Braye-en-Thiérache

Braye-en-Thiérache
Braye-en-Thiérache
Entrée de Braye-en-Thiérache.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Intercommunalité Communauté de communes de la Thiérache du Centre
Maire
Mandat
Bertrand Dorgère
2020-2026
Code postal 02140
Code commune 02116
Démographie
Gentilé Brayois(es)
Population
municipale
146 hab. (2017 en augmentation de 9,77 % par rapport à 2012)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 46′ 49″ nord, 3° 57′ 33″ est
Altitude 335 m
Min. 115 m
Max. 194 m
Superficie 9,17 km2
Élections
Départementales Canton de Vervins
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Braye-en-Thiérache
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Braye-en-Thiérache
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Braye-en-Thiérache
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Braye-en-Thiérache

Braye-en-Thiérache est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie

Localisation

Braye-en-Thiérache est un petit village français, situé dans le département de l'Aisne et la région des Hauts-de-France. Ses habitants sont appelés les Brayards et les Brayardes[1].

Commune du canton de Vervins, le village de Braye-en-Thiérache se situe dans la vallée de la Brune, sur le passage de la voie romaine Reims - Bavay. Le village fut une seigneurie des Fay d’Athies puis de l'abbaye du Val Saint-Pierre. Il reste des ruines de cette abbaye ainsi qu'un pavillon d'angle du XVIIe siècle. On peut encore y trouver un colombier, deux abreuvoirs et un lavoir.

Histoire

Braye-en-Thiérache est un village de l'ancienne Thiérache situé sur la rive gauche de la Brune, autrefois de l'intendance de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon.

Le village appartenait autrefois à l'abbaye du Val-Saint-Pierre. Il y avait à Braye-en-Thiérache une léproserie. Le Val-Saint-Pierre : ce hameau doit son origine à la communauté de moines de Saint-Bruno fondée en 1140. Ils possédaient des biens dans plus de 30 villages. Il ne reste aujourd'hui que des dépendances du XVIIe siècle[2].

Seigneurs de Braye du Moyen Âge[3]
.
  • 1200 : Eudes, chevalier de Braye.
  • 1230 : Herbert, chevalier de Braye.
  • 1235 : Gauthier, seigneur de Braye.
  • 1240 : Gaucher, châtelain de Noyon et Thorotte, seigneur de Braye, par sa femme, Marie de Coucy-Vervins.
  • 1666 : Claude de Fay d'Athies, seigneur de Braye, décédé dans sa maison d'Hary en 1681 à l'âge de 60 ans.
  • 1680 : Robert de Fay d'Athies, seigneur de Seize, décédé à Braye en 1688.

Après le conflit mondial de 1939-1945, l'architecte Louis-Raymond Fischer reconstruit la commune.

Politique et administration

Découpage territorial

La commune de Braye-en-Thiérache est membre de la communauté de communes de la Thiérache du Centre, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à La Capelle. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[4].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vervins, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[5]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Vervins pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[5], et de la troisième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[6].

Administration municipale

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Mars 2001 En cours
(au 25 juin 2020)
Bertrand Dorgère DVD Agriculteur
Réélu pour le mandat 2020-2026[7],[8]

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2017, la commune comptait 146 habitants[Note 1], en augmentation de 9,77 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
504503534571638608607601567
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
553563549532508464475475441
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
402397339332340290309246260
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
280278220172175153154132145
2017 - - - - - - - -
146--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

Liens externes