Bernd Schuster

Bernd Schuster
Bernd Schuster (2007).JPG
Conférence de presse du 27 novembre 2007, veille de Werder Brême - Real Madrid
Biographie
Nom Bernd Schuster
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (57 ans)
Lieu Augsbourg (Bavière, Allemagne)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 1978-1997
Poste Milieu offensif puis Entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1971-1976 Drapeau : République fédérale d'Allemagne S.V. Hammerschmiede Augsburg e. V
1976-1978 Drapeau : République fédérale d'Allemagne FC Augsburg
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1978-1980 Drapeau : République fédérale d'Allemagne FC Cologne 076 (14)
1980-1988 Drapeau : Espagne FC Barcelone 239 (87)
1988-1990 Drapeau : Espagne Real Madrid 075 (13)
1990-1993 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid 099 (16)
1993-1996 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 079 (12)
1996-1997 Drapeau : Mexique Pumas UNAM 009 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1977-1979 Drapeau : République fédérale d'Allemagne RFA U-18 010 0(2)
1980 Drapeau : République fédérale d'Allemagne RFA U-21 001 0(0)
1979-1984 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest 021 0(4)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1997-1998 Drapeau : Allemagne SC Fortuna Cologne 34
(11v, 13n, 10d)
1998-1999 Drapeau : Allemagne FC Cologne 34
(12v, 9n, 13d)
2000-2001 Drapeau : Espagne FC Barcelone (conseiller technique)
2001-2003 Drapeau : Espagne Xerez Club Deportivo 89
(38v, 22n, 29d)
2003-2004 Drapeau : Ukraine Chakhtior Donetsk 29
(17v, 5n, 7d)
2004-2005 Drapeau : Espagne Levante UD 40
(9v, 11n, 20d)
2005-2007 Drapeau : Espagne Getafe CF 89
(35v, 21n, 33d)
2007-2008 Drapeau : Espagne Real Madrid 75
(44v, 9n, 22d)
2010-2011 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 46
(25v, 8n, 13d)
2013-2014 Drapeau : Espagne Málaga CF 3
(0v, 1n, 2d)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 mai 2014

Bernd Schuster, né le à Augsbourg en Allemagne, est un footballeur, international allemand (RFA à l'époque), reconverti comme entraîneur.

Jouant au poste de Milieu offensif, il est le meneur de jeu de trois des plus grands clubs espagnols : le FC Barcelone, le Real Madrid et de l'Atlético de Madrid. Avec l'équipe d'Allemagne, il remporte l'Euro 1980 à l'âge de vingt ans. À la suite d'un conflit profond avec le capitaine de l'époque, Paul Breitner, Bernd Schuster décide de mettre un terme à sa carrière internationale à l'âge de vingt-cinq ans.

Bernd Schuster s'est reconverti à partir de 1997 comme entraîneur, ce qui lui vaut d'entraîner notamment entre juillet 2007 et décembre 2008, le Real Madrid.

Biographie

Débuts

Bernd Schuster commence sa carrière à 11 ans dans un club de sa ville natale le S.V. Hammerschmiede Augsburg e. V où jouait son père Dieter[1]. Il reste cinq ans dans ce club avant d'être repéré par le FC Augsburg, le grand club de la ville qui évolue en deuxième division. Il y signe à l'âge de seize ans[1].

Dans ce club, il évolue dans l'équipe jeune (les moins de 19 ans)[2] qui joue dans le championnat de Bavière. Durant cette première saison, il est convoqué pour la première fois en équipe nationale de RFA dans la catégorie des moins de 18 ans[2]. Durant la seconde saison, son équipe est sacrée championne de Bavière  en battant l'équipe jeune du 1. FC Nuremberg qui est quadruple tenante du titre 1-0 sur un but de Schuster[2]. Il ne joue pas un match en équipe première durant ces deux saisons[3],[4].

Après ces deux saisons, il est sollicité par plusieurs clubs de Bundesliga[2]. Le premier club intéressé est le Borussia Mönchengladbach mais le transfert ne se fait pas. Il préférerait signer avec le Bayern Munich, grâce à la proximité géographique avec Augsbourg et parce qu'il est fan de ce club[2]. Finalement, il signe au FC Cologne qui vient de signer le doublé coupe-championnat[5],[6].

FC Cologne

Schuster récupère le numéro 10 de Wolfgang Overath, légende du club, qui vient d'arrêter sa carrière. Il est alors considéré comme son successeur[7]. Il dispute son premier match sous ses nouvelles couleurs[8] le 21 octobre 1978, lors de la 10e journée de Bundesliga face à l'Eintracht Francfort. Il entre en jeu à la mi-temps en remplacement de Dieter Prestin et son équipe s'incline 0-2 à domicile[9]. À l'issue de ce match, il est appelé par la sélection des moins de 21 ans de RFA[10]. Il va alors s'imposer comme titulaire indiscutable de Cologne puisqu'il dispute 23 des 24 matchs suivants en championnat. Il marque son premier but professionnel lors du match opposant le Werder Brême à son équipe le 12 mai 1979, ce qui permet à son équipe de faire match nul (1-1)[11]. Quelques jours après, il est appelé par Jupp Derwall le sélectionneur de l'équipe de RFA et étrenne sa première sélection à Dublin, où la RFA s'impose 3-1 face à l'Irlande[12]. Sur le plan collectif, son club délaisse les compétitions nationales (6e en championnat et 8e de finale de coupe) pour se concentrer sur la Ligue des champions où il s'incline en demi-finale (3-3, 0-1) face au futur vainqueur, le club anglais de Nottingham Forest[13].

Lors de sa seconde saison à Cologne, Schuster continue sa progression et marque 9 buts en championnat[14], dont le but de la victoire (à la 89e minute) sur le terrain du Bayern Munich lors de la 10e journée[15], pour ce qui est la seule défaite à domicile du futur champion[16]. Sa fin de saison est difficile, à la suite du départ de l'entraîneur Hennes Weisweiler au New York Cosmos, puisqu'il ne s'entend pas avec son successeur Heddergott [10]. Son équipe atteint la finale de la coupe d'Allemagne et s'incline 2-1 face au Fortuna Düsseldorf[17]. Il veut poursuivre sa carrière avec Weisweiler au Cosmos mais cela ne se fait pas. Schuster qui durant cette saison honore cinq sélections est appelé pour disputer le Championnat d'Europe disputé en Italie. Il joue deux des quatre matchs (dont la finale) du sacre allemand[18] décroché à la faveur d'une victoire 2-1 sur la Belgique[19]. C'est son premier titre décroché en seniors.

Il veut toujours partir aux États-Unis, mais la ligue n'est pas intéressée[10]. Le championnat reprenant, il dispute les cinq premiers matchs de la saison avec Cologne. Le 7 septembre 1980, il est transféré au FC Barcelone pour la somme de 40 millions de pesetas[10], soit le lendemain de son dernier match disputé avec Cologne, joué sur le terrain du TSV Munich 1860[20].

FC Barcelone

Bernd Schuster dispute son premier match avec le club catalan, le 2 novembre 1980, sur le terrain de l'Hércules Alicante. Ce match gagné 1-0[21] est le seul disputé par l'Allemand sous la direction de László Kubala puisqu'il est débarqué quelques jours après, à la suite de la large défaite de Barcelone sur son terrain,face au FC Cologne en Coupe de l'UEFA sur le score de 4-0, ce qui permet aux Allemands d'effacer leur défaite du match aller à domicile (1-0)[22]. À la fin de l'année, Schuster termine deuxième classement du Ballon d'or derrière Karl-Heinz Rummenigge et devant Michel Platini[23]. En championnat, l'équipe 11e au moment du départ de Kubala, se redresse et pointe à la deuxième place à deux points seulement de l'Atlético de Madrid[Note 1] à l'issue de la 26e journée[24] grâce à la victoire 6-0 sur Herculès. Schuster marque un but et Quini en marque deux[25]. À l'issue de ce match Quini est enlevé[26], il sera libéré le 25 mars. Pendant ce temps-là, le Barça va s'écrouler en ne prenant qu'un point en trois matchs. Le retard sur l'Atlético est alors de quatre points[Note 2]. Après sa libération, le club aligne deux victoires, un nul et deux défaites (dont une 3-0 au Real Madrid[27]) mais termine le championnat à la cinquième place, soit la première non-européenne[28]. Il reste la coupe du Roi, qui commence après la fin du championnat, pour sauver la saison et se qualifier pour une compétition européenne[Note 3]. Au premier tour, le Barça élimine la Castilla du Real Madrid, puis le Rayo Vallecano, et l'Athletic Bilbao, à chaque fois en gagnant les deux matchs. En finale, grâce notamment à un doublé de Quini, le club catalan s'impose 3-1 face au Sporting Gijon[29], ce qui permet à Schuster de gagner son premier trophée en club.

La saison 1981-1982 débute de façon idéale pour le joueur allemand qui marque quatre buts lors des trois premières journées du championnat[30]. Au bout de 14 journées, le club catalan est en tête du championnat[31] et Schuster a déjà marqué 8 buts en championnat[30]. La journée suivante, les Catalans se déplacent au stade San Mamés l'antre de l'Athletic Bilbao. À la 26e minute de ce match[32], Andoni Goikoetxea blesse gravement l'Allemand en lui cassant le genou[33]. Sa saison est terminée à l'issue de ce match. Quelques jours après, il termine troisième au classement du Ballon d'or derrière Karl-Heinz Rummenigge et Paul Breitner ses coéquipiers en sélection[34]. Son équipe finit 2e du championnat[28] derrière la Real Sociedad qui fait le doublé. Schuster qui a également disputé quatre matchs et marqué deux buts lors de la campagne européenne, voit son équipe gagner la coupe des coupes en battant 2-1 le Standard de Liège[35] lors de la finale qui se dispute au Camp Nou, ce qui permet au Barca d'être la première équipe à gagner une coupe des vainqueurs de coupes dans son propre stade[35]. Non rétabli, il ne dispute pas la coupe du monde 1982.

Pour la troisième saison de Schuster au club, le jeune prodige argentin Diego Maradona arrive dans le club catalan[36]. Le Barça après une défaite dès le premier match à l'Estadio de Mestalla du FC Valence[37] et seulement une victoire lors des cinq premiers matchs remonte progressivement et prend la tête du championnat grâce notamment à des victoires chez deux principaux rivaux : le Real Madrid[38] et l'Espanyol de Barcelone[39], mais une fin de championnat catastrophique (3 victoires lors des 10 derniers matchs) font que les Catalans finissent quatrième du championnat[28]. Lors de la supercoupe d'Europe, les Catalans vainqueurs au match aller 1-0 d'Aston Villa[40] s'inclinent 3-0 après prolongation chez le club vainqueur de la Coupe des clubs champions[41]. Schuster auteur de 5 buts en 5 matchs lors de la défense du titre de la coupe des coupes ne peut empêcher l'élimination du club en quart de finale face à l'Austria Vienne[42]. Dans les coupes nationales, Barcelone s'illustre en fin de saison, en gagnant la Coupe du Roi puis la coupe de la Ligue espagnole en disposant à ces deux occasions du Real Madrid que Barcelone aura battu quatre fois (plus un nul) lors de cette saison[43], Schuster étant titulaire lors de ces matchs.

Pour la saison 1983-1984, Barcelone sous la conduite de César Luis Menotti espère enfin être champion, 10 ans après leur dernier sacre. Maradona et Schuster devant permettre au club de renouer avec ce titre. Mais les deux joueurs n'évolueront que 13 des 34 matchs de championnat ensemble. Tout d'abord, l'Argentin est blessé à la cheville par Goikoetxea, qui l'écarte plusieurs mois des terrains, le 24 septembre[44] lors de la victoire 4-0 des Catalans face à Bilbao[45]. C'est le même joueur qui avait blessé deux ans auparavant Schuster. L'Allemand se blesse à son tour, lors de la 7e journée[46] et manque 7 matchs de championnat plus la supercoupe d'Espagne gagnée par son équipe aux dépens de Bilbao[47]. Sur le plan personnel, Schuster auteur d'un seul but jusqu'à la 21e journée en marque 6 lors des 8 journées suivantes, le dernier à la 29e journée lors de la victoire 1-0 sur le terrain de la Real Sociedad qui est son dernier match de la saison[48]. Cela ne suffira pas, puisque Barcelone ne finit le championnat qu'à la troisième place à 1 point de Bilbao[49] alors que le club finit meilleure attaque et meilleure défense du championnat.

Lors des coupes nationales, cela ne se passe pas mieux, puisque les Barcelonais s'inclinent en demi-finales de coupe de la ligue face à l'Atlético de Madrid (deux défaites 2-1 en menant au score à chaque fois) et en finale de la coupe du Roi lors d'un match marqué par une bagarre générale due à Maradona qui retrouvait Andoni Goikoetxea, qui lui a fait manquer plusieurs mois de compétition[50]. C'est à la fin de cette saison, qu'il prend sa retraite internationale à 24 ans en raison de différends avec le sélectionneur Jupp Derwall et des joueurs comme Paul Breitner et Karl-Heinz Rummenigge[51].

En équipe nationale

Composition des équipes au coup d'envoi de la finale de l'Euro 1980

De 1979 à 1984, Schuster a obtenu 21 sélections dans l'équipe d'Allemagne, il a marqué 4 buts.

Il a commencé sa carrière en équipe nationale en mai 1979 à l’occasion d’un match contre l'équipe d'Irlande et l'a terminée en février 1984 avec un match contre l'équipe de Belgique.

Schuster a remporté le Championnat d'Europe de football 1980. Cependant, après ce succès obtenu à l'âge de 20 ans seulement, il ne participera plus à aucune phase finale de l'Euro ou de la Coupe du monde pour son pays, pour cause de conflit ouvert avec Paul Breitner qui avait effectué son retour en sélection pour la Coupe du monde 1982.

Carrière d'entraîneur

Après avoir raccroché les crampons, Schuster a commencé une carrière d'entraîneur. Il a entraîné de nombreux clubs avant d'être nommé au prestigieux Real Madrid, le 9 juillet 2007. Schuster a été démis de ses fonctions d'entraineur du Real Madrid le 9 décembre 2008 pour insuffisance de résultats, en empochant au passage une indemnité de 4.5 millions d'euros. Il signe un contrat de 2 ans le 16 juin 2010[52] avec le club turc de Beşiktaş JK et sera payé 2 600 000 d'euros par an[53],[54]. En , à la suite des mauvais résultats de Beşiktaş, il démissionne de son poste d'entraîneur[55].

Il entraîne Málaga CF lors de la saison 2013-2014.

En septembre 2015, il refuse le poste de sélectionneur de la Grèce.

Palmarès

Joueur

En sélection nationale

En club

Entraîneur

Distinctions personnelles

Statistiques

En club

Le tableau suivant récapitule les statistiques de Bernd Schuster lors de sa carrière professionnelle en club.

Statistiques de Bernd Schuster au 9 septembre 2013[56],[57]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
1978-1979 Drapeau de l'Allemagne FC Cologne Bundesliga 24 1 2 0 - - - - C1 5 0 - - 31 1
1979-1980 Drapeau de l'Allemagne FC Cologne Bundesliga 32 9 8 4 - - - - - - - - - 40 13
1980 Drapeau de l'Allemagne FC Cologne Bundesliga 5 0 - - - - - - - - - - - 5 0
Sous-total 61 10 10 4 - - - - - 5 0 - - 76 14
1980-1981 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 23 11 4 0 - - - - - - - - - 27 11
1981-1982 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 13 8 - - - - - - C2 4 2 - - 17 10
1982-1983 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 28 7 6 1 6 1 - - C2 5 5 2 0 47 14
1983-1984 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 22 7 2 1 1 1 - - C2 4 1 - - 29 10
1984-1985 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 32 11 6 6 1 0 - - C2 2 1 - - 41 18
1985-1986 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 22 10 4 0 0 0 1 0 C1 6 1 - - 33 11
1986-1987 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División - - - - - - - - - - - - - 0 0
1987-1988 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Primera División 30 9 7 3 - - - - C3 8 1 - - 45 13
Sous-total 170 63 29 11 8 2 1 0 - 29 11 2 0 239 87
1988-1989 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Primera División 33 7 1 0 - - 2 0 C1 8 0 - - 44 7
1989-1990 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Primera División 28 6 1 0 - - - - C1 2 0 - - 31 6
Sous-total 61 13 2 0 - - 2 0 - 10 0 - - 75 13
1990-1991 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Primera División 29 4 1 0 - - - - - - - - - 30 4
1991-1992 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Primera División 34 6 1 1 - - - - C2 6 4 - - 41 11
1992-1993 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Primera División 22 1 - - - - - - C2 6 0 - - 28 1
Sous-total 85 11 2 1 - - - - - 12 4 - - 99 16
1993-1994 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 28 5 4 0 - - 1 0 C2 1 1 - - 34 6
1994-1995 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 23 2 2 1 - - - - C3 9 2 - - 34 5
1995-1996 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 8 1 3 0 - - - - - - - - - 11 1
Sous-total 59 8 9 1 - - 1 0 - 10 3 - - 79 12
1996-1997 Drapeau du Mexique Club Universidad Nacional Primera División 9 0 - - - - - - - - - - - 9 0
Sous-total 9 0 - - - - - - - - - - - 9 0
Total sur la carrière 445 105 52 17 8 2 4 0 - 66 18 2 0 577 142

En sélection

Les tableaux suivants dressent les statistiques de Bernd Schuster en équipe d'Allemagne par année ainsi que la liste de ses 21 sélections[12],[58].

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest 1979 5 0
1980 6 1
1981 3 2
1982 1 0
1983 4 1
1984 2 0
Total 21 4

Notes et références

Notes

  1. Soit une victoire, puisque la victoire valait deux points à cette époque.
  2. Soit deux victoires, puisque la victoire valait deux points à cette époque.
  3. À ce moment, le club n'a jamais manqué une édition de coupe d'Europe. C'est toujours le cas aujourd'hui. C'est le seul club dans ce cas.

Références

  1. a et b (en) « Schuster in S.V. Hammerschmiede Augsburg e. V. », sur http://www.angelfire.com/or/berndschuster/angel.html
  2. a, b, c, d et e (en) « Schuster in 1. F.C. Augsburg e. V. », sur http://www.angelfire.com/or/berndschuster/angel.html
  3. (de) « FC Augsburg 1976-1977 », sur http://www.fussballdaten.de/
  4. (de) « FC Augsburg 1977-1978 », sur http://www.fussballdaten.de/
  5. (en) Karel Stokkermans et Andreas Werner, « (West) Germany - List of Champions », sur rsssf.com,
  6. (en) Karel Stokkermans et Andreas Werner, « (West) Germany - List of Cup Finals », sur rsssf.com,
  7. Carlos Eduardo Freitas, A história falou mais alto, Copa'06, numéro 5, pages 38 à 41, juin 2006.
  8. « Bernd Schuster - Cologne 1978/1979 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  9. « Cologne - Francfort 1978/1979 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  10. a, b, c et d (en) « Schuster in 1.FC Köln », sur http://www.angelfire.com/or/berndschuster/angel.html
  11. « Werder Brême-Cologne 1978-1979 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  12. a et b (en) « Germany - International Results - Details 1974-1979 », sur rsssf.com
  13. (pt) Leonardo Bertozzi, « Quando o Nottingham foi gigante », sur http://trivela.uol.com.br/,
  14. « Bernd Schuster-Matches pour le club », sur http://www.mondedufoot.fr/
  15. « Bayern Munich-Cologne 1979-1980 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  16. (en) « Germany 1979/80 », sur rsssf.com
  17. « Fortuna Düsseldorf-Cologne 1979-1980 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  18. (en) « European Championship 1980 - Final Tournament - Full Details », sur rsssf.com
  19. « Allemagne-Belgique 1980 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  20. « Munich 1960-Cologne 1980-1981 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  21. « Hercules Alicante-Barcelone 1980-1981 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  22. (en) Karel Stokkermans, « European Competitions 1980-81 », sur rsssf.com
  23. « Ballon d'or 1980 », sur http://www.storyfoot.com/
  24. « Liga - Classement 26ejournée 1980-1981 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  25. « Barcelone-Herculès 1980-1981 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  26. (es) Alfons Quinta, « El sercuestro de Quini puede tener móviles económicos », sur http://www.elpais.com/, El País,
  27. « Real Madrid-Barcelone 1980-1981 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  28. a, b et c (en) José Vicente Tejedor Carnicero, « Spain, Final Tables 1979-1989 », sur RSSSF.com,
  29. (en) « Spain - Cup 1981 », sur rsssf.com
  30. a et b « Bernd Schuster - Primera División 1981/1982 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  31. « Liga 1981/1982 - 14e journée », sur http://www.mondedufoot.fr/
  32. « Liga 1981/1982 - Bilbao-Barcelone », sur http://www.mondedufoot.fr/
  33. (en) « Bernd Schuster », sur http://persona.rin.ru/eng/
  34. « Ballon d'or - France Football 1981 », sur http://www.storyfoot.com/
  35. a et b « 1981/82: Home sweet home for Barcelona », sur uefa.com
  36. « Ainsi s'est déroulé le transfert de Maradona au FC Barcelone », sur http://www.fcbarcelonaclan.com/,
  37. « Valence-Barcelone », sur http://www.mondedufoot.fr/
  38. « Real Madrid-FC Barcelone », sur http://www.mondedufoot.fr/
  39. « Espanyol-FC Barcelone », sur http://www.mondedufoot.fr/
  40. « FC Barcelone-Aston Villa », sur http://www.footballdatabase.eu/
  41. « Aston Villa-Barcelone », sur http://www.footballdatabase.eu/
  42. « Saison de Barcelone-1982/1983 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  43. (en) Carles Lozano Ferrer, « Spain - Cups 1983 », sur http://www.rsssf.com/
  44. (en) « A summary of Maradona's Life », sur http://www.vivadiego.com/
  45. « Liga 1983-1984 Barcelone-Bilbao », sur http://www.mondedufoot.fr/
  46. « Liga 1983-1984 Real Valladolid-FC Barcelona », sur http://www.mondedufoot.fr/
  47. (en) José Vicente Tejedor Carnicero et Carles Lozano Ferrer, « Spain - List of Super Cup Finals », sur http://www.rsssf.com/
  48. « Bernd Schuster Primera División 1983/1984 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  49. « Liga 1983-1984 », sur http://www.mondedufoot.fr/
  50. (en) Carles Lozano Ferrer, « Spain - Cups 1984 », sur http://www.rsssf.com/
  51. (pt) « Schuster: primazia em todos os sentidos », sur http://trivela.uol.com.br/,
  52. (tr) Schuster imzayı attı...
  53. a et b (tr) Sonunda açıkladılar...
  54. (tr) İşte Beşiktaş'ın yeni hocası
  55. Schuster a démissionné lequipe.fr, 15 mars 2011
  56. Fiche de Bernd Schuster sur footballdatabase.eu
  57. « Statistiques de Bernd Schuster », sur mondedufoot.fr
  58. (en) Matthias Arnhold, « Germany - International Results - Details 1980-1989 », sur rsssf.com

Liens externes