Bléone

la Bléone
Illustration
La Bléone avant la Javie.
Caractéristiques
Longueur 67,5 km [1]
Bassin 906 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire syndicat mixte d'aménagement de la Bléone (SMAB)
Régime pluvio-nival
Cours
Source Tête de l'Estrop (2 961 m)
· Localisation Prads-Haute-Bléone
· Altitude 2 426 m
· Coordonnées 44° 17′ 14″ N, 6° 30′ 17″ E
Confluence la Durance
· Localisation entre Château-Arnoux-Saint-Auban et Les Mées
· Altitude 408 m
· Coordonnées 44° 03′ 12″ N, 5° 59′ 43″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Mardaric
· Rive droite le Bès, l'Arigéol
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Digne-les-Bains, Forcalquier
Cantons Seyne, Digne-les-Bains-1, Digne-les-Bains-2, Riez, Oraison, Château-Arnoux-Saint-Auban
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur
Principales localités Digne-les-Bains

Sources : SANDRE-X12-0400, Géoportail

La Bléone (la Blèuno en provençal selon la norme mistralienne et la Blèuna selon la norme classique de l'occitan) est une rivière française, affluent de la Durance en rive gauche, qui coule dans les Alpes-de-Haute-Provence, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Hydronymie

Le nom de la rivière, tel qu’il apparaît la première fois en 1060 (Bledona), est composé du mot gaulois pour loup, et du suffixe hydronymique -ona ; Bléone signifie donc « la rivière du loup »[2].

Géographie

La Bléone est longue de 67,5 km[1] et draine un bassin de 906 km2[1]. Sa source est située dans la commune de Prads-Haute-Bléone, à 2 426 m d'altitude au pied de la Tête de l'Estrop (2 961 m) et des Trois-Évêchés (2 819 m).

La Bléone traverse notamment la ville de Digne-les-Bains, préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, ainsi que les communes de Prads-Haute-Bléone, La Javie, Mallemoisson et Malijai.

La Bléone passe sous le canal EDF usinier de la Durance à moins d'un kilomètre de sa confluence sur la commune de l'Escale.

La Bléone conflue entre les deux communes de Château-Arnoux-Saint-Auban et Les Mées, à 408 m d'altitude, juste à 100 m au sud-est de l'Aérodrome de Château-Arnoux-Saint-Auban.

Communes et cantons traversés

Dans le seul département des Alpes-de-Haute-Provence, La Bléone traverse les treize communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Prads-Haute-Bléone (source), La Javie, Le Brusquet, Marcoux, Digne-les-Bains, Aiglun, Le Chaffaut-Saint-Jurson, Mallemoisson, Mirabeau, Malijai, l'Escale, Les Mées, Château-Arnoux-Saint-Auban (confluence).

Soit en termes de cantons, le Bléone prend source dans le canton de Seyne, traverse les canton de Digne-les-Bains-1, canton de Digne-les-Bains-2, canton de Riez, canton d'Oraison, conflue dans le canton de Château-Arnoux-Saint-Auban, le tout dans les arrondissement de Digne-les-Bains et arrondissement de Forcalquier.

Bassin versant

La Bléone traverse six zones hydrographiques pour un total de 906 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 86,67 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 12,05 % de « territoires agricoles », à 1,15 % de « territoires artificialisés »[1].

Gestion et aménagement

Le syndicat mixte d'aménagement de la Bléone (SMAB) regroupe les collectivités territoriales ayant intérêt à la gestion et l'aménagement de la rivière. Il a construit des digues de protection sur les rives de la rivière de Digne-les-Bains à Mallemoisson[3].

Affluents

La Bléone a dix-neuf affluents référencés[1] avec affluent et sous-affluent.

Son principal affluent est le Bès. Sa source est au pied du Pic des Têtes (2 661 m). Long de 38,8 km, son cours est encaissé et passe les clues de Verdaches et de Barles avant de confluer avec la Bléone quelques kilomètres en amont de Digne-les-Bains.

Un autre est l'Arigéol, dont le confluent avec la Bléone est à La Javie. La vallée de l'Arigéol est empruntée par la route principale entre Digne-les-Bains et Barcelonnette (D900).

Le torrent des Duyes draine le sud du massif des Monges.

Le rang de Strahler est donc de quatre.

Hydrologie

Aménagements et Écologie

Galerie

Voir aussi

Notes et références

  1. a b c d e f g et h Sandre, « Fiche cours d'eau - La Bléone (X12-0400) » (consulté le 11 avril 2014)
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 193), , 1869 p. (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne)., § 2054, p 106
  3. J. D., « La réalisation de solides digues contre les crues », La Provence, 27 novembre 2013, p. 4