Berlinale 2018

Berlinale 2018
Image liée à la cérémonie
68e Festival de Berlin
Détails
Dates Du 15 au
Lieu Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Président du jury Tom Tykwer
Film d'ouverture L'Île aux chiens
Site web http://www.berlinale.de
Résumé
Ours d'or Touch Me Not
Grand prix du jury Twarz
Chronologie

La Berlinale 2018, 68e édition du festival international du film de Berlin (68. Internationalen Filmfestspiele Berlin), s'est déroulé du 15 au .

Déroulement et faits marquants

Le , il est annoncé que ce sera le réalisateur allemand Tom Tykwer [1] qui présidera le jury. Il succède ainsi à Paul Verhoeven et a déjà été en compétition pour l'Ours d'Or en 2002 pour Heaven.

Le , le film d'ouverture est dévoilé, il s'agit de L'Île aux chiens de Wes Anderson (dont The Grand Budapest Hotel avait ouvert le festival quatre ans plus tôt). C'est le premier film d'animation à ouvrir le festival[2].

Le lendemain il est annoncé que le directeur de la Berlinale, Dieter Kosslick, quittera ces fonctions après la 69e édition, en mai 2019[3].

Les premiers films en compétition pour l'Ours d'Or, ainsi que deux films présentés en séance spéciale, sont annoncés le [4]. Ce seront près de 400 films qui seront présentés pendant l’édition 2018.

Le directeur Dieter Kosslick a annoncé que cette 68e édition porterait sur le thème des agressions sexuelles dans le septième art, afin de faire écho à la vague d'indignation qui a secoué Hollywood avec le mouvement Balance ton porc[5].

Mis à l’honneur, l'acteur américain Willem Dafoe sera récompensé par un Ours d'honneur. Un festival sous le signe de #meetoo Le festival est marqué par les derniers scandales d'abus de pouvoir et la violence sexuelle dans l'industrie du spectacle et de solidarité envers le mouvement #meetoo. Le directeur du festival Dieter Kosslick a ainsi, sur les 19 films en compétition, retenu quatre dirigés par des femmes. Il a également annoncé avoir écarté de cette sélection plusieurs films dont les réalisateurs ou producteurs étaient mêlés dans des affaires d’abus sexuel.

Il a également mis en place une table ronde et un séminaire sur le sujet sous le titre «NON à la discrimination. Lors de la cérémonie d'ouverture, la ministre d'État à l'Environnement allemande, Monika Grütters, a rappelé ce combat dans son discours. Mais une polémique éclate lorsque une actrice sud-coréenne (qui a souhaité garder l’anonymat) a dénoncé le fait que le réalisateur Kim Ki-Duk soit invité à la Berlinale pour présenter son film "Human, Space, Time and Human" et "l’hypocrisie" du festival.

L’actrice accuse le réalisateur de violences physiques et sexuelles lors du tournage du film "Moebius". Une centaine d’associations sud-coréennes de défense des droits civiques ont également critiqué cette invitation. La direction du festival a annoncé qu’elle a répété qu’elle « condamne et s'oppose évidemment à toute forme de violence et de comportement sexuel inapproprié »[6],[7],[8].

Les favoris de la critique pour l'Ours d'or sont Transit de Christian Petzold et Season of the Devil de Lav Diaz[9],[10].

Le , le palmarès est dévoilé: l'Ours d'or est décerné à Touch Me Not de Adina Pintilie, le Grand prix du jury à Twarz de Malgorzata Szumowska, l'Ours d'argent du meilleur réalisateur à Wes Anderson pour L'Île aux chiens, l'Ours d'argent du meilleur acteur à Anthony Bajon dans La Prière et l'Ours d'argent de la meilleure actrice à Ana Brun dans Les Héritières (Las Herederas)[11].

Jurys

Jury International

Tom Tykwer, président du jury international 2018.

Autres jurys

Jury international des courts métrages

  • Diogo Costa Amarante, cinéaste Drapeau du Portugal Portugal
  • Jyoti Mistry, cinéaste et professeur Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
  • Mark Toscano, conservateur et présentateur des programmes de stand out Drapeau des États-Unis États-Unis

Jurys Generation

Generation 14Plus
Generation Kplus
Jury des enfants et jury des jeunes

Jury du prix du meilleur premier film

Jury du prix du meilleur documentaire

Sélections

La sélection officielle est dévoilée le 6 février 2018. Des pronostics ont lieu selon les films en production[12].

En compétition

Titre Réalisation Pays Distribution
Damsel David Zellner et Nathan Zellner Drapeau des États-Unis États-Unis Robert Pattinson, Mia Wasikowska, David Zellner, Nathan Zellner, Robert Forster
Dovlatov Alexeï Guerman Jr Drapeau de la Russie Russie Milan Marić, Danila Kozlovsky, Artur Beschastny, Elena Lyadova
Eva Benoît Jacquot Drapeau de la France France Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel, Julia Roy, Richard Berry
Figlia mia Laura Bispuri Drapeau de l'Italie Italie Valeria Golino, Alba Rohrwacher
L'Île aux chiens (film d'ouverture) Wes Anderson Drapeau des États-Unis États-Unis (film d'animation)
In den Gängen Thomas Stuber Drapeau de l'Allemagne Allemagne Sandra Hüller, Franz Rogowski
Khook Mani Haghighi Drapeau de l'Iran Iran Hassan Majooni, Leila Hatami, Leili Rashidi
Les Héritières (Las Herederas) Marcello Martinessi Drapeau du Paraguay Paraguay Patricia Abente, Ana Brun, Margarita Irun, Ana Ivanova Villagra
Mein Bruder heißt Robert und ist ein Idiot Philip Gröning Drapeau de l'Allemagne Allemagne Julia Zange, Josef Mattes, Susanne Wuest
Museum (Museo) Alonzo Ruizpalacios Drapeau du Mexique Mexique Gael Garcia Bernal, Simon Russell Beale, Lynn Gilmartin, Leticia Brédice, Alfredo Castro
La Prière Cédric Kahn Drapeau de la France France Anthony Bajon, Damien Chappelle, Alex Brendemühl, Louise Grinberg, Hanna Schygulla
The Real Estate Mans Mansson et Axel Petersen Drapeau de la Suède Suède Leonore Ekstrand, Christer Levin, Olof Rhodin
Season of the Devil Lav Diaz Drapeau des Philippines Philippines
Don't Worry, He Won't Get Far on Foot Gus Van Sant Drapeau des États-Unis États-Unis Joaquin Phoenix, Rooney Mara, Jonah Hill, Jack Black, Mark Webber, Udo Kier
Touch Me Not (Nu mă atinge-mă) Adina Pintilie Drapeau de la Roumanie Roumanie Laura Benson, Tomas Lemarquis, Irmena Chichikova
Trois jours à Quiberon (3 Tage in Quiberon) Emily Atef Drapeau de l'Allemagne Allemagne Marie Bäumer, Birgit Minichmayr, Robert Gwisdek, Charly Hübner
Transit Christian Petzold Drapeau de l'Allemagne Allemagne Paula Beer, Franz Rogowski
Twarz Malgorzata Szumowska Drapeau de la Pologne Pologne Mateusz Kosciukiewicz, Agnieszka Podsiadlik, Roman Gancarczyk, Malgorzata Gorol
Utøya 22. juli Erik Poppe Drapeau de la Norvège Norvège

Hors compétition

Titre Réalisation Pays Distribution
Aga Milko Lazaro Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Black 47 Lance Daly Drapeau de l'Irlande Irlande James Frecheville, Hugo Weaving, Jim Broadbent, Sarah Greene, Stephen Rea, Freddie Fox, Barry Keoghan
The Bookshop Isabel Coixet Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Emily Mortimer, Bill Nighy, Patricia Clarkson
Eldorado Markus Imhoff Drapeau de la Suisse Suisse (film documentaire)
Otages à Entebbe José Padilha Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Rosamund Pike, Daniel Brühl, Ben Schnetzer, Eddie Marsan, Denis Ménochet
La Révolution silencieuse Lars Kraume Drapeau de l'Allemagne Allemagne Florian Lukas, Jördis Triebel, Michael Gwisdek, Ronald Zehrfeld, Burghart Klaußner
Paranoïa Steven Soderbergh Drapeau des États-Unis États-Unis Claire Foy, Joshua Leonard, Juno Temple, Aimee Mullins, Jay Pharoah, Colin Woodell, Sarah Stiles

Berlinale Special

Titre Réalisation Pays Distribution
America Land of the Freeks Ulli Lommel Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Gurrumul Paul Williams  Drapeau de l'Australie Australie
The Happy Prince Rupert Everett Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de l'Italie Italie
The Interpreter Martin Šulík Drapeau de la République tchèque République tchèque
Monster Hunt 2 Raman Hui Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ryūichi Sakamoto: Async At the Park Avenue Armory Stephen Nomura Schible Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Japon Japon (film documentaire)
Songwriter Murray Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (film documentaire)
Unga Astrid Pernille Fischer Christensen Drapeau de la Suède Suède Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau du Danemark Danemark
Usedom – Der freie Blick aufs Meer Heinz Brinkmann Drapeau de l'Allemagne Allemagne (film documentaire)
Viaje a los Pueblos Fumigados Fernando Solanas Drapeau de l'Argentine Argentine (film documentaire)

Panorama

Film de fiction

Titre Réalisation Pays
L'Animale Katharina Mückstein Drapeau de l'Autriche Autriche
Boys Cry (La terra dell'abbastanza) Damiano D'Innocenzo et Fabio D'Innocenzo Drapeau de l'Italie Italie
Yocho Kiyoshi Kurosawa Drapeau du Japon Japon
Garbage Qaushiq Mukherjee (Q) Drapeau de l'Inde Inde
Genesis Árpád Bogdán Drapeau de la Hongrie Hongrie
Girls Always Happy (Rou qing shi) Yang Mingming Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Hard Paint (Tinta bruta) Marcio Reolon et Filipe Matzembacher Drapeau du Brésil Brésil
Horizon Tinatin Kajrishvili Drapeau de la Géorgie Géorgie
Human, Space, Time and Human Kim Ki-duk Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Invasion (Hojoom) Shahram Mokri Drapeau de l'Iran Iran
Jibril Henrika Kull Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Babak Jalali Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Lemonade Ioana Uricaru Drapeau de la Roumanie Roumanie
Malambo, el hombre bueno Santiago Loza Drapeau de l'Argentine Argentine
Marilyn Martín Rodríguez Redondo Drapeau de l'Argentine ArgentineDrapeau du Chili Chili
La omisión Sebastián Schjaer Drapeau de l'Argentine Argentine
Mes provinciales Jean Paul Civeyrac Drapeau de la France France
Profile Timur Bekmambetov Drapeau des États-Unis États-Unis
River's Edge Isao Yukisada Drapeau du Japon Japon
Ondes de choc – Journal de ma tête Ursula Meier Drapeau de la Suisse Suisse
Ondes de choc – Prénom: Mathieu Lionel Baier Drapeau de la Suisse Suisse
Styx Wolfgang Fischer Drapeau de l'Allemagne AllemagneDrapeau de l'Autriche Autriche
Sunday's Illness (La enfermedad del domingo) Ramón Salazar Drapeau de l'Espagne Espagne
Thirty Souls (Trinta Lumes) Wolfgang Fischer Drapeau de l'Allemagne AllemagneDrapeau de l'Autriche Autriche
When the Trees Fall (Koly padayut dereva) Marysia Nikitiuk Drapeau de l'Ukraine UkraineDrapeau de la Pologne Pologne
Xiao Mei Maren Hwang Drapeau de l'Allemagne AllemagneDrapeau de la République de Chine Taïwan
Yardie Idris Elba Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Documentaire

Titre Réalisation Pays
Central Airport THF Karim Aïnouz Drapeau du Brésil Brésil
Ex Pajé Luiz Bolognesi Drapeau du Brésil Brésil
Family Life (Familienleben) Rosa Hannah Ziegler Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Game Girls Alina Skrzeszewska Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Generation Wealth Lauren Greenfield Drapeau des États-Unis États-Unis
Hotel Jugoslavija Nicolas Wagnières Drapeau de la Suisse Suisse
Je vois rouge Bojina Panayotova Drapeau de la Bulgarie Bulgarie/Drapeau de la France France
Kinshasa Makambo Dieudo Hamadi Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Matangi/Maya/M.I.A. Steve Loveridge Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka
Obscuro Barroco Evangelia Kranioti Drapeau de la Grèce Grèce
Partisan Lutz Pehnert, Matthias Ehlert et Adama Ulrich Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Shakedown Leilah Weinraub Drapeau des États-Unis États-Unis
Shut Up and Play the Piano Philipp Jedicke Drapeau de l'Allemagne Allemagne
The Silence of Others Almudena Carracedo et Robert Bahar Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau de l'Espagne Espagne
The Silk and the Flame Jordan Schiele Drapeau des États-Unis États-Unis
That Summer Göran Hugo Olsson Drapeau de la Suède Suède
Bixa Travesty Kiko Goifman et Claudia Priscilla Drapeau du Brésil Brésil
The Trial (O processo) Maria Ramos Drapeau du Brésil Brésil
What Comes Around (Al Gami'ya) Reem Saleh Drapeau du Liban Liban/Drapeau de l'Égypte Égypte
When the War Comes Až přijde válka Drapeau de la République tchèque République tchèque/Drapeau de la Croatie Croatie

Palmarès

Compétition officielle

Prix Attribué à Pays
Ours d'or Touch Me Not de Adina Pintilie Drapeau de la Roumanie Roumanie
Grand prix du jury Twarz de Malgorzata Szumowska Drapeau de la Pologne Pologne
Ours d'argent du meilleur réalisateur Wes Anderson pour L'Île aux chiens Drapeau des États-Unis États-Unis
Ours d'argent du meilleur acteur Anthony Bajon dans La Prière Drapeau de la France France
Ours d'argent de la meilleure actrice Ana Brun dans Les Héritières (Las Herederas) Drapeau du Paraguay Paraguay
Ours d'argent du meilleur scénario Alonso Ruizpalacios et Manuel Alcalá pour Museum Drapeau du Mexique Mexique
Ours d'argent de la meilleure contribution artistique Elena Okopnaya (costumes et décors) pour Dovlatov de Alexeï Guerman Jr Drapeau de la Russie Russie
Prix Alfred-Bauer Les Héritières (Las Herederas) de Marcelo Martinessi Drapeau du Paraguay Paraguay

Prix spéciaux

Willem Dafoe récompensé par l'Ours d'or d'honneur.
Prix Attribué à Pays
Ours d'or d'honneur Willem Dafoe Drapeau des États-Unis États-Unis
Caméra de la Berlinale Beki Probst Drapeau de la Suisse Suisse
Katriel Schory Drapeau d’Israël Israël
Jiří Menzel Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie

Prix du meilleur premier film

Prix Attribué à Pays
Meilleur premier film Touch Me Not de Adina Pintilie Drapeau de la Roumanie Roumanie

Prix du meilleur documentaire

Prix FIPRESCI

Prix œcuménique

  • In den Gängen de Thomas Stuber

Teddy Award

  • Hard Paint (Tinta bruta) de Marcio Reolon et Filipe Matzembacher

Shooting Stars

Alba AUGUST (the rain: Simone)

Notes et références

  1. https://www.berlinale.de/en/das_festival/preise_und_juries/preise_internationale_jury/index.html
  2. « Wes Anderson's Isle of Dogs to Open 2018 Berlin Film Festival », sur IndieWire, .
  3. https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/05/2698531-cinema-directeur-berlinale-quittera-fonctions-2019-2019.html
  4. http://m.parismatch.com/Culture/Cinema/Festival-de-Berlin-2018-Benoit-Jacquot-et-Gus-van-Sant-en-competition-1422410
  5. « En Allemagne, la Berlinale placée sous le signe du #MeToo », FIGARO,‎ (lire en ligne).
  6. « Menu pantagruélique à la Berlinale », sur Le Monde.fr (consulté le 28 février 2018).
  7. AFP, « Le festival de Berlin s’ouvre en pleine controverse #Meetoo », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne).
  8. « Une actrice sud-coréenne agressée dénonce «l’hypocrisie» de la Berlinale », La Parisienne,‎ 2018-02-13cet11:18:43+01:00 (lire en ligne).
  9. « À la Berlinale, un Ours d’or très politique », sur Courrier international, (consulté le 1er mars 2018).
  10. « Une Berlinale touffue tout femme », sur Libération, (consulté le 1er mars 2018).
  11. « Berlinale : deux réalisatrices d’Europe de l’Est couronnées », sur Le Monde, (consulté le 25 février 2018).
  12. « Berlinale 2018: nos pronostics ! », sur Film de Culte,

Annexes

Articles connexes

Liens externes