Beşiktaş Jimnastik Kulübü (football)

Beşiktaş JK
Logo du Beşiktaş JK
Généralités
Nom complet Beşiktaş Jimnastik Kulübü
Surnoms BJK
Les Aigles Noirs
Fondation [1]
Couleurs Noir et Blanc
Stade Vodafone Park
(41 903 places)
Championnat actuel Spor Toto Süper Lig (D1)
Président Drapeau : Turquie Fikret Orman
Entraîneur Drapeau : Turquie Şenol Güneş
Joueur le plus capé Drapeau : Turquie Rıza Çalımbay (894)
Meilleur buteur Drapeau : Turquie Feyyaz Uçar (369)
Site web besiktasjk.com.tr (tr)(en)
Palmarès principal
National[note 1] Championnat de Turquie (15)
Coupe de Turquie (9)
Supercoupe de Turquie (9)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Turquie de football 2017-2018
0

Le Beşiktaş Jimnastik Kulübü est la section football d'un club turc omnisports, fondé le pour la gymnastique, mais la section football ne voit le jour qu'en 1911. Le club est basé à Istanbul dans le quartier du même nom et joue ses matchs à domicile dans le Stade BJK İnönü jusqu'en 2013, année où débute la construction de son nouveau stade, la Vodafone Park, nouveau nom depuis juin 2017, anciennement la Vodadone Arena, dont la construction s'est achevée par son inauguration officielle sans ses supporters[2] le 10 avril 2016, suivi le lendemain par un premier match dans une ambiance survoltée[3]. Les matchs à domicile du club sont dans un premier temps délocalisés au Recep Tayyip Erdoğan Stadyumu et au Stade olympique Atatürk pour la saison 2013-2014, puis uniquement au Stade olympique Atatürk à partir de la saison 2014-2015. Le club évolue depuis 1959 sans discontinuer dans la Spor Toto Süper Lig, la première division du football turc.

Avec ses quinze titres de champion de Turquie et ses neuf victoires en coupe de Turquie, le club est, avec Galatasaray et Fenerbahçe, l'un des trois clubs majeurs de football de Turquie. Sur la scène européenne, les meilleures performances du club sont un quart de finale de coupe des clubs champions européens en 1987, un quart de finale de coupe UEFA en 2003 et un quart de finale de Ligue Europa en 2017.

Histoire

Le Beşiktaş JK a été fondé le sous le nom de Bereket Jimnastik Kulübü et n'était au départ qu'un club de gymnastique. Le , le club est renommé en Beşiktaş Osmanlı Jimnastik Kulübü. En , le club crée sa section de football.

Image et identité

Couleurs

Les premières couleurs du club étaient le rouge et le blanc comme le drapeau du pays. Actuellement, ce sont le noir et blanc.

Blason

Le blason se forme de 9 parties : une première rayure blanche, qui représente le chiffre « 1 », trois rayures noires pour le chiffre « 3 », une seconde rayure blanche une nouvelle fois pour le chiffre « 1 », le drapeau turc, l'inscription « BJK », l'année de fondation du club « 1903 » et, enfin, deux étoiles noires. Les quatre chiffres (1, 3, 1 et 9), qui structurent le blason, signifient 1319, qui correspond à l’année 1903 dans le calendrier julien. Le drapeau turc qui se trouve sur le blason est un cadeau de la Fédération de Turquie de football. Ce cadeau a été donné à la suite d'un match disputé contre l’équipe nationale de Grèce avec uniquement l'effectif du club. Beşiktaş est le premier club à avoir le drapeau turc sur son blason.

Le surnom d'« aigles noirs »

Champion les deux années précédentes, Beşiktaş commença la saison 1940-1941 avec une nouvelle équipe, plus jeune. Le dimanche 19 janvier 1941, 5 semaines avant la fin du championnat, Beşiktaş avait un match contre Süleymaniye. Dans le stade de Şeref avec l’arbitre du match, Semih Duransoylu, Beşiktaş sortit sur le terrain avec Faruk, Yavuz, İbrahim, Rıfat, Halil, Hüseyin, Şakir, Hakkı, Şükrü, Şeref, Eşre. Ce fut une belle victoire de Beşiktaş comme il y en eut beaucoup cette saison-là. Pendant la deuxième mi-temps, les joueurs du Beşiktaş ne cessèrent d'attaquer. Derrière le panneau avec la photo de Mustafa Kemal Atatürk quelqu’un commença à crier : « Allez les Aigles Noirs, attaquez les Aigles Noirs ». Et tous les supporters du stade commencèrent à crier la même chose, devant les journalistes suivant le match, surpris par ce phénomène. Depuis, le surnom de l’équipe de Beşiktaş est devenu « Aigle Noir » (en Turc : Kara Kartal). Le nom de la personne qui a crié pour la première fois était Mehmet Galin. Le score final fut de 6 à 0, avec 3 buts de Şeref Görkey, un du capitaine Hakkı Yeten, un de Şakir et un de Şükrü. Après ce match, le symbole de Beşiktaş devint « les Aigles Noirs »[4].

Palmarès et résultats sportifs

Titres et distinctions

Le Beşiktaş JK remporte son premier championnat en 1920. Après avoir gagné tous les matchs dans son groupe, il s'impose le en finale face à Darüşşafakasur sur le score de deux buts à un.

Lors de la saison 2002-2003, pour le centième anniversaire du club, Beşiktaş remporte le championnat avec 8 points d’avance sur le second et avec un bilan sans faute (aucune défaite et aucun but encaissé) contre ses principaux rivaux du Galatasaray SK et de Fenerbahçe. Lors de cette même saison, Beşiktaş atteint les quarts de finale de la Coupe UEFA, son meilleur résultat dans cette compétition.

Le Palmarès avant la république

1919-1920 Champion de la Ligue turque d'Istanbul
1920-1921 Champion de la Ligue turque d'Istanbul
1921-1922 Champion de la Ligue Pazar d'Istanbul

Le Palmarès après la république

Beşiktaş JK Champion de la saison 1923-1924.
1923-1924 Champion de la Ligue d'Istanbul
1933-1934 Champion de la Ligue d'Istanbul
1934 Champion de la Ligue turque
1934-1935 Champion de la Ligue SID d'Istanbul
1937-1938 Vainqueur de la Coupe de "Teyyare"
1938-1939 Champion de la Ligue d'Istanbul
1939-1940 Champion de la Ligue d'Istanbul
1940-1941 Champion de la Ligue d'Istanbul
1940-1941 Champion de la Ligue turque
1941-1942 Champion de la Ligue d'Istanbul
1942-1943 Champion de la Ligue d'Istanbul
1943 Vainqueur de la Coupe d'Istanbul
1943 Vainqueur de la Coupe de la foire d'Izmir
1943-1944 Champion de la Ligue turque
1944 Vainqueur de la Coupe de la présidence du conseil
1944-1945 Vainqueur de la Coupe d'Istanbul
1945 Vainqueur de la Coupe d'Istanbul
1945-1946 Champion de la Ligue d'Istanbul (7e fois en 8 ans)
1946-1947 Champion de la Ligue turque
1947 Vainqueur de la Coupe de la présidence du conseil
1949-1950 Vainqueur de la Coupe d'Istanbul
1950-1951 Vainqueur de la Ligue professionnelle d'Istanbul (première fois)
1951 Champion de la Ligue turque
1951-1952 Vainqueur de la Ligue professionnelle d'Istanbul
1952-1953 Vainqueur de la Ligue professionnelle d'Istanbul
Palmarès du Beşiktaş Jimnastik Kulübü
Compétitions internationales Compétitions nationales


Compétitions nationales disparues Tournois saisonniers
  • Coupe Atatürk (1) :

Bilan européen

Joueurs et personnalités du club

Présidents

Entraîneurs

Effectif professionnel actuel

Effectif professionnel du Besiktas J.K de la saison 2017-2018
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[note 3] Nom Date de naissance Sélection[note 4] Club précédent Contrat
- G Drapeau de l'Ukraine Boyko, DenysDenys Boyko 29/01/1988 (29 ans) Ukraine Malaga 2016-2020
1 G Drapeau de l'Espagne , FabricioFabricio 31/12/1987 (29 ans) Espagne -20 ans Deportivo La Corogne 2015-2018
29 G Drapeau de la Turquie Zengin, TolgaTolga Zengin Capitaine 10/10/1983 (33 ans) Turquie Trabzonspor 2015-2018
97 G Drapeau de la Turquie Yuvakuran, UtkuUtku Yuvakuran 02/11/1997 (19 ans) Turquie espoirs Beylerbeyi 2015-2018
- D Drapeau du Portugal , PepePepe 26/02/1983 (34 ans) Portugal Real Madrid 2017-2019
- D Drapeau de la Suède Milošević, AlexanderAlexander Milošević 30/01/1992 (25 ans) Suède SV Darmstadt 98 2015-2018
- D Drapeau de la Colombie Franco, PedroPedro Franco 23/04/1991 (26 ans) Colombie Millonarios FC 2013-2018
2 D Drapeau de la Croatie Mitrović, MatejMatej Mitrović 10/11/1993 (23 ans) Croatie HNK Rijeka 2017-2020
3 D Drapeau du Brésil , AdrianoAdriano 26/10/1984 (32 ans) Brésil FC Barcelone 2016-2019
6 D Drapeau de la Serbie Tošić, DuškoDuško Tošić 19/01/1985 (32 ans) Serbie Gençlerbirliği 2015-2019
32 D Drapeau de l'Allemagne Beck, AndreasAndreas Beck 13/01/1987 (30 ans) Allemagne 1899 Hoffenheim 2015-2018
33 D Drapeau de la Turquie flèche vers la droite Nukan, AtınçAtınç Nukan 20/07/1993 (24 ans) Turquie RB Leipzig 2015-2018
77 D Drapeau de la Turquie Gönül, GökhanGökhan Gönül 04/01/1985 (32 ans) Turquie Fenerbahçe 2015-2018
88 D Drapeau de la Turquie flèche vers la droite Erkin, CanerCaner Erkin 04/10/1988 (28 ans) Turquie Inter Milan 2015-2018
8 M Drapeau de l'Autriche Kavlak, VeliVeli Kavlak 03/11/1988 (28 ans) Autriche SK Rapid Vienne 2015-2018
13 M Drapeau du Canada Hutchinson, AtibaAtiba Hutchinson 08/02/1983 (34 ans) Canada PSV 2013-2018
15 M Drapeau de la Turquie Özyakup, OğuzhanOğuzhan Özyakup 23/09/1992 (25 ans) Turquie Arsenal 2012-2018
18 M Drapeau de l'Allemagne Arslan, TolgayTolgay Arslan 16/08/1990 (27 ans) Allemagne espoirs Hambourg SV 2015-2018
20 M Drapeau de la Turquie Uysal, NecipNecip Uysal 24/01/1991 (26 ans) Turquie 0 Formé au club 2015-2018
80 M Drapeau de la Suisse Inler, GökhanGökhan Inler 27/06/1984 (33 ans) Suisse Leicester City 2016-2018
94 M Drapeau du Brésil flèche vers la droite , TaliscaTalisca 01/02/1994 (23 ans) Brésil olympique SL Benfica 2016-2018
- A Drapeau de la Turquie Töre, GökhanGökhan Töre 20/01/1992 (25 ans) Turquie West Ham 2014-2019
- A Drapeau de la Turquie Pektemek, MustafaMustafa Pektemek 11/08/1988 (29 ans) Turquie Basaksehir 2011-2019
7 A Drapeau du Portugal Quaresma, RicardoRicardo Quaresma 26/09/1983 (34 ans) Portugal FC Porto 2015-2020
9 A Drapeau de l'Espagne Negredo, ÁlvaroÁlvaro Negredo 20/08/1985 (32 ans) Espagne Valence CF 2017-
22 A Drapeau de l'Arménie Özbiliz, ArazAraz Özbiliz 09/03/1990 (27 ans) Arménie Spartak Moscou 2015-2018
23 A Drapeau de la Turquie Tosun, CenkCenk Tosun 07/06/1991 (26 ans) Turquie Gaziantepspor 2015-2018
49 A Drapeau des Pays-Bas Babel, RyanRyan Babel 19/12/1986 (30 ans) Pays-Bas Deportivo La Corogne 2017-2019
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Turquie Tamer Tuna
  • Drapeau : Turquie Şeref Çiçek
  • Drapeau : Turquie Eren Safak
  • Drapeau : Turquie Dolu Arslan
  • Drapeau : Turquie Mehmet Kulaksızoğlu
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Espagne Miguel Peiró Montanana
Entraîneur(s) des gardiens
Médecin(s)
  • Drapeau : Turquie Sarper Çetinkaya
  • Drapeau : Turquie Murat Çevik

Légende


Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
999 G Drapeau de la Turquie Sapan, VeyselVeysel Sapan 11/01/1996 (21 ans) Turquie -19 ans Kahramanmaraşspor
11 A Drapeau de la Turquie Pektemek, MustafaMustafa Pektemek 11/08/1988 (29 ans) Turquie Medipol Başakşehir

Joueurs emblématiques

Les joueurs marquants[8],[9],[10] :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Infrastructures

Stade de BJK İnönü

Supporters de Beşiktaş au stade İnönü en 2006 avant le début du match contre Gaziantepspor avec les drapeaux turcs pour protester contre les attentats terroristes.
Article détaillé : Stade BJK İnönü.

Le stade İnönü a été ouvert en 1947. Les plans de ce stade ont été faits par l’architecte italien Paolo Vietti-Violi , ainsi que les architectes turcs Şinasi Şahingiray et Fazıl Aysu. Le stade se trouve juste en face du Palais de Dolmabahçe, au sein du quartier Beşiktaş à Istanbul.

Le premier match disputé dans le stade İnönü oppose Beşiktaş à l’équipe suédoise AIK, le et se solde par une victoire trois buts à deux des Stambouliotes. Süleyman Seba est l'auteur du premier but.

Le , le stade est loué au Beşiktaş JK pour une durée de 49 ans. Après la fin de la saison 2003-2004, le stade est rénové. Le rabaissement du terrain et la diminution de 4 mètres de la distance entre le terrain et les tribunes ont permis d'augmenter la capacité du stade de 50 % avec un total de 32 145 place assises. À la suite de la pression des supporteurs, la tribune des journalistes a été déplacée du côté des tribunes numérotées. Les grilles ont été enlevées. Pour améliorer les entrées et sorties des supporters, le nombre de portes a été doublé, passant de 36 à 72. Avec le renouvellement, une section a été faite pour BJK TV, la télévision du club. Avec le congrès financier de 2007-2008, Beşiktaş a pris la décision d’augmenter la capacité du stade à 42 000 places.

Vodafone Arena

Article détaillé : Vodafone Arena.

Le , le Beşiktaş JK annonce un accord avec le ville d'Istanbul pour un projet de nouveau stade[11]. Le club souhaite détruire le stade İnönü pour construire sur le même emplacement un stade neuf d'une capacité de 42 000 places et en commencer les travaux dès pour une durée de 18 mois. Le projet est cependant dans un premier temps repoussé d'une saison, le permis de construire n'étant obtenu que début 2012[12]. Le , sur demande du nouvel entraîneur de l'équipe première de l'époque, Samet Aybaba, le président Fikret Orman repousse le début des travaux d'une saison supplémentaire[13]. Le , à l'occasion de l'assemblée générale annuelle du club, le président Fikret Orman annonce que le nouveau stade verra le jour pour le début de la saison 2014-2015[14].

Le , le Beşiktaş JK dévoile la signature d'un contrat de sponsoring avec l'entreprise de télécommunication Vodafone pour un montant total de 145 millions de dollar. Le contrat inclut un accord de naming pour le nouveau stade du BJK, qui prend alors le nom de « Vodafone Arena »[15].

Pendant la durée des travaux, le Beşiktaş JK trouve un accord avec un autre club d'Istanbul, le Kasımpaşa Spor Kulübü, pour l'utilisation du Recep Tayyip Erdoğan Stadyumu, situé non loin du stade İnönü. Cet accord est cependant mal reçu par les supporters du club[16] à la fois pour une question de rivalité avec le Kasımpaşa SK et pour des questions politiques, Kasımpaşa étant le quartier de naissance du premier ministre turc, Erdoğan[17]. Un différend en cours de saison avec leurs homologues de Kasımpaşa pousse finalement les dirigeants du Beşiktaş à se reporter sur la solution du stade olympique Atatürk pour accueillir les matchs à domicile du club[18]. Après avoir repoussé l'ouverture de la Vodafone Arena d'une saison, la délocalisation des matchs à domicile dans le stade olympique Atatürk est confirmée pour la saison 2014-2015[19].

Soutien et culture populaire

Supporters de Beşiktaş.

Supporters

  • Çarşı (se prononce "tcharsheu") est le groupe phare du Beşiktaş. Très connu en Turquie, il s'est déjà fait remarquer en Europe lors de la Coupe du monde 2006, mais aussi à l'Euro 2008 lors du match Turquie-Croatie avec une pancarte à leur nom.
  • Le groupe s'est aussi fait remarquer en Ligue des Champions contre Liverpool, soutenant le Beşiktaş JK pendant 90 min sans s'arrêter, Mais aussi lors d'un match à Inönü contre le Fernerbahce Istanbul. Durant ce match, les supporters ont battu le record de décibels dans un stade de foot (132 décibels) après l'égalisation de José Antonio Kléberson sur coup franc à la 90e minute[20].
  • Ils battent leur propre record de décibels contre Liverpool en 2008 à Istanbul (136 décibels).
  • Un DVD reportage sur Çarşı est sorti en Turquie sous le nom de "ASI RUH", racontant la vie des supporters. Plusieurs célébrités (notamment Alen Markaryan, le leader du groupe) sont interviewées dans ce reportage.

Rivalités

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

(tr) Source

Notes et références

Notes

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b La Supercoupe de Turquie était jouée avant 2006 sous le nom de « Coupe de la Présidence ».
  3. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  4. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références

  1. sabah.com.tr/zaman-tuneli/3/4/3
  2. « En Turquie, l’envol de l’Aigle noir - SO FOOT.com », sur SOFOOT.com (consulté le 24 mai 2016)
  3. « Le Beşiktaş inaugure son stade sous les fumigènes - SO FOOT.com », sur SOFOOT.com (consulté le 24 mai 2016)
  4. (tr) Karakartal Efsanesi
  5. (en) Denizli to continue as Beşiktaş boss
  6. (tr) Beşiktaş'ta şok, Denizli gitti Schuster yolda
  7. (tr) Beşiktaş'ın yeni hocası Schuster
  8. (tr) UNUTULMAZ YABANCI OYUNCULARIMIZ
  9. (tr) UNUTULMAZ YERLİ OYUNCULARIMIZ
  10. (tr) Les joueurs inoubliables de Besiktas JK
  11. (en) « Beşiktaş gets go-ahead for new stadium », sur stadia-magazine.com, (consulté le 28 février 2015)
  12. (de) « Baugenehmigung für Besiktas », sur stadionwelt.de, (consulté le 28 février 2015)
  13. (de) « Heilloses Durcheinander bei Besiktas: Stadionneubau um ein Jahr verschoben! », sur goal.com, (consulté le 28 février 2015)
  14. (de) « Besiktas-Stadion bis Sommer 2014 fertig », sur stadionwelt.de, (consulté le 28 février 2015)
  15. (en) « Beşiktaş and Vodafone sign 15-year sponsorship contract worth $145 mln », sur hurriyetdailynews.com, (consulté le 28 février 2015)
  16. (en) « Istanbul: Controversial move by Beşiktaş, fans outraged », sur stadiumdb.com, (consulté le 28 février 2015)
  17. (de) « Besiktas: Umzug in Stadion des Ligarivalen », sur stadionwelt.de, (consulté le 28 février 2015)
  18. (de) « Stadionvertrag aufgelöst », sur stadionwelt.de, (consulté le 28 février 2015)
  19. (de) « Ausweichort bekannt », sur stadionwelt.de, (consulté le 28 février 2015)
  20. Site web