Boulevard de Port-Royal

5e, 13e, 14e arrts
Boulevard de Port-Royal
image illustrative de l’article Boulevard de Port-Royal
Vue vers l'est du boulevard en sa fin.
Situation
Arrondissements 5e
13e
14e
Quartiers Jardin-des-Plantes
Val-de-Grâce
Croulebarbe
Montparnasse
Début Boulevard Saint-Marcel et avenue des Gobelins
Fin Boulevard du Montparnasse
Morphologie
Longueur 1 130 m
Largeur 40 m
Historique
Création (DUP)
1866
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 7710
DGI 7740

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard de Port-Royal
Images sur Wikimedia Commons

Le boulevard de Port-Royal est une voie des 5e, 13e et 14e arrondissements de Paris.

Situation et accès

Il est situé dans le prolongement du boulevard du Montparnasse à l'ouest et du boulevard Saint-Marcel à l'est.

Le boulevard de Port-Royal est desservi par la station de métro de la ligne (M)(7) Les Gobelins en son début et par la station RER Port-Royal (RER)(B) en sa fin. Il est aussi desservi par plusieurs lignes de bus RATP (BUS) RATP 21 27 38 47 83 91, cette dernière l'empruntant sur toute sa longueur.

Origine du nom

Cette voie doit son nom à l'ancienne abbaye de Port-Royal de Paris qui se trouvait dans son voisinage[1].

Historique

Plaque dans la carrière des Capucins rappelant l'existence de la rue de la Bourbe.
Le boulevard sous le Second Empire, photographié par Charles Marville. À gauche, la rue Pierre-Nicole, à droite l'emplacement de l'hôpital Cochin.

Le , un décret déclare d'utilité publique la création d'un boulevard, dit de Saint-Marcel, dans la continuation du boulevard du Montparnasse jusqu'au boulevard de l'Hôpital[2]. Le , la partie située à l'est de la rue Mouffetard (actuelle avenue des Gobelins) conserve son nom (boulevard Saint-Marcel), alors que la partie à l'ouest devient le boulevard de Port-Royal[3].

Le boulevard reprend en très grande partie le tracé de certaines rues pré-existantes[4] :

Sont également absorbées dans le nouveau boulevard :

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Traversant quatre quartiers et trois arrondissements, le boulevard de Port-Royal est essentiellement un lieu d'habitation dans les immeubles haussmanniens qui le bordent. Par ailleurs, les mardis, jeudis et samedis se tient un marché alimentaire le long du Val-de-Grâce[13].

L'îlot délimité par le boulevard de Port-Royal, la rue Broca, la rue Saint-Hippolyte et la rue de la Glacière occupe l'emplacement de l'ancienne caserne Lourcine.
En 1780, il accueille une caserne des Gardes françaises puis, durant le XIXe siècle, des régiments en ligne, avant de constituer à partir de 1907 jusqu'en 1945, les quartiers du 23e régiment d'infanterie coloniale[17]. Après la guerre, elle a hébergé pendant quelques années une promotion des élèves de l'École polytechnique. Après 1994, la caserne héberge l'administration de la Direction des ressources humaines de l'Armée de terre (DRHAT). Depuis 2010, elle est en cours de restructuration en logements universitaires devant accueillir à terme plus de 500 chambres étudiantes[17] dans le cadre des Internats de Paris.

Références

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 294-296.
  2. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 17 octobre 1857 », p. 302.
  3. Adolphe Alphand, Adrien Deville et Émile Hochereau, « Arrêté du 19 août 1864 », p. 352 [lire en ligne].
  4. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).
  5. Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, supplément, p. 6 [lire en ligne].
  6. Ibid., p. 90 [lire en ligne].
  7. a et b Ibid., p. 102 [lire en ligne].
  8. Ibid., p. 692 [lire en ligne].
  9. Ibid., p. 85 [lire en ligne].
  10. Ibid., p. 124 [lire en ligne].
  11. Ibid., p. 279 [lire en ligne].
  12. Ibid., p. 166 [lire en ligne].
  13. « Les marchés alimentaires de Paris », www.tout-paris.org.
  14. « Esplanade Léo-Hamon » sur le site de la voirie de la ville de Paris.
  15. Guy Goffette, Album Claudel, éditions Gallimard, coll. « bibliothèque de la Pléiade », 2011 (ISBN 978-2-07-012375-9), p. 53-54.
  16. « Transformation de la caserne Lourcine en centre de vie étudiante » sur le site du ministère de la Défense, le 13 septembre 2010.
  17. a et b « Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants » sur le blog secretdefense.blogs.liberation.fr de Jean-Dominique Merchet, le 9 septembre 2010.
  18. « Une nouvelle maternité parisienne, berceau de lumière », sur batiactu.com, .