Boisné-La Tude

Boisné-La Tude
Boisné-La Tude
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Arrondissement Angoulême
Intercommunalité Communauté de communes Lavalette Tude Dronne
Maire
Mandat
Vincent Chapelet
2020-2026
Code postal 16320
Code commune 16082
Démographie
Population
municipale
693 hab. (2017)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 50″ nord, 0° 11′ 05″ est
Altitude Min. 89 m
Max. 203 m
Superficie 34,25 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Angoulême
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Tude-et-Lavalette
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Boisné-La Tude
Géolocalisation sur la carte : Charente
Voir sur la carte topographique de la Charente
City locator 14.svg
Boisné-La Tude
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boisné-La Tude
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boisné-La Tude

Boisné-La Tude est une commune nouvelle, située dans le département de la Charente en région Nouvelle-Aquitaine, créée le .

Elle est issue du regroupement des trois communes de Charmant, Chavenat et Juillaguet devenues des communes déléguées[1].

Géographie

La commune est située à 20 km au sud d'Angoulême, 10 km au nord de Montmoreau-Saint-Cybard et 5 km à l'ouest de Villebois-Lavalette. Elle est bordée à l'ouest par la D 674 d'Angoulême à Libourne.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Boisné-La Tude
Fouquebrune
Chadurie Boisné-La Tude Magnac-Lavalette-Villars
Montmoreau Ronsenac,
Gurat

Urbanisme

Typologie

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Boisné-La Tude est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Angoulême, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 95 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Toponymie

Le nom de Boisné-La Tude, décidé en 2015 par les maires concernés, évoque le chemin Boisné, l'ancienne voie romaine de Saintes à Périgueux qui traverse d'ouest en est deux des trois communes associées (Charmant et Juillaguet), et la Tude, sous-affluent de la Dordogne qui prend sa source à Juillaguet et arrose les trois communes du nord au sud[6].

Histoire

La commune nouvelle a été créée par un arrêté préfectoral du , effectif le , par regroupement des trois communes de Charmant, Chavenat et Juillaguet devenues des communes déléguées[7],[1].

Politique et administration

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[1]. Un nouveau maire est élu début 2016. Les maires actuels des communes deviennent maires délégués de chacune des anciennes communes.

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Charmant
(siège)
CC d'Horte et Lavalette (2013) 21


Chavenat CC d'Horte et Lavalette (2013) 22
Juillaguet CC d'Horte et Lavalette (2013) 21

Le siège de la mairie est l'actuelle mairie de Charmant[8].

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2018[10],[Note 3].

En 2014, la commune comptait 719 habitants.

           Évolution de la population  
2014
719
Population municipale [12].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références

  1. a b et c Préfecture de la Charente, « Recueil des actes administratifs » [PDF], (consulté le 8 janvier 2016).
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  6. Carte IGN sous Géoportail.
  7. « Commune de Boisné-La Tude (16082) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 24 août 2016).
  8. Préfecture de la Charente, « Six communes nouvelles à compter du 1er janvier 2016 », (consulté le 8 janvier 2016).
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]