Bernard Blancan

Bernard Blancan
Description de cette image, également commentée ci-après
Bernard Blancan mai 2018
Nom de naissance Bernard Blancan
Naissance (60 ans)
Bayonne, Pyrénées-Atlantiques, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Acteur
Scénariste
Réalisateur
Ecrivain
Films notables Peau d'homme, cœur de bête
Indigènes
La French
Séries notables PJ
Un village français

Bernard Blancan né le à Bayonne est un acteur, scénariste, réalisateur et écrivain français.

Biographie

Après un BEP de comptabilité, il part faire son service militaire à Djibouti. Démobilisé, il exerce le métier d’employé de bureau à Bordeaux, puis reprend ses études à 25 ans. Il passe un DUT carrières sociales, une licence de Lettres à l’ISIC de Bordeaux et un diplôme d’instituteur. Parallèlement, il se produit sur scène en amateur. C’est à l’IUT qu’il fait la connaissance d’Yves Caumon. Se noue entre les deux hommes une amitié artistique. Bernard Blancan est acteur dans plusieurs courts-métrages de Caumon puis fait une apparition dans Amour d'enfance et joue le rôle principal de Cache-Cache, un film sélectionné dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2005. Entretemps, c'est avec Peau d'homme cœur de bête d'Hélène Angel qu'il commence une carrière parisienne.

C'est Indigènes de Rachid Bouchareb, qui le révèle au grand public. Pour ce film, il est couronné, avec Sami Bouajila, Roschdy Zem, Samy Naceri et Jamel Debbouze, d'un prix d'interprétation au festival de Cannes 2006[1].

En 2011, il réalise le documentaire Retour aux sources qui retrace son apprentissage de sourcier, comme métaphore de la rencontre avec son père biologique, lui-même sourcier (Lutins du court métrage - meilleur film documentaire 2013).

En 2012, il publie Secrets de sourcier, aux Éditions Eyrolles et Journal d'un comédien, du footing aux palmes chez "Jacques Flament Éditions" suivi, deux ans plus tard, par Si j'étais guérisseur aux Éditions Eyrolles[2].

En 2013, il réalise Ogres niais, un court-métrage présenté dans les festivals de Clermont-Ferrand[3] et de Puteaux[4].

Parallèlement, il continue de tourner pour le cinéma (No pasaran d'Éric Martin et Emmanuel Caussé, Hors-la-loi de Rachid Bouchareb, La French de Cédric Jimenez). Il apparaît dans de nombreux courts-métrages et tourne aussi beaucoup pour la télévision, dans des téléfilms comme La Bicyclette bleue, Louise Michel, L'Été des Lip, et des feuilletons à succès tels qu’Un village français.

Filmographie

Cinéma

Courts métrages

  • 1989 : Antonin d’Yves Caumon : Antonin
  • 1991 : L’ami de la famille d’Yves Caumon
  • 1992 : Le jour du bac de Thomas Bardinet
  • 1992 : La porte étroite de Frédéric Tachou
  • 1994 : Lartigue expose de Bernard Blancan
  • 1995 : (Sic) de Matthieu Poirot-Delpech
  • 1995 : La vie parisienne d’Hélène Angel
  • 1995 : Un barbier dans les villes de Patrick Marty
  • 1996 : Le Bambi de Frédéric Tachou
  • 1998 : Conte philosophique (la caverne) de Philippe Fernandez
  • 1999 : Réflexion de Philippe Fernandez
  • 2001 : Chante de Fabrice Main : l’amant
  • 2002 : L’étang de Jean-Marie Omont : Lagache
  • 2003 : L’instant suivant de Catherine Dalfin
  • 2003 : En route mauvaise troupe de Camille Bialestowski : Antoine
  • 2003 : Une petite note d'humanité d'Emmanuel Gras : Thierry
  • 2003 : L'âge de raison de Myriam Aziza : le père
  • 2004 : Connaissance du monde (drame psychologique) de Philippe Fernandez : l’archéologue
  • 2004 : Frontière bleue d'Alain Cazuc
  • 2004 : For intérieur de Patrick Poubel : le père
  • 2004 : Juste une vache de Guy-Marie Lopez : Vianney
  • 2005 : Les Mâtines d'Annick Raoul
  • 2005 : L’entrave d’Olivier Vilcivici
  • 2006 : L’apocalypse d’Emmanuel Caussé et Eric Martin
  • 2006 : Tel père telle fille de Sylvie Baillot : le père
  • 2006 : Résistance aux tremblements d'Olivier Hems : le visiteur
  • 2008 : Dos à dos de Camille Bialestowski : Bernard
  • 2009 : Cendres de Paul Costes : Max
  • 2011 : Mei-Li de Judith Havas écrit par Christophe Martinolli : Bob
  • 2011 : Junior de Julia Ducournau : le professeur de maths
  • 2012 : Le grand-père de Brad de Christine Paillard
  • 2012 : Ogres niais de Bernard Blancan : le vieux rameur
  • 2013 : Cinématon N° 2766 de Gérard Courant
  • 2014 : Le maillot jaune de Jacques Jousseaume : Lucien
  • 2015 : Hotaru de William Laboury : Bernard
  • 2015 : En famille de Jérôme Waquet
  • 2016 : Une jeune fille Française de Guy Gauthier : Paul
  • 2016 : Après le col d'Ispeguy de Patrick Vuittenez : le père
  • 2017 : 1971 Motorcycle Heart de Stéphanie Varela : le journaliste
  • 2017 : Apollo ou la vie sauvage de Léo Favier : Apollo

Réalisations et scénarios

  • 1994 : Lartigue expose (court métrage)
  • 1998 : Chiche ! (court métrage)
  • 2011 : Retour aux sources (documentaire)
  • 2012 : Ogres niais (court métrage)

Télévision

Téléfilms

Séries

Théâtre

Comédien

  • 1985-1986 : "La tête vide" d'après Raymond Guérin, mise en scène de Christian Colin
  • 1988 : Cartoon de Jean-Luc Ollivier, hommage à Tex Avery, mise en scène de l’auteur, à Bordeaux
  • 1989 : L’effet Glapion, mise en scène Guy Lenoir, à Bordeaux
  • 1990 : La Résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette de Sony Labou Tansi, mise en scène Guy Lenoir, à Bordeaux et en Afrique
  • 1990 : Ça va péter j’te dis de Bernard Blancan et Martine Pont, tournée en Aquitaine
  • 1991 : Blaise Moll de Blaye, mise en scène Philippe Lespinasse, à Blaye
  • 1992 : La nuit prochaine, mise en scène Yvan Blanloeil
  • 1993 : La péniche s’amuse, mise en scène Renaud Cojo
  • 1993 : Andromaque de Jean Racine, mise en scène Yvan Blanloeil
  • 1994 : Papagai Albinos, mise en scène Marc Vernier
  • 1994 : Drame de la vie courante de Pierre Henri Cami, mise en scène Safy Nebbou à Libourne
  • 1995 : L’expulse de Samuel Beckett, à Villandraut
  • 1995-1996 : Noé Chabaut
  • 1996 : La véritable mort de Jeanne d’Arc, mise en scène Gilbert Tiberghien, à Pau
  • 1997 : Pacific Express de Jean-Luc Ollivier, mise en scène de l’auteur, à Bordeaux
  • 1997 : L’amateur de corsets d’Oscar Panizza, mise en scène David Chazam, à Rouen et Bruxelles
  • 1998 : Atrium casino, mise en scène François Mauget
  • 1998 : Troubadour pour être honnête
  • 1998 : Alphonse sèche, mise en scène David Chazam
  • 2003 : La marche de l’architecte de Daniel Keene, mise en scène Renaud Cojo
  • 2004 : Criminel de Javier Daulte, mise en scène Mario Dragunsky, à Rodez
  • 2006 : Scopitone création multimédia de Bernard Blancan
  • 2007-2008 : Bernard Blancan (enfin disponible !) de Bernard Blancan et Renaud Cojo, mise en scène Renaud Cojo, Le Carré des Jalles (Saint-Médard-en-Jalles), tournée
  • 2017-2019 : Intra Muros d'Alexis Michalik, mise en scène de l'auteur, théâtre 13, La Pépinière-Théâtre, tournée

Assistant mise en scène

  • 1997-1998 : Lolicom de Renaud Cojo, mise en scène de l’auteur, Théâtre du Port de la Lune (Bordeaux), Le Cratère (Alès)

Écrits

  • 2012 : Secrets de sourcier aux Éditions Eyrolles
  • 2012 : Journal d'un comédien (I. 2004-2006 / Du footing aux Palmes) aux éditions Jacques Flament
  • 2014 : Si j'étais guérisseur aux Éditions Eyrolles
  • 2015 : Catapulte, roman, aux Éditions Persée

Prix et nominations

  • 2006 : Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2006 pour Indigènes de Rachid Bouchareb
  • 2013 : Lutins du court métrage du meilleur film documentaire pour Retour aux sources
  • 2013 : Prix du jeune public au FEST’ival du court métrage de Puteaux pour Ogres niais
  • 2015 : Prix de la mise en scène au festival de Jouy-en-Josas pour Ogres niais
  • 2016/17 : 13 prix dans des festivals en Essonne, Isère, Vosges, Meurthe-et-Moselle au Luxembourg et à Londres pour Une jeune fille Française de Guy Gauthier

Liens externes

Notes et références