Briansk

Briansk
Брянск
Blason de Briansk
Héraldique
Drapeau de Briansk
Drapeau
Briansk
Une église à Briansk.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Bryansk Oblast.svg Oblast de Briansk
Code postal 241000 — 241050
Code OKATO 15 401
Indicatif +7 4832
Démographie
Population 410 837 hab. (2013)
Densité 2 209 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 16′ nord, 34° 24′ est
Altitude 190 m
Superficie 18 600 ha = 186 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Cours d'eau Desna
Divers
Fondation 985
Statut Ville depuis 1778
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Briansk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Briansk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Briansk
City locator 14.svg
Briansk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Briansk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Briansk
Liens
Site web www.admin.bryansk.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Briansk (en russe : Брянск) est une ville de Russie et la capitale administrative de l'oblast de Briansk. Sa population s'élevait à 410 837 habitants en 2013.

Géographie

Briansk est arrosée par la rivière Desna et se trouve à 347 km au sud-ouest de Moscou[1].

Histoire

La première mention écrite de Briansk date de 1146 et se trouve dans la Chronique d'Ipatiev sous la graphie Debriansk (Дъбряньск). Ce nom est dérivé de дъбръ, un mot slave pour fossé, plaine ou forêt dense. La région était connue pour ses épaisses forêts. Aujourd'hui, les autorités locales et les archéologues estiment cependant que la ville existait déjà en 985 ; c’était une colonie fortifiée sur la rive droite de la rivière Desna.

Briansk demeure mal connue jusqu'à l'invasion mongole de la Russie. Elle était la plus septentrionale des villes sévériennes soumises aux Riourikides de Tchernigov. Après l'assassinat de Mikhaïl de Tchernigov par les Mongols, en 1246, et la destruction de sa capitale, son fils transféra son siège à Briansk. En 1310, lorsque les Mongols mirent de nouveau la ville à sac, elle appartenait à la principauté de Smolensk.

Olgierd de Lituanie acquit Briansk par héritage en 1356 et la donna à son fils, Dmitry l'Ancien. Jusqu'à la fin du siècle, sa possession fut disputée entre Jogaila, Vytautas, Švitrigaila, et Georges de Smolensk .

La Russie moscovite conquit Briansk en 1503, après la bataille de la Vedrocha. La ville fut transformée en une forteresse qui joua un rôle majeur pendant la période troublée de l'Interrègne. Pierre le Grand rattacha Briansk au gouvernement de Kiev, mais la Grande Catherine jugea plus judicieux de la rattacher au gouvernement d'Orel en 1779. Elle donna également des armoiries à la ville.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Briansk était un marché régional, où se tenait la foire Svenskaïa, la plus importante de Russie occidentale. La foire avait lieu tous les ans sous les auspices du monastère Svenski.

Des canons et des munitions commencèrent à y être fabriqués pour la marine impériale russe en 1783. De marché régional, Briansk se transforma en un centre industriel important pour la métallurgie et le ingénierie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Briansk fut occupée par l'Allemagne nazie du au . La ville fut gravement endommagée par les combats. Environ 60 000 partisans soviétiques étaient actifs dans la région de Briansk, infligeant de lourdes pertes à l'armée allemande. En 1941, Mikhaïl Kalachnikov, alors conducteur de char, fut blessé à Briansk.

Peu après sa libération, Briansk devint le centre administratif de l'oblast de Briansk (1944).

Population

La situation démographique de Briansk s'est gravement détériorée dans les années 1990. En 1999, le taux de natalité était tombé à seulement 6,9 ‰ et le taux de mortalité s'élevait à 14,7 ‰ (contre 9,5 en 1990) si bien que le solde naturel accusait un déficit de 7,8 ‰ (contre un excédent de 3,2 en 1990). En 2007, la reprise timide de la natalité (10,4 ‰) ne compense pas la mortalité qui reste forte (14,8) si bien que le solde naturel accuse toujours un déficit de 4,4 ‰. La population de Briansk a atteint un pic en 1998, dépassant les 463 000, avant d'entamer une baisse sensible, qui semble interrompue, selon les chiffres du recensement du .

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1856 1897 1926 1939 1959 1970
11 60024 78125 068173 938207 319317 504
1979 1989 2002 2010 2012 2013
394 210452 160431 526415 721412 753410 837

Économie

Briansk compte plusieurs importants établissements industriels dans le secteur des constructions mécaniques :

  • BMZ (en russe : Брянский машиностроительный завод, Brianski machinostroïtelny zavod) : usine fondée en 1873, fabrique des locomotives, wagons de marchandises et moteurs Diesel marins de grande puissance ; fait partie du groupe Transmach ; 8 820 salariés en 2012[3] ;
  • BAZ (en russe : Брянский автомобильный завод, Brianski avtomobilny zavod) : fondée en 1958, cette usine fabrique des camions spéciaux à usage civil et militaire, en particulier différents types de lance-missiles[4] ;
  • BSZ (en russe : Бежицкий сталелитейный завод, Bejitski staleliteïny zavod, en abrégé БСЗ) : usine fondée en 1935, produit des pièces en acier pour véhicules automobiles, wagons, des vannes d'oléoduc et de gazoduc, etc. ; 4 000 salariés[5].

Santé

La région de Briansk a fait partie de celles qui ont été touchées par les retombées de la catastrophe de Tchernobyl, qui ont contaminé certains produits alimentaires (champignons, baies, gibier...)[6].

Transports

Briansk possède un aéroport (code AITA : BZK).

Briansk est aussi un nœud ferroviaire important ; la ville elle est traversée par plusieurs voies ferrées joignant Moscou, Kiev, Kharkov, Orel et Viazma.

Personnalités liées à la ville

  • Vera Gedroitz (1870-1932), médecin, chirurgienne, première femme professeure de chirurgie en Russie

Notes et références

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  3. (ru) Site de Transmashholding
  4. (ru) Site de l'entreprise BAZ
  5. (ru) Site de l'entreprise BSZ
  6. Pel'gunov A.N & Pel'gunova L.A (2009) The role of different species of hunt game animals in formation of irradiation dose of population in territories polluted by 137Cs. Radiatsionnaia biologiia, radioecologiia, 49(2), 234-237|résumé

Liens externes