Boutigny (Seine-et-Marne)

Boutigny
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Serris
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Créçois
Maire
Mandat
Jacques Paultre de Lamotte
2014-2020
Code postal 77470
Code commune 77049
Démographie
Gentilé Boutignaciens
Population
municipale
873 hab. (2014 en augmentation de 1,63 % par rapport à 2009)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 12″ nord, 2° 55′ 49″ est
Altitude Min. 60 m
Max. 171 m
Superficie 9,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Boutigny

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Boutigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boutigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boutigny

Boutigny est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Boutignaciens.

Géographie

Localisation

Le village est situé à 7,5 km au sud-est de Meaux et à 8,5 km au nord-est de Crécy-la-Chapelle.

Communes limitrophes

Lieux-dits, hameaux et écarts

Magny-Saint-Loup, Prévilliers, Bélou (château).

Hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de :

  • Le ru des Cygnes au nord de la commune.
  • Le ru du Mesnil en bordure sud de la commune[1].
  • L'aqueduc de la Dhuis.

Géologie et relief

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[2].

Urbanisme

Morphologie urbaine

Logement

En 2013, le nombre total de logements dans la commune était de 350.

Parmi ces logements, 91,4 % étaient des résidences principales, 2,3 % des résidences secondaires et 6,3 % des logements vacants.

La part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 87,2 %[3].

Toponymie

Formes anciennes : Locus Boteniacus, Boutegniacum, Boutegni, Bouteny, Bouteiny, Bouteny lez Saint Fiacre[4].

Histoire

Sous le mandat de Saint-Gilbert[5], évêque de Meaux, vers 1005, la paroisse de Boutigny appartenait au chapitre des évêques du diocèse . Par la suite (1289), l’église de Fublaines, jusqu’ici rattachée à Boutigny devint une paroisse indépendante.

En 1836, plusieurs ecarts dépendent de la commune : Le Bordet, Previlliers, Boudry, Bellon, Magny, Saint-Loup où se trouvait une chapelle, prieuré dont le Saint jouissait d’une grande confiance pour guérir les enfants du « mal caduc » (épilepsie), Vincelles avec sa chapelle Notre-Dame et son moulin[6].

Sœur Gibou (qui portait le nom de Bacoë en 1210) était un autre hameau de la commune, nom donné en l'honneur d’une des premières religieuses qui fondèrent un hôpital en ce lieu . Il fut réuni au grand Hôtel-Dieu de Meaux en 1696[7].

La seigneurie de Boutigny est jusqu'à la Révolution entre les mains de la famille Belou.[réf. nécessaire]

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Élections nationales

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 en cours Jacques Paultre de Lamotte[9]   fonctionnaire

Politique environnementale

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[11].

En 2014, la commune comptait 873 habitants[Note 1], en augmentation de 1,63 % par rapport à 2009 (Seine-et-Marne : +4,91 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
709 757 742 877 843 807 786 773 742
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
680 668 622 638 613 580 554 517 512
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
475 444 421 370 358 341 301 303 289
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
295 330 435 559 623 803 837 842 847
2013 2014 - - - - - - -
877 873 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports

  • Golf de Meaux-Boutigny.
  • Boutigny Bicross Club.

Manifestations culturelles et festivités

  • Fête communale de la Saint-Médard tous les 2e dimanche de juin.

Économie

  • Exploitations agricoles.
  • Exploitation pétrolière.

Revenus de la population et fiscalité

Le nombre de ménages fiscaux en 2012 était de 310 et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 26 040,70 €.

Emploi

Entre 2008 et 2013, la variation de l'emploi total au lieu de travail (taux annuel moyen) a été de + 0,1 %. En 2013, le taux d’activité de la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 76,2 % contre 6,1 % de chômeurs[3].

Entreprises et commerces

En 2015, le nombre d’établissements actifs était de 83 dont 9 dans l’agriculture-sylviculture-pêche, 2 dans l'industrie, 9 dans la construction, 57 dans le commerce-transports-services divers et 6 étaient relatifs au secteur administratif.

Cette même année, 7 entreprises ont été créées, dont 5 par des Auto-entrepreneurs[3].

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Médard, XVe et XIXe siècles, contient plusieurs éléments (autel, retable, statues) classés au titre d'objet[14].
  • L'ancien château de Magny-Saint-Loup (ruines) a inspiré Jean de La Fontaine, il y aurait écrit le Renard et la Cigogne.
  • La chapelle Saint-Loup à Magny-Saint-Loup : du type clocher-mur, elle fut construite en 1910 sur les restes d'une ancienne chapelle du XIIIe siècle[15].
  • Le château de Bélou, XVIIe et XVIIIe siècles, a fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques en 1992[16].

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Boutigny sur le site de la CC du Pays Créçois

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références

  1. Plan cadastral de Boutigny
  2. « Plan séisme consulté le 22 août 2016 »
  3. a, b et c Statistiques officielles de l‘INSEE (version nov 2016).
  4. / Dictionnaire topographique du département de Seine-et-Marne, page 64
  5. Nominis
  6. Histoire topographique, politique, physique et statistique du département de Seine-et-Marne par le docteur Félix Pascal
  7. Histoire de l‘église de Meaux
  8. Résultats de l’élection présidentielle 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur
  9. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en mai 2014).
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  14. « Œuvres mobilières à Boutigny », base Palissy, ministère français de la Culture
  15. Observatoire du Patrimoine Religieux
  16. Notice no PA00087354, base Mérimée, ministère français de la Culture