Brême (rivière)

la Brême
(Ruisseau des Breuillots)
Illustration
La vallée de la Brême depuis le saut du Chevalier.
Caractéristiques
Longueur 16 km
Bassin collecteur le Rhône
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Fallerans
· Altitude 578 m
· Coordonnées 47° 08′ 00″ N, 6° 16′ 09″ E
Confluence La Loue
· Localisation Scey-Maisières
· Altitude 302 m
· Coordonnées 47° 06′ 37″ N, 6° 06′ 48″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Sources : SANDRE« U2600600 », Géoportail

La Brême est un ruisseau qui coule dans le département du Doubs, dans la région Bourgogne-Franche-Comté. C'est un affluent en rive droite de la Loue, donc un sous-affluent du Rhône par le Doubs et la Saône. .

Géographie et géomorphologie

D’une longueur de 16 km, la Brême[1] prend sa source sur la commune de Fallerans sous le nom de ruisseau des Breuillots et acquiert le nom de Brême qu’à partir du pont de Fagot. Elle traverse deux ravins : le ravin de Saules où elle exécute saut et cascades et le ravin du Puits-Noir[2] au relief tourmenté, lieu de prédilection du peintre Gustave Courbet.

Entre les deux ravins, sa vallée s'élargit au niveau de Bonnevaux-le-Prieuré et c'est là que plusieurs moulins autrefois s'installèrent ; aujourd'hui, un seul subsiste mais sans sa roue à aubes, le Moulin du Bas. En aval du ravin du Puits-Noir, en rive droite, se trouve un gouffre appelé le Puits de la Brême[3] qui présente une singularité de fonctionnement. En période hydrologique moyenne, le niveau de l’eau se stabilise quelques mètres en dessous du sommet du puits et une partie des eaux du ruisseau de la Brême s'y écoule (voir photo ci-dessous). En période de crue, l'eau remonte et le puits devient émissif. Cette source-perte est appelée une estavelle.

Communes et cantons traversés

Dans le seul département du Doubs, la Brême traverse les sept communes suivantes d'amont vers aval : Fallerans, Étalans, Guyans-Durnes, Saules, Ornans, Foucherans, Scey-Maisières.

Bassin versant

La Brême traverse une seule zone hydrographique : La Loue de sa source à la Brême incluse (U260).

Organisme gestionnaire

Affluents

La Brême a deux affluents référencés :

  • Le ruisseau du Défois[4] ( rive gauche)
  • Le ruisseau de Plaisir-Fontaine[5] (rive droite).

et deux autres plus petits :

  • Le ruisseau de la Leule (rive gauche)
  • Le ruisseau de la Chauderotte (rive droite)

Hydrologie

La Brême présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées.

Ecologie - Tourisme

La vallée de la Brême[6] est classée par la DREAL Bourgogne-Franche Comté comme site pittoresque et scientifique.

De nombreux sentiers de randonnée permettent d'admirer la rivière et sa vallée, en particulier :

  • Le parcours du Ravin du Puits[2]
  • La piste cyclable construite à la place de l’ancienne Ligne de L'Hôpital-du-Grosbois à Lods qui enjambe la Brême grâce à un beau viaduc courbe à 13 arches.
  • Le GR 595 qui suit une partie du fond de la vallée et donne à voir les nombreux nassis de la Brême : terme désignant en Franche-Comté les cascatelles de Travertin (aussi appelé « tuf ») formant des seuils en travers de la rivière. Ils sont formés par l’induration de sables, graviers, galets ou blocs dans un ciment calcaire précipité.

Évocations artistiques

La pittoresque et encaissée vallée de la Brême et son affluent, le ruisseau de Plaisir-Fontaine, comme la Loue, ont servi de thème au peintre Gustave Courbet, natif de la région, dont voici quelques exemples :

Notes et références

Voir aussi