exécuteur 14 de Adel Hakim, Alliance Française de Lima - Pérou.
  • 2003 / 2005 : De la part du ciel d'après Camille Flammarion, Festival Les Intranquilles - Lyon (2003 - première partie) puis Les Subsistances - Lyon (2004 - deuxième partie) puis Festival Mettre en Scène, Théâtre national de Bretagne- Rennes (2005 - version finale)[10].
  • 2006 : 1707 Il primo omicidio, d'après d’Alessandro Scarlatti, Subsistances - Lyon.
  • 2006 : Atelier Beckett - Catastrophe et Quoi où ..., d'après Samuel Beckett, Théâtre Sétagaya et institut Franco Japonais de Tokyo.
  • 2008 : Forces d'après August Stramm, MC2 - Grenoble.
  • 2008 : Séance - Expérience d’un théâtre sans texte, Cadix - Saint Laurent d’Agny.
  • 2009 : OBSERVER, Théâtre de Gennevilliers[11].
  • 2011 : Le MONDE Extérieur, Théâtre des Quartiers d’Ivry.
  • 2012 : 15%, Festival d’Avignon[12].
  • 2014 : Apollo, MC2 - Grenoble.
  • 2015 / 2016 : KAIROS, TNG-Lyon (2015 - première partie) puis Théâtre de la Commune - Aubervilliers (2016 - version finale)[13],[14].
  • 2017 : Courtes pièces d'après Samuel Beckett, MC2 - Grenoble.
  • 2018: "20 mSv" le nucléaire Français éclairé par la catastrophe de Fukushima . MC2/Grenoble ...[16],[17]


Autres activités

  • 1987 - 1990: Scénographies lumineuses pour des concerts de musique contemporaine au Festival des MANCA à Nice en collaboration avec Michel Redolfi. Il travaille entre autres avec L. Ferrari, F. Bayle, B. Parmegiani, M. Lonsdale, I. Malec, M. F. Uitti, M. Monnet, G. Frémy.
  • 1987 et 1991: accompagne pour les Nuits de la fondation Maeght les créations de J.L Risset et L. Berio
  • 1994: Exposition photos à l'Embarcadère - Lyon
  • 2004: Exposition photos aux Subsistances - Lyon
  • 2011: Présentation d'installations et peintures à l'Espace Malraux de Chambéry[18]
  • 2019: Exposition photos "Pour les siècles des siècles" au TNS - Strasbourg[19]

Notes et références

  1. a b et c Jean-François Perrier, « Spectacles », sur festival d'avignon,
  2. « formation d'acteurs », sur theatres du Shaman
  3. « théâtre contemporain.net »
  4. a et b Olivier Neveux et Christophe Triau, Théâtre Public n°212 Etats de la scène actuelle 2012-2013, Paris, Editions Théâtrales, (ISBN 9782842606602), p5
  5. Michel Corvin, Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde, Paris, Bordas, , 1580 p. (ISBN 2047312957), p 921
  6. Bruno Tackels, Revue Mouvement n°31, Paris, la découverte, janvier février 2004, 172 p. (ISBN 9782707142344, lire en ligne), p49
  7. http://data.bnf.fr/39490095/le_crabe_ne_joue_jamais_a_la_poupee_spectacle_1987/
  8. Jean-Pierre Thibaudat, « Bruno Meyssat, l'esprit du Shaman. A travers Orage, le metteur en scène affronte ses démons. », Libération, 16 mars 1996
  9. Christophe Ayad, « Les morts voyagent en Egypte. Le Français Bruno Meyssat présente au Caire sa pièce inspirée par ce pays. », Libération, 15 janvier 1998
  10. http://www.theatre-contemporain.net/spectacles/De-la-part-du-ciel-1984/ensavoirplus/
  11. Jean-Pierre Thibaudat, « Bruno Meyssat en observation à Hioshima », Rue 89, 19 novembre 2011
  12. René Solis, « 15%, crise en scène », Libération, 22 juillet 2012
  13. Jean-Pierre Thibaudat, « Bruno Meyssat est allé voir chez les Grecs », Mediapart, 8 avril 2016
  14. Philippe Chevilley, « Kairos : la crise grecque en un noir ballet », Les Échos, 4 avril 2016
  15. https://www.mc2grenoble.fr/spectacle/20-msv/
  16. https://www.journal-laterrasse.fr/20-msv-conception-et-mes-bruno-meyssat/
  17. « Visitez l'anti musée de Bruno Meyssat », sur Le dauphiné libéré,
  18. « COZE agenda culturel alsacien »

Liens externes