Bertrand Motte

Bertrand Motte
Fonctions
Président
Centre national des indépendants et paysans
-
Député du Nord
-
Vice-président
Conseil général du Nord ()
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Famille
Père
Fratrie
Autres informations
Parti politique
Distinction

Bertrand Motte, né le à Annappes (Nord) et mort le à Plougrescant (Côtes-d'Armor), est un industriel et homme politique français. Il est le frère d'Eugène Motte.

Biographie

Engagé en 1939-1940, il est capturé par les Allemands au moins de et passe quatre ans comme prisonnier de guerre en Allemagne.

Après la Libération, il appartient à la délégation française au congrès de La Haye à partir de 1948 et s'occupe d'intérêts économiques et industriels, devenant président d'Agfa-Gevaert de 1957 à 1976, administrateur de diverses sociétés (Abeille S.A, Établissements Agache, etc) et, prenant part à la fondation d'organismes d’expansion (comité régional d’expansion du Nord et du Pas-de-Calais, société de développement régionale du Nord et du Pas-de-Calais), devient l'un des porte-parole des milieux économiques du Nord au sein des institutions patronales au niveau national (Conférence des comités régionaux d’études, Comité national d’orientation économique, etc).

Élu conseiller général en 1951, il est vice-président du Conseil général du Nord de 1952 à 1970. Il est élu député de la Première circonscription du Nord en 1958 et préside le groupe des indépendants et paysans d'action sociale à l'Assemblée de 1961 à 1962.

Dans les années 1970, il est membre du Cercle renaissance[1].

Mandats

Fonctions politiques

Distinction

Références

  1. Sylvain Laurens, « Le Club de l'horloge et la haute administration : promouvoir l'hostilité à l'immigration dans l’entre-soi mondain », Agone no 54, 2014, p. 88(lire en ligne).

Lien externe