Bataille de la Brigade 52

Bataille de la Brigade 52
Informations générales
Date 8
Lieu Près de Deraa
Issue Victoire des rebelles
Belligérants
Drapeau de la Syrie République arabe syrienne Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre Flag of Ahrar ash-Sham.svg Ahrar al-Cham
Forces en présence
inconnues 2 000 hommes[1]
Pertes
28 à 83 morts[2],[3]
3 prisonniers[4]
35 morts au moins[5]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 32° 44′ 23″ nord, 36° 19′ 30″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille de la Brigade 52

La bataille de la Brigade 52 a lieu les 8 et lors de la guerre civile syrienne.

Déroulement

Située près de al-Hirak, au nord-est de la ville de Deraa, la Brigade 52 est la plus grande base militaire du régime syrien dans le gouvernorat de Deraa[6]. Le régime y dispose d'un corps d'infanterie et elle est la principale base utilisée pour bombarder les positions rebelles dans le sud[1].

Le , 2 000 rebelles du Front du Sud de l'Armée syrienne libre et d'Ahrar al-Cham se lancent à l'assaut de cette base. Elle est prise le 9 juin, après 24 heures de combat ; les loyalistes se replient alors sur la ville de Deraa ou la base aérienne d'al-Thula[1],[7],[2],[4].

Les pertes

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), au moins 35 rebelles, dont un colonel, et 28 loyalistes, dont un général, sont morts pendant l'attaque[5],[2]. Le 11 juin, les corps des soldats tués sont remis par les rebelles aux forces gouvernementales à Deraa en échange de la libération de 24 détenus, dont 10 femmes[5].

Issam al-Reis, porte-parole du Front du Sud, affirme pour sa part que 83 militaires du régime, dont sept officiers, ont été tués lors de l'assaut[3].

Conséquences

Les rebelles s'emparent également des villages de Mliha, Al-Dara et et Rakhem. Avec cette victoire, ils obtiennent un accès au gouvernorat de Soueïda, presque entièrement contrôlé par les loyalistes, et arrivent à 10 kilomètres de la principale autoroute allant du sud à la capitale Damas[1].

Après cette victoire, les rebelles lancent ensuite un nouvel assaut le 10 juin sur l'aéroport d'al-Thala, non loin de la brigade 52. Ils s'en emparent d'une partie mais cette fois les loyalistes repoussent l'offensive le 12 juin après d'importants bombardements et l'envoi de renforts[8],[9].

Liens externes

Notes et références

  1. a, b, c et d Syrie: les rebelles capturent une base clé du régime dans le sud (porte-parole rebelle), AFP, 9 juin 2015.
  2. a, b et c The rebel and Islamic battalions comb the Brigade 52 after seizing most of it, OSDH, 9 juin 2015.
  3. a et b Hugh Naylor, Moderate rebels take key southern base in Syria, dealing blow to Assad, The Washington Post, 9 juin 2015.
  4. a et b More fighters die in the Brigade 52 clashes in Daraa, OSDH, 10 juin 2015.
  5. a, b et c Exchange of detainees for bodies of the regime forces took place in Daraa, while more civilians killed in the countryside of Daraa, OSDH, 11 juin 2015.
  6. The rebel and Islamic battalions take control over wide areas of one of the most important regime bases in the province, OSDH, 9 juin 2015.
  7. L’armée d’Assad perd une base dans le sud de la Syrie, Le Monde, 9 juin 2015.
  8. L’armée syrienne résiste aux insurgés dans le sud du pays, Le Monde avec AFP et Reuters, 11 juin 2015.
  9. Syrie: l'armée a repris le contrôle de l'aéroport d'al-Thaala, RFI, 12 juin 2015.