Bobby Beausoleil

Bobby Beausoleil
Information
Nom de naissance Robert Kenneth Beausoleil
Naissance (70 ans)
Santa Barbara (CA)
Surnom Cupid
Patrie États-Unis
Condamnation
Sentence Peine de mort (commuée en prison à vie en 1972)
Victimes Gary Hinman
Période 1969-1969
Pays États-Unis
États Californie
Ville Los Angeles
Arrestation 6 août 1969

Bobby Beausoleil[1] (né Robert Kenneth Beausoleil le à Santa Barbara en Californie) est un meurtrier américain, ancien membre de la « famille Manson »[2], qui purge actuellement une peine d'emprisonnement à perpétuité pour l'assassinat du professeur de musique Gary Hinman[3], le 27 juillet 1969[4]. Beausoleil était à l'époque un jeune musicien prometteur et un acteur.

Biographie

Issu d'une famille catholique appartenant à la classe ouvrière, Bobby Beausoleil est le fils de Charles Beausoleil, livreur de lait d'origine canadienne française[5], et d'Arlene, femme au foyer. Aîné d'une fratrie de cinq enfants, il a deux frères et deux sœurs[6]. Dès son plus jeune âge il montre un intérêt pour la musique, notamment pour le rhythm and blues, et apprend à jouer de la guitare. Adolescent rebelle, il abandonne l'école à l'âge de seize ans, quitte peu après le domicile familial et part vivre à Los Angeles puis à San Francisco. Au milieu des années 60, au début du mouvement hippie, Bobby devient le guitariste de divers groupes de rock (dont le groupe Love d'Arthur Lee) et devient un consommateur de plus en plus régulier de marijuana et de LSD. En 1966, il rencontre le pape du cinéma underground Kenneth Anger avec lequel il travaille sur le film Lucifer Rising  (qui ne sera achevé qu'en 1972). Beausoleil joue dans le film le rôle de Lucifer et compose la bande-son[7]. Peu de temps après, il aurait rencontré par hasard Charles Manson et sa « famille » dans la Vallée de la mort, où sa voiture était tombé en panne[8]. La « famille Manson » vit à cette époque dans un ranch du comté de Los Angeles, le Spahn Ranch , appartenant à un vieillard qui les loge gratuitement contre les faveurs sexuelles des jeunes femmes de la communauté.

Meurtre de Gary Hinman

En 1969, Bobby Beausoleil vend des pilules de mescaline à un groupe de Hell's Angels. Quand les motards découvrent que les comprimés ne contenaient pas de mescaline, mais de la strychnine, ils l'obligent à se rendre chez son fournisseur, Gary Hinman, pour être remboursé. En compagnie de deux filles de la famille Manson, Susan Atkins et Mary Brunner, Bobby se rend le 25 juillet au domicile de Hinman à Topanga près de Los Angeles. Se sentant menacé (l'une des filles était armée d'un pistolet), Hinman propose de leur verser cent cinquante dollars. Insuffisant pour les trois agresseurs qui décident de le retenir en otage et d'appeler Charles Manson à la rescousse[9]. Ce dernier blesse Gary Hinman au visage avec une épée puis lui tranche presque entièrement une oreille avant de quitter les lieux, laissant le trio avec leur victime, gravement blessée. Le 27 juillet, craignant qu'il le dénonce à la police, Bobby Beausoleil décide d'achever Gary Hinman et le poignarde en plein cœur[8]. Mary Brunner rapportera plus tard à la police que Bobby a poignardé Gary dans la poitrine et dans la tête en criant : « La société n'a pas besoin de toi ! Tu n'es qu'un porc ! C'est mieux ainsi ! »[10]. Avant de quitter les lieux du crime, ils inscrivent sur le mur avec le sang de Gary Hinman, « POLITICAL PIGGY », avec une patte de panthère à côté[11], dans le but de brouiller les pistes et de jeter la suspicion sur les « Black Panthers »[10]. Le corps de la victime sera découvert quatre jours plus tard, le 31 juillet.

Dix jours après le meurtre, Bobby Beausoleil est arrêté près de San Luis Obispo (CA), conduisant sans son permis de conduire la voiture de Gary Hinman qui contenait toujours l'arme du crime, un couteau Bowie mexicain[12].

Condamnation et détention

Bobby Beausoleil est jugé et condamné à la peine capitale le 18 avril 1970 ; il passe deux ans dans le couloir de la mort de la prison de San Quentin, près de San Francisco, avant que la Californie n'abolisse la peine de mort, en 1972. Sa condamnation à mort est donc convertie en une peine de prison à perpétuité[13]. Beausoleil est ensuite incarcéré à la prison de Tracy (Californie) (Deuel Vocational Institution). Dans les années 1970, il intégrera le gang de détenus « Aryan Brotherhood »[14] (« Fraternité aryenne ») pour se protéger des autres prisonniers noirs et chicanos, plus nombreux que les Blancs[15].

En 1976, avec l'autorisation des autorités pénitentiaires, il monte dans la prison de Tracy un groupe de rock avec des détenus, le Freedom Orchestra, avec le soutien d'une professeur de musique et 3 000 dollars donnés par Kenneth Anger pour acheter du matériel. Peu après, il compose et enregistre avec ce groupe la bande originale de Lucifer Rising , un court métrage expérimental de Kenneth Anger sorti en 1980[13].

Détenu depuis 1994 dans le pénitencier d'État d'Oregon à Salem[16], Bobby Beausoleil est transféré en 2015 dans l'Établissement médical de Californie (California Medical Facility) à Vacaville[17].

Le 14 octobre 2016, après quarante-sept années passées en détention, Bobby Beausoleil se voit refuser pour la 18e fois la liberté conditionnelle[18].

En plus de la musique, Bobby Beausoleil peint des tableaux qu'il vend via son site internet[19].

Vie privée

Lors de son arrestation en août 1969, Bobby Beausoleil entretient une liaison avec Kathryn « Kitty » Lutesinger (née en 1952), qui est enceinte. Leur fille naîtra six mois après son incarcération, en février 1970[20].

En 1981, il épouse en prison Barbara Ellen Baston (1947–2012[21]), qui l'avait découvert dans un reportage télévisé, et avec qui il aura quatre enfants conçus en prison[22].

Filmographie

Discographie

Albums

  • 1981: Lucifer Rising
  • 1997: Running with the White Wolf
  • 1998: Mantra: Soundscapes for Meditation
  • 2001: Orb
  • 2002: 7
  • 2009: The Orkustra: Experiments in Electric Orchestra from the San Francisco Psychedelic Underground, 1966-69
  • 2013: Dancing Hearts Afire EU LP
  • 2014: Orb EU LP

Compilations

  • 2007 : Dreamways of the Mystic, Vol. 1
  • 2007 : Dreamways of the Mystic, Vol. 2
  • 2009 : The Lucifer Rising Suite
  • 2014 : The Lucifer Rising Suite

Singles

  • 2013 : Red House
  • 2014 : OM's Law
  • 2014 : Angel
  • 2014 : Who Do You Love
  • 2015 : Ghost Highway

Dans les arts

Cinéma

Bobby Beausoleil est l'un des personnages du film Helter Skelter (2004) de John Gray. Le personnage est incarné par l'acteur Michael Weston.

Littérature

Il est l'un des personnages de l'ouvrage intitulé Bobby Beausoleil et autres anges cruels de Fabrice Gaignault, paru aux Éditions Séguier en Avril 2017 (ISBN 2840497328).

Notes et références

  1. Autre graphie : BeauSoleil.
  2. Il niera toujours avoir fait partie de « la Famille ».
  3. (en) Gary Alan Hinman (1934-1969), Find a Grave.
  4. (en) Sean Munger, "Earth: Gary Hinman death house (Manson murders), Santa Monica, California", July 27, 2013.
  5. Généalogie de Bobby Beausoleil sur le site lequebecunehistoiredefamille.com
  6. (en) "Bobby Beausoleil's December 7, 2005 Parole Hearing", cielodrive.com.
  7. Virginie Ikky, "La famille Manson : Bobby Beausoleil et Bruce Davis", Greffier noir, 25 juillet 2010.
  8. a et b Gerhard Hallstatt, Camion noir : Blutleuchte, mysticismes anciens et contemporains (3. Aorta 1 : "L'Éveil de Lucifer", II), Camion blanc, 2012. (ISBN 2357793287)
  9. Plus tard, pour ne pas être mêlé à la famille Manson, Bobby Beausoleil niera la venue de Charles Manson au domicile de Gary Hinman (cf. Manson: The Life and Times of Charles Manson (Simon and Schuster, 2014) de Jeff Guinn (p. 433). (ISBN 1451645171)).
  10. a et b Sophie Noël, Camion noir : Charles Manson - Le Gourou du rock (chapitre 6 : "Helter Skelter"), Camion blanc, 2009. (ISBN 2357795921)
  11. Photo
  12. Photo
  13. a et b Sophian Fanen, "Bobby Beausoleil: Redemption songs", Libération du 25 octobre 2013.
  14. Vincent Bugliosi, Curt Gentry, Helter Skelter: The True Story of the Manson Murders, W. W. Norton & Company, 2001, p. 635. (ISBN 0393322238)
  15. « A man has to defend himself. We’re outnumbered. You got no idea how rough it is. We’re all more scared of each other than we are of the pigs in here. You got to be on your toes every second if you don’t want a shiv in your back. The Blacks and Chicanos, they got their own gangs. The Indians, too; or I should say the “Native Americans”-that’s how these redskins call themselves: what a laugh! Yes sir, rough. With all the racial tensions, politics, dope, gambling, and sex. The Blacks really go for the young white kids. They like to shove those big black dicks up those tight white asses. »

  16. (en) The Associated Press, "Charles Manson follower, housed at Oregon prison for 2 decades, receives parole hearing", OregonLive.com, February 19, 2015.
  17. (en) Christine Mai-Duc and Matt Hamilton, "Where are they now? Charles Manson's family, four decades after horrific murder spree", Los Angeles Times, April 27, 2016.
  18. (en) "Charles Manson follower Robert Beausoleil denied parole from life sentence", par "Associated Press", The Guardian, 15 octobre 2016.
  19. (en) "Bobby BeauSoleil Art Store"
  20. (en) "Kathryn Lutesinger", cielodrive.com.
  21. (en) Obituary For: Barbara E. Beausoleil | Unger Funeral Chapel
  22. Robin Odell, Paul Donnelley, The Mammoth Book of More Bizarre Crimes (chapitre 4 : "Double Acts and More"), Hachette UK, 2016. (ISBN 1472118049)

Liens externes