British Broadcasting Corporation

British Broadcasting Corporation
logo de British Broadcasting Corporation
Logo de la British Broadcasting Corporation
illustration de British Broadcasting Corporation

Création 1922
Dates clés 1922 - Création de la British Broadcasting Company
1927 - La BBC devient la British Broadcasting Corporation
1967 - Programmes en couleur dès juillet
2004 - La sous-division commerciale BBC Technology est vendue à Siemens.
Fondateurs John Reith
Personnages clés John Reith, fondateur de la BBC
Forme juridique Holding publique
Slogan Nation Shall Speak Peace Unto Nation (« La nation parlera de la paix à la nation »)
Siège social Londres
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Direction Rona Fairhead, présidente du BBC Trust
Tony Hall, directeur général
Directeurs Tony Hall, Baron Hall of Birkenhead (en) (à partir du )[1]
Activité Groupe de média
Produits Télévision, radio, cinéma, Internet
Filiales BBC Worldwide, BBC Studios and Post Production (en), BBC Radio, BBC News, BBC Concert Orchestra (en), BBC Films, Orchestre symphonique de la BBC, Orchestre philharmonique de la BBC, BBC National Orchestra of Wales, BBC Brasil (en), BBC Multimedia (en), BBC Yorkshire (en) et Red Bee Media (en)
Effectif 20 916 (2015/16)[2]
Site web www.bbc.co.uk

Chiffre d’affaires 4 000 000 000 £
Résultat net 59 000 000 £ ()[3]
Photographie d’un panneau de la BBC à White City.

La British Broadcasting Corporation (BBC) fondée en 1922 est une société de production et de diffusion de programmes de radio-télévision britannique.

Ayant son siège au Royaume-Uni, c’est un non-departmental public body (équivalent d’une autorité administrative indépendante) chargé des médias. La BBC bénéficie d’une réputation d’excellence culturelle[4], et est parfois affectueusement appelée « The Beeb » ou « Auntie » (langage enfantin pour tante) par les Britanniques. Pendant longtemps, elle est restée la seule société diffusant des programmes de télévision et de radio au Royaume-Uni.

C’est la plus importante société de diffusion au monde en termes de revenu brut et de téléspectateurs.

Avant la venue de ITV (Independent Television) en 1955 et des radios locales privées dans les années 1970, elle détenait le monopole de diffusion.

Histoire

The BBC Year Book 1931

Avant le lancement de la BBC en 1922[5], un certain nombre de sociétés privées avaient effectué des expérimentations de diffusion radiophonique. Selon les termes de la loi de 1904 sur la télégraphie sans fil, la Poste était compétente pour l'octroi de licences de diffusion radiophonique. Mais en 1919, à la suite des nombreuses plaintes déposées par l'armée au sujet de nombreuses interférences d'émission de radio avec les communications effectuées par les forces armées, elle dut arrêter d'accorder toute nouvelle licence.

En 1922, la British Broadcasting Company (BBC) est fondée par un consortium comprenant Marconi, GEC, British Thomson Houston, Metropolitan-Vickers, Western Electric et la Radio Communication Company. Lancement de deux radios expérimentales : 2MT et 2LO. Une première émission quotidienne débute le 14 novembre depuis le studio londonien de Marconi. En droit anglais, une company est une société de capitaux et l'objectif de ce consortium de droit privé est simplement d’organiser la radiodiffusion sur les ondes de manière rationnelle.

En 1927, La BBC devient la British Broadcasting Corporation, c'est-à-dire une société de droit public constituée par Charte royale. John Reith, qui continue à diriger la BBC jusqu’en 1936, fonde ce grand service public audiovisuel dont l'objectif est d'éduquer, d'informer et de distraire. La BBC diffuse presque partout au Royaume-Uni. Son rôle d'information est favorisé par de grandes grèves qui empêchent la diffusion des journaux : la BBC en profite pour diffuser des informations à tout moment de la journée, ce que, jusqu'alors, elle ne pouvait pas faire. En effet, les éditeurs de journaux faisaient pression pour que la BBC ne diffuse pas d'informations avant que les journaux soient disponibles dans les kiosques. La BBC réussit à se soustraire aux pressions économiques et politiques et n'a de compte à rendre qu'au Parlement qui vote les Chartes royales. Elle doit non seulement informer le public mais aussi le protéger de toute exploitation et garantir la qualité de la programmation. Les journalistes sortent des meilleures universités et leurs obligations sont détaillées dans le Producer’s Guideline, code de déontologie très détaillé.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la BBC connaît son heure de gloire, notamment pendant la bataille d'Angleterre (juillet 1940-mai 1941), où elle est considérée comme une institution nationale[5]. Au soir du 6 juin 1944, le discours du roi Georges VI est écouté par un taux record de 80 % des Britanniques[5].

En septembre 2004, La sous-division commerciale BBC Technology est vendue à Siemens avec un contrat de dix ans. La BBC espère ainsi économiser plusieurs dizaines de millions de livres. Siemens équipe maintenant le groupe pour la majorité des équipements techniques et informatiques. Accenture et CSC étaient les deux autres sociétés intéressées par l'achat de la sous-division. En mars 2005, le licenciement de 15 % des effectifs du groupe est annoncé, cela correspond à près de 4 200 employés. En juillet 2005, la sous-division BBC Broadcast est également privatisée.

En 2010, la BBC met en plan une restructuration. Elle doit mettre en place des économies portant sur près de 1,125 milliards d'euros[6].

En 2012, la réputation de la BBC est éclaboussée par la révélation du scandale sexuel pédophile concernant le présentateur Jimmy Savile accusé de centaines d'agressions sexuelles dont certaines commises sur les lieux même de son travail à la BBC. Le scandale Savile plonge la BBC dans une crise profonde, l'entreprise publique étant soupçonnée d'avoir étouffé l'affaire[7]. Le rapport d’une enquête interne publié en février 2016 révèle que « certains responsables » de la BBC « étaient au courant »[8]. Le directeur général de la radio George Entwistle avait été contraint de démissionner fin 2012[8].

En juillet 2015, sur fond de confrontation avec le gouvernement de David Cameron qui reproche à la radio son manque de neutralité politique[9], de dénonciation des revenus des présentateurs les mieux payés de la radio (entre 700.000 et 7 millions d'euros par an et en hausse de 22% pour 2014)[10] dans un contexte de diminution des redevances, la BBC annonce la suppression de 1 000 postes sur les 16 000 que compte l'entreprise[11].

En octobre 2016, le licenciement du comédien Jon Holmes pour motif de faire plus de place aux femmes et à la diversité est amplement critiqué dans les médias qui reprochent à la radio d'avoir basé cette décision sur le seul fait que Jon Holmes est « blanc et mâle »[12],[13]. Pour la comédienne Maureen Lipman, cela semble incroyable de licencier « quelqu'un qui a fait une partie du meilleur travail à la radio »[12]. La radio a pour objectif d'augmenter la proportion de ses effectifs issus des milieux ethniques noirs, asiatiques et minoritaires à 15 % pour 2020, tandis que les lesbiennes, gays, bisexuels ou transgenres devraient constituer 8 % du personnel[12].

Identité visuelle (logo)

Organisation

Direction

  • Rona Fairhead, présidente du BBC Trust depuis 2014;
  • Tony Hall, directeur général depuis 2013.

La BBC est une société, indépendante de l'intervention directe du gouvernement, ses activités étant supervisées par le BBC Trust. Le management général de l'organisation appartient au Directeur général, qui est nommé par le Trust : le DG est l'éditeur en chef de la BBC et préside le Conseil exécutif.

Le financement de la BBC dépend essentiellement de la redevance audiovisuelle[14]. La BBC a le plus gros budget de n'importe quel groupe audiovisuel britannique, avec un montant de dépenses de 4,7 milliards de £ en 2007 (en comparaison, le groupe Sky a dépensé 3,8 milliards de £, 1,9 milliard pour ITV et 214 millions pour GCap Media).

Financement

Revenue

Selon le rapport annuel 2013/2014 de la BBC, son revenu total était de £5,066 milliards. La répartition est la suivante[15]:

Département le revenu
(£ millions)
Frais de licence perçus auprès des ménages 3,726
Les activités commerciales de la BBC 1,023
Subventions gouvernementales * 0 245
Autre revenu ** 00 72
Total 5,066
 * dont 238,5 millions de livres sterling proviennent du Foreign and Commonwealth Office pour le BBC World Service.
** tels que les collections de location et les redevances provenant des émissions de programmation outre-mer.

Expenditure

Les chiffres de dépenses suivants datent de 2012/13[16].

Service 2012/13 total cost
(£million)
Comparison with 2011/12
(£million)
BBC One
(including regions)
1,463.2 + 125.6
BBC Two 0 543.1 00+ 6
BBC Three 0 121.7 00+ 8.8
BBC Four 00 70.2 00+ 2.4
CBBC 0 108.7 00+ 1.4
CBeebies 00 43 00+ 0.6
BBC News 00 61.5 00+ 4
BBC Parliament 00 10.5 00+ 1.2
BBC Alba 000 7.8 00– 0.2
BBC Red Button 00 41.8 00+ 4.6
Radio 0 669.5
BBC Online 0 176.6
Collecte des droits de licence 0 111.1
Autres dépenses internes et externes 1,467.3
Total 4,896

Services et divisions

  • Services
  • Départements
  • Groupes de programmation
  • Groupes de diffusion
    • World Service
    • TV
    • New Media & Technology
    • Radio & Music
    • Nations & Regions
  • Groupes commerciaux
    • BBC Ventures Group
    • BBC Worldwide Ltd
    • BBC Records
    • BBC Studios and Post Production
    • BBC Sound Effects
  • Services professionnels
    • Strategy & Distribution
    • Marketing & Comms
    • Finance Property & Business Affairs
    • Human Resources & Internal Comms
    • Public Policy

Chaînes de télévision

Diffusées au Royaume-Uni

Nationales

Chaîne Détails 1re diffusion
BBC One 1re chaîne généraliste du groupe, et vise un large public. BBC One est la chaîne qui diffuse Doctor Who et est devenu la chaîne leader du pays à la suite de la chute d'audience d'ITV 1. C'est également elle qui est chargée de diffuser les programmes des différentes stations locales de l'Angleterre et diffuse également également des décrochages pour le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse. Elle émet en HD depuis novembre 2010.
BBC Two 2e chaîne du groupe. La chaine a la particularité de n'avoir pu émettre le jour de son lancement, soit le 20 avril 1964, mais le lendemain, à la suite d'une coupure de courant dans les locaux de la station. La chaîne propose une programmation plus recherchée que sa consœur et propose des déclinaisons régionales pour le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse. Tout comme la BBC One, BBC Two disposait également des déclinaisons régionales de l'Angleterre mais à la suite de l'extinction de l'analogique à la fin des années 2000, cela n'est plus le cas et dut alors se contenter uniquement des décrochages des nations constitutives du Royaume-Uni. Elle a néanmoins ses succès comme Top Gear et a notamment lancé la satirique émission Have I Got News For You , aujourd'hui sur BBC One. BBC Two émet en HD depuis que le 26 mars 2013 elle a remplacé BBC HD, principalement dans le cadre des restrictions budgétaires imposées par le Parlement à la BBC. Enfin, entre le 5 novembre 2001 et le 2 janvier 2009, BBC TWO est remplacé par BBC 2W au pays de Galles uniquement en numérique.
BBC Three Chaîne visant les jeunes adultes. Elle émettait de 19 h à 4 h et avait remplacé BBC Choice. Elle a subi une féminisation de son antenne en janvier 2008, lors du reformatage de la chaîne, et proposait notamment un talk-show animé par Lily Allen nommé Lily Allen and Friends . Elle était la chaine spécialisée ayant la plus faible part de marché sur la cible visée et était en forte concurrence avec ITV2 et E4 (déclinaison de Channel 4). BBC Three a cessé d'émettre le 16 février 2016. BBC Three est maintenant déclinée par une version en ligne.
BBC Four Chaîne culturelle du groupe. Elle n'émet que de 19 h à 6 h et a remplacé en 2002 BBC Knowledge.
BBC One HD  Version en haute définition de BBC One.
BBC Two HD  Version en haute définition de BBC Two.
CBBC Chaîne jeunesse du groupe destinée aux 6-12 ans. Elle émet de 7 h à 19 h. CBBC est également le nom du pôle jeunesse de la BBC.
CBeebies Chaîne destinée aux moins de 6 ans. Elle émet de 6 h à 19 h.
BBC Parliament Chaîne dédiée aux travaux parlementaires de différentes institutions législatives. 1992
BBC News Channel Chaîne d'information en continu pour le Royaume-Uni.
BBC Red Button Service interactif accessible à partir du bouton rouge du télétexte sur la télécommande du téléviseur. Il permet d'accéder à diverses options audio, vidéo et télétexte : son d'ambiance ou commentaires de BBC Radio 5 Live, angles de prises de vues supplémentaires et simulcasts de plusieurs matchs pendant les compétitions sportives, retransmissions vidéo de concerts des radios de la BBC, informations télétexte, etc. 1998

Stations régionales diffusant des émissions en décrochage du programme national

Chaîne Région
BBC London région de Londres.
BBC North West région du nord-ouest d'Angleterre.
BBC North East and Cumbria région du nord-est et Cumbria.
BBC East région de l'est d'Angleterre.
BBC East Midlands région du centre-est d'Angleterre.
BBC Midlands région du centre-ouest d'Angleterre.
BBC Oxford région d'Oxford.
BBC South East région du sud-est d'Angleterre.
BBC South région du sud d'Angleterre.
BBC South West région du sud-ouest d'Angleterre.
BBC West région de l'ouest d'Angleterre.
BBC Yorkshire Yorkshire
BBC Yorkshire and Lincolnshire Yorkshire de l'Est et Lincolnshire.
BBC Wales Pays de Galles.
BBC Scotland Écosse.
BBC Northern Ireland Irlande du Nord.
BBC Channel Islands Îles Anglo-Normandes.

La BBC édite également BBC Alba, une chaîne régionale en écossais. Elle participe aussi à la production de contenus pour S4C, chaîne régionale du pays de Galles[17].

Diffusées hors du Royaume-Uni

Les chaînes internationales sont produites et gérées par BBC Worldwide.

Chaîne Type Région
BBC World News chaîne d'information en continu International
BBC America programmes de la BBC, coproductions de la BBC et d'autres chaînes britanniques États-Unis
BBC Canada programmes de la BBC avec du contenu spécifique Canada
BBC Kids enfants Canada
BBC Lifestyle généraliste Scandinavie, Pologne, Afrique du Sud, Moyen-Orient, Corée du Sud, Singapour
BBC Entertainment divertissements Europe, Moyen-Orient, Asie
BBC UKTV divertissements Australie, Nouvelle-Zélande
BBC First divertissements Australie
BBC Knowledge généraliste, connaissances Scandinavie, Brésil, Canada, Australie, Hong Kong, Singapour
BBC Persian généraliste, information Iran, Afghanistan, Tadjikistan
BBC Arabic généraliste, information Moyen-Orient, Maghreb
BBC Japan généraliste, information Japon (ne diffuse plus)

Coproduites par la BBC

Chaîne Type Région Coproduction
UKTV généraliste Royaume-Uni et Irlande Virgin Media Television
Animal Planet animaux International Discovery Networks
People+Arts généraliste Amérique latine Discovery Networks

Stations de radio

Diffusées au Royaume-Uni

La BBC compte cinq stations nationales captables sur la FM et la DAB :

  • Radio 1 : station musicale jeune
  • Radio 2 : station généraliste familiale, qui est la radio la plus écoutée au Royaume-Uni, avec 13,7 millions d'auditeurs hebdomadaires
  • Radio 3 : station culturelle diffusant du classique
  • Radio 4 : station généraliste à dominance talk.
  • Radio 5, une station info-sport-"talk"

La BBC possède quarante stations de radio régionales : les BBC Local Radio. Radio Leicester a été la première lancée le 8 novembre 1967.

Numériques

Cinq radios 100 % numériques :

  • 1Xtra : station musicale spécialisée dans la musique urbaine contemporaine (R'n'B, rap…)
  • 5 Live Sports Extra : station de retransmission sportive en direct, complémentaire de BBC Radio Five Live. Elle ne diffuse pas 24/24.
  • 6 Music : station musicale qualifiée de « sœur de Radio 2 » spécialisée dans le rock.
  • BBC Radio 4 Extra : station proposant des fictions, des pièces radios et des divertissements.
  • Asian Network : station destinée à la communauté asiatique du Royaume-Uni.

Internationale

La radio internationale de la BBC est World Service, station destinée à la communauté du monde, rediffusée au Royaume-Uni. Elle propose des infos, reportages, magazines, divertissements et comédies.

Émissions emblématiques

Directeurs généraux

Liens avec les services secrets britanniques

La BBC a entretenu des rapports très étroits avec le MI5 depuis les années 1930 jusqu'aux années 1990. Le personnel qu'elle embauchait devait notamment recevoir l'aval de ce dernier. Paul Reynolds, le premier journaliste à avoir eu accès à tous les fichiers sur le personnel de la BBC, a raconté l'histoire de la longue relation entre la société et le service de sécurité.

Pendant des décennies, la BBC a nié que les candidats à l'emploi aient fait l'objet d'un filtrage politique par les services secrets britanniques, mais en fait, la sélection a commencé dès les premiers jours de la BBC et s'est poursuivie jusque dans les années 1990[22].

Différents postes étaient soumis à l'approbation du MI5. Le contrôle ne concernait pas seulement le directeur général, les hauts fonctionnaires et leurs assistants ; il s’étendait à des milliers d'employés qui participaient à des émissions en direct, la BBC s'inquiétant d’une possibilité de partialité ou de perturbation sur les ondes.

En 1983, 5728 emplois de la BBC ont été soumis à ce type de contrôle connu sous le nom de "contre-subversion".

Le système de filtrage, qui s’est poursuivi jusque dans les années 1990, s'appliquait également à des dizaines d'autres employés, notamment des producteurs de télévision, des réalisateurs, des ingénieurs du son, des secrétaires et des chercheurs[23].

Notes et références

  1. http://www.bbc.co.uk/corporate2/insidethebbc/managementstructure/biographies/tony_hall.html
  2. « BBC Full Financial Statements 2015/16 », BBC Annual Report and Accounts 2015/16, BBC, (consulté le 25 mai 2017), p. 42
  3. « BBC Full Financial Statements 2015/16 »
  4. (en)Purpose plan: Stimulating creativity and cultural excellence [PDF].
  5. a, b et c Lebecq et al. 2013, p. 759
  6. Le monde culturel britannique se mobilise pour protéger la BBC, lefigaro.fr, 15 juillet 2015
  7. Les victimes de l'ex-animateur de la BBC Jimmy Savile âgées de 8 à 47 ans, lemonde.fr, 11 janvier 2013
  8. a et b Abus sexuels de Jimmy Savile : « certains responsables » de la BBC « étaient au courant », lemonde.fr, 25 février 2016
  9. (en)BBC aims to become 'leaner and simpler' with new round of job cuts, theguardian.com, 30 juin 2015
  10. (en) Top BBC stars' pay rises by more than 20%, theguardian.com, 14 juillet 2015
  11. La BBC annonce la suppression de plus de 1 000 emplois, Le Monde, 2 juillet 2015
  12. a, b et c (en) BBC sacked me for being a white man... even though I work in radio: The Now Show comic was told he was being axed to make way for more women and diversity, dailymail.co.uk, 1er octobre 2016
  13. (en) BBC axe award-winning comedian of 18 years for being 'white and male', telegraph.co.uk, 2 octobre 2016
  14. BBC Annual Reports and Accounts 2008/09
  15. (en) « BBC Full Financial Statements 2013/14 », BBC Annual Report and Accounts 2013/14, BBC, (consulté le 1er mars 2015), p. 27
  16. (en) « BBC Full Financial Statements 2012/13 », BBC Annual Report and Accounts 2012/13, BBC, (consulté le 17 août 2013), p. 8–9
  17. Site corporatif de S4C.
  18. a et b http://www.bbc.co.uk/historyofthebbc/resources/factsheets/director-generals.pdf
  19. "CASTRO AND STOCKASTER a Life in Reuters", par Michael Nelson, décembre 2011, éditions Matador, page 107
  20. Tony Hall nouveau patron de la BBC, Le Figaro, 22 novembre 2012.
  21. (en) "BBC director general Lord Hall to take charge on 2 April" The Guardian, 25/01/2013
  22. BBC, The vetting files: How the BBC kept out ‘subversives’
  23. The Telegraph, Revealed: how the BBC used MI5 to vet thousands of staff

Annexe

Bibliographie

  • Renée Dickason, « La BBC, imperméable à la propagande ? de la guerre des Malouines aux guerres du Moyen-Orient », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, no 80 2003/4, p. 71 à 81. [lire en ligne] [PDF]
  • Stéphane Lebecq (dir.), Fabrice Bensimon, Frédérique Lachaud et Joseph Ruggiu, Histoire des îles britanniques, Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige Manuels », , 2e éd. (1re éd. 2007), 976 p. (ISBN 213061745X et 978-2130617457)

Articles connexes

Liens externes