Brande (formation végétale)

Brande (formation végétale)
Bergerie en brande sur la réserve naturelle du Pinail à Vouneuil-sur-Vienne (Vienne).
Bruyère à balais (Erica scoparia), souvent appelée par abus de langage « brande ».

Une brande est une formation végétale de type lande de déforestation très ancienne.

Le terme est une appellation typique de la géographie agraire du Poitou et du Limousin, qui se retrouve aussi dans les Pyrénées-Atlantiques, dans les Charentes ou plus généralement dans la terminologie rurale du Moyen Âge (brandes arses : défrichées par le feu).

On trouve pèle-mêle, dans les brandes, des bruyères (élément dominant : Erica scoparia), des genêts, des ajoncs, des graminées et des fougères.

Traditionnellement, les brandes fournissaient la litière et un pacage extensif pour chèvres et moutons.

Actuellement, les terres de brandes sont souvent cultivées, bien qu'elles soient des terres pauvres, manquant d'ions calcium et de phosphates, et des terres de structure médiocre, formées de sables argileux (elles deviennent lourdes sous la pluie, compactes en saison sèche) ; une variété purement sableuse et reposant sur un sous-sol d'argile est infertile.

Autre signification

Pente recouverte de callunes fausse bruyère aussi appelées « brandes », Yorkshire du Nord.

Par extension, on appelle brande certaines espèces de bruyère telles que Calluna vulgaris ou les clôtures naturelles (type canisse) élaborées à partir de brindilles de bruyères récoltées dans les brandes.