Bernard Gheur

Bernard Gheur
Naissance (72 ans)
Liège, Belgique
Nationalité Drapeau de Belgique Belgique
Profession
Autres activités

Compléments

Bernard Gheur est un journaliste, romancier et nouvelliste belge né le (72 ans) à Liège.

En tant que journaliste, il reçoit en 2007 avec Didier Caudron le prix du Parlement belge pour ses reportages sur l'immigration italienne en Wallonie[1].

Biographie

Né le 18 février 1945, il est le fils d'un armateur fluvial et né au Canada. Il passionne très tôt pour le cinéma. Au collège, il réalise avec ses amis des films de format réduit. Études de droit à l'Université de Liège, de journalisme à l'U.L.B., François Truffaut l'encourage à écrire des romans et le cinéaste sera le premier lecteur de ses premiers manuscrits. Il travaille, depuis 1972, dans la presse quotidienne.

Œuvres

  • Le Testament d'un cancre, Paris, Albin Michel, 1970, 187 p. (notice BnF no FRBNF35220024)[2]
  • La Scène du baiser, Bruxelles, Belgique, Éditions Le Cri, coll. « Collection romanesque », 1982, 150 p. (notice BnF no FRBNF34888584)
  • Retour à Calgary, Paris, ACE éditions, 1985, 192 p. (ISBN 2-86664-034-9)
  • Le Lieutenant souriant, Paris, Éditions Renaudot et Cie, 1990, 191 p. (ISBN 2-87742-036-1)[3]
rééd., Namur, Belgique, Éditions Mijade, coll. « Espace nord Zone J : 15 »,2015, 191 p. (ISBN 978-2-87423-090-5)
  • « Les jeudis de Coronmeuse » in col., Il était douze fois Liège, Liège, Belgique, Éditions Mardaga, coll. « Beaux Arts Litt », 1995, 246 p. (ISBN 978-2-8021-0030-0)
  • « Tours d'enfance » in coll, La Bande originale, Ottignies, Belgique, Éditions Quorum, coll. « Le point du jour », 1996, 175 p. (ISBN 2-930014-69-5)
  • « Mes années Jazz » in Bernard Gheur, Marie-Laure Béraud, Daniel Fano, Au fil du temps, Bordeaux/ Paris, France, Éditions Le Castor Astral, coll. « Escales du Nord », 1999, 226 p. (ISBN 2-85920-382-6)
  • Nous irons nous aimer dans les grands cinémas, Bruxelles, Belgique, Éditions Labor, 2004, 236 p. (ISBN 978-2-8040-1880-1)
  • Promenades liégeoises avec Bernard Gheur, col., Liège, Belgique, Éditions du Céfal, 2005, 120 p. (ISBN 978-2-87130-206-3)[4]
  • Les Étoiles de l'aube, Neufchateau, Belgique, Weyrich Édition, coll. « Plume du coq », 2011, 340 p. (ISBN 978-2-87489-117-5)[5]
- prix Marcel Thiry 2012[6]
- prix des lycéens de Littérature 2013[7]

Notes et références

  1. « L'union, célébrée sur tous les tons », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 8 juin 2012)
  2. Nicolas parent, « Avec les félicitations de Truffaut... », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 8 juin 2012)
  3. Pierre Maury, Le Soir du 29/03/1990, p. 39, « La nostalgie de Bernard Gheur », sur http://archives.lesoir.be (consulté le 8 juin 2012)
  4. « Promenades liégeoises avec Bernard Gheur », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 8 juin 2012)
  5. Francis Matthys, « Les Etoiles de Bernard Gheur », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 8 juin 2012)
  6. « Bernard Gheur, prix Marcel Thiry », sur La Libre Belgique, (consulté le 10 mai 2013)
  7. Nicole Debarre, « Bernard Gheur reçoit le Prix des lycéens 2013 pour "Les Étoiles de l'Aube" », sur RTBF Info, (consulté le 10 mai 2013)

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque universitaire de Pologne • Base de bibliothèque norvégienne • Bibliothèque nationale tchèque • WorldCat