Bitch I'm Madonna

Bitch I'm Madonna
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Bitch I'm Madonna sur la pochette du single
Single de Madonna featuring Nicki Minaj
extrait de l'album Rebel Heart
Sortie
Enregistré 2014
Durée 3:47
Genre Dance, trap, pop
Format CD, téléchargement numérique
Auteur-compositeur Madonna
Thomas Wesley Pentz
Ariel Rechtshaid
Maureen McDonald
Toby Gad
Onika Maraj
Samuel Long
Producteur Madonna
Diplo
Sophie (non crédité)
Label Live Nation
Interscope Records
Boy Toy

Singles de Madonna

Singles par Nicki Minaj

Pistes de Rebel Heart

Bitch I'm Madonna est une chanson de la chanteuse américaine Madonna, issue de son treizième album studio, Rebel Heart. La chanson a été coécrite par Madonna, Diplo, Ariel Rechtshaid, MoZella, Toby Gad, Sophie et Nicki Minaj, qui interprète un rap à la fin, et coproduite par Madonna et Diplo. Ce titre est annoncé comme troisième single de l'album, après Living for Love et Ghosttown. Il s'agit de la troisième chanson de Madonna sur laquelle Nicki Minaj pose sa voix, après Give Me All Your Luvin' et I Don't Give A.

Genèse

En février 2014, Madonna annonce son retour en studio et déclare chercher des auteurs et des producteurs pour travailler avec elle. Deux mois plus tard, elle révèle via son compte Instagram être en collaboration avec le DJ américain Diplo. Lors d'une interview pour le magazine Idolator, Diplo déclare que Madonna, après une session d'enregistrement, lui a demandé de lui donner ce qu'il avait de plus fou. Ce titre, devenu Bitch I'm Madonna, a été confirmé par le biais de hashtags sur l'Instagram de la chanteuse. C'est également sur cette application que la participation de Nicki Minaj a été officialisée.

Le 17 décembre 2014, une compilation de treize maquettes issues des sessions d'enregistrement de Rebel Heart se retrouve disponible illégalement sur Internet. Bitch I'm Madonna en fait partie, mais sans le rap de Nicki Minaj. Trois jours plus tard, l'équipe de Madonna a rendu l'album disponible à la précommande sur iTunes, précommande qui permet d'obtenir les six premières pistes immédiatement, dont Bitch I'm Madonna.

Diplo révèle plus tard que la version de Bitch I'm Madonna présente sur l'album n'est pas la version définitive, puisqu'il travaillait encore dessus au moment de la mise en vente sur iTunes. Le DJ met en ligne sa version sur son compte Soundcloud. C'est cette version qui est utilisée pour la prestation de Madonna lors du Tonight Show.

La sortie de Bitch I'm Madonna en single était envisagée dès mars 2015, puisque Madonna déclarait à Edge Media Network son intention de tourner un clip pour cette chanson.

Clip vidéo

La réalisation du clip de Bitch I'm Madonna est confiée à Jonas Akerlund, qui a déjà réalisé les clips de Ray of Light, Music, American Life, Jump, Celebration et Ghosttown, le single précédent. Beyoncé, Katy Perry, Miley Cyrus ou encore Rita Ora sont annoncées comme invitées sur le clip, en plus de Diplo et Nicki Minaj. Au mois de mai 2015, le site The Sun avait annoncé que Madonna et Rita Ora, ancienne égérie de la marque Material Girl, travaillaient sur une vidéo dite secrète.

Les 12 et 16 juin 2015, deux teasers du clip sont mis en ligne sur le compte Instagram de Madonna. Le 17 juin, un extrait de la vidéo est diffusé lors de l'émission Good Morning America. La vidéo est dévoilée sur Tidal à 10 heures (EST) le même jour. Un problème technique fait que l'image et le son se gèlent au bout de trois minutes et 20 secondes. Ce problème est corrigé trois heures plus tard.

Mis en ligne sur YouTube le 18 juin, le clip devient le plus vu de Madonna sur YouTube avec 100 millions de vues en 74 jours environ. En janvier 2018, le nombre de vues du clip sur Vevo dépasse les 260 millions.

Synopsis

Le clip est construit comme une série de plans-séquences qui retracent une fête organisée par Madonna dans un hôtel de luxe. La vidéo commence dans la salle de sport, où Madonna apparait avec une veste rose à clous sur une robe à motif léopard, des mèches roses dans les cheveux. Elle sort de la salle en embrassant un homme, puis parcourt un couloir où elle croise Diplo. La chanteuse effectue ensuite une chorégraphie avec les danseuses Aya et Bambi, dans une chambre où se baignent deux jeunes filles, les seins dissimulés par du ruban adhésif, avant de rejoindre Rita Ora et Chris Rock. Plus loin dans le couloir, Madonna croise des chaussettes-marionnettes éclairées par une lumière noire, puis arrive dans le bar et fait boire un shot à Jon Kortajarena. Miley Cyrus, Beyoncé et Katy Perry apparaissent en surimpression tandis qu'Alexander Wang, Diplo et Rocco Ritchie, le fils aîné de Madonna, prononcent à leur tour "Bitch I'm Madonna". David Banda Ritchie, le fils cadet de la chanteuse, fait une démonstration de breakdance avant que Nicki Minaj n'apparaisse sur un écran de télévision pour entonner son rap, accompagnée de deux plans rapides sur Kanye West. La fête continue dans une boîte de nuit, où Madonna embrasse une des danseuses, renverse une bouteille sur un policier puis grimpe un escalier jusqu'au toit, où elle est portée par la foule. Kanye West, Katy Perry et Nicki Minaj reviennent à l'image. La vidéo se termine par des plans de Madonna qui danse toute seule dans une chambre puis s'écroule sur le sol.

Fin alternative

Le making-of de la vidéo est mis en ligne le même jour, et montre une fin alternative au clip : Madonna quitte la fête, épuisée, accompagnée par un homme aux cheveux longs. Le lendemain matin, elle regarde par le baie vitrée et crie "Time to wake up, New York!" ("Debout, New York !"). Des plans de cette scène ont été utilisés pour le premier teaser de la vidéo.

Références à la carrière de Madonna

  • Le clip s'ouvre avec quatre petites filles arborant la robe de mariée portée par Madonna lors des MTV Video Music Awards de 1984 puis lors des concerts du Virgin Tour en 1985.
  • Tout au long de la vidéo, la chanteuse porte une ceinture "Boy Toy" ("jouet pour garçon") semblable à celle qu'elle portait sur la pochette de l'album Like a Virgin.
  • Aya et Bambi, les danseuses japonaises qui accompagnent Madonna, portent des bustiers à seins coniques, en référence au bustier créé pour la chanteuse par Jean-Paul Gaultier en 1990 pour le Blond Ambition Tour.
  • Les chaussettes-marionnettes font références à une vidéo promotionnelle pour le Rebel Heart Tour, dans laquelle la chanteuse discute avec une chaussette manipulée par son manager Guy Oseary.
  • Lors de la séquence du bar, l'un des danseurs porte une veste créée à partir de photos de la chanteuse : une photo prise par Herb Ritts en 1990, pour les visuels de la compilation The Immaculate Collection, deux photos de Mert & Marcus pour les éditions Deluxe et Super Deluxe de l'album Rebel Heart, une photo extraite du clip de Girl Gone Wild, et une photo prise par Jean-Baptiste Mondino en 1990, pour Face Magazine.
  • Dans le bar, un autre danseur porte un sweat-shirt avec l'inscription "Rescue Me", qui est le titre du second single extrait de The Immaculate Collection.
  • Beyoncé effectue un voguing, une danse populaire dans les bars gays des années 1970 et reprise par Madonna dans sa célèbre chanson Vogue.
  • Dans la boîte de nuit, deux clubbers portent des gilets fluorescents avec la signature de Keith Haring, qui a dessiné des tenues de scène pour Madonna.
  • À la fin de la vidéo, Madonna porte un t-shirt turquoise représentant son visage sur une photo extraite du clip de Vogue.

Sander Kleinenberg Remix

Le 13 juillet 2015, une vidéo illustrant le remix de Sander Kleinenberg est mise en ligne. Composée d'images inédites et de prises alternatives, le clip montre principalement Madonna seule dans une chambre d'hôtel avec son t-shirt turquoise. Les invités présents dans la vidéo originale sont tous de la partie, à l'exception de Jon Kortajarena.

Personnalités apparaissant dans le clip

Interprétation en direct

Le 9 avril 2015, Madonna est l'invitée du Tonight Show de Jimmy Fallon. Alors que le clip de Ghosttown vient d'être dévoilé, la chanteuse choisit d'interpréter Bitch I'm Madonna avec la complicité de Diplo, de son fils Rocco, et d'un groupe de danseurs.

Lors de toutes les dates de son Rebel Heart Tour, Madonna chante Bitch i'm Madonna juste après le titre d'ouverture Iconic. Elle effectue une chorégraphie précise rappelant les arts martiaux et porte, tout comme ses danseurs, des tenues japonaises. Nicki Minaj apparaît sur la vidéo de backdrop.

Formats et liste des pistes

  • Téléchargement
  1. Bitch I'm Madonna - 3:47
  • Remix EP
  1. Bitch, I’m Madonna (Fedde Le Grand Remix) - 3:56
  2. Bitch, I’m Madonna (Rosabel’s Bitch Move Mix) - 7:06
  3. Bitch, I’m Madonna (Sander Kleinenberg Remix) - 5:00
  4. Bitch, I’m Madonna (Junior Sanchez Remix) - 5:10
  5. Bitch, I’m Madonna (Oscar G 305 Dub) - 8:44
  6. Bitch, I’m Madonna (Sick Individuals Remix) - 5:08
  7. Bitch, I’m Madonna (Dirty Pop Remix) - 5:11
  8. Bitch, I’m Madonna (Flechette Remix) - 3:26
  9. Bitch, I’m Madonna (Oscar G Bitch Beats) - 8:44
  10. Bitch, I’m Madonna (Rosabel’s Bitch Move Dub) - 7:35

Classements et certifications

Classements hebdomadaires

Classement (2014-2015) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratip Bubbling Under)[1] 50
Drapeau du Canada Canada (Hot 100)[2] 58
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[3] 49
Drapeau des États-Unis États-Unis (Dance/Electronic digital Songs)[4] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[5] 84
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[6] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance/Electronic Songs)[7] 5
Drapeau de la Finlande Finlande (Tilastot Suomen)[8] 13
Drapeau de la France France (SNEP)[9] 90
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Single Top 40)[10] 21

Classement annuel

Classement (2015) Position
Drapeau des États-Unis États-Unis (Dance/Electronic Digital Songs) 48
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs) 8
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance/Electronic Songs) 29

Certifications

Pays Certification Ventes
Drapeau de la Pologne Pologne (ZPAV) Disque d'or Or[11] 10 000

Successions à la première place

Notes et références