Bataille de Studzianki

Bataille de Studzianki
Description de cette image, également commentée ci-après
Monument aux morts
Informations générales
Date 9 août -
Lieu Studzianki
Issue Victoire soviétique et polonaise
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Pologne Pologne
Commandants
Drapeau de l'Allemagne Wilhelm Schmalz
Hans Källner
Joachim Engel
Drapeau de l'URSS I. Koulaguine
A. Chemenkov
Drapeau de la PologneJan Mierzycan
A. Siwicki
Forces en présence
Fallschirm-Panzer-Division 1. Hermann Göring
19e Panzerdivision
45e division d'infanterie
1re Brigade blindée polonaise
35e Division de fusiliers de la Garde (soviétique)
57e Division de fusiliers de la Garde (soviétique)
Pertes
1000 hommes, 40 chars de combat 484 tués, 1459 blessés, 63 disparus, 27 chars de combat

Seconde Guerre mondiale

Coordonnées 51° 41′ 18″ nord, 21° 19′ 34″ est

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Bataille de Studzianki

La bataille de Studzianki oppose du 9 au 1944 les forces allemandes aux forces polonaises et soviétiques à Studzianki en Pologne. Il s'agit de la plus grande bataille de chars polonais sur le Front de l'Est[réf. souhaitée].

Contexte historique

Le le premier front biélorusse de l'Armée Rouge traverse la Vistule près de Mniszew et Ryczowół et établit une tête de pont de Warka-Magnuszew. Le le 101e régiment de la 35e division de garde soviétique prend le village de Studzianki et arrive à Głowaczów. Les Allemands envoient en renfort la Division Hermann Göring dans le but de stopper l'avancée soviétique. Le les unités polonaises dont la 1re Brigade blindée polonaise, la 3e Division d'Infanterie et la 2e Division d'Infanterie commencent leur marche en direction de la tête de pont[1].

Déroulement de la bataille

Le les premiers chars polonais atteignent la rive gauche de la Vistule, en même temps les Allemands reprennent Grabnowola et approchent Studzianki. L'avancée allemande est stoppée par la 3e compagnie de la 1re Brigade blindée et le les Allemands sont définitivement rejetés du village après l'attaque de la 1re compagnie de chars. Grâce à cette manœuvre une brèche dans les positions polonaises et soviétiques est fermée trois jours plus tard. Des combats féroces continuent, le carrefour à proximité de Studzianki passe de main en main sept fois. Finalement le les forces allemandes sont encerlées et détruites.

La bataille n'en est pas finie pour autant. La liquidation des unités allemandes isolées dure encore quelques jours. L'étape suivante est le franchissement de Pilica.

Bilan

Durant la bataille les forces polonaises perdent 484 hommes, 1459 sont blessés, 18 chars sont détruits. Les Allemands perdent 1000 hommes et 30 chars[2].

Filmographie

Les épisodes de la série télévisée polonaise Czterej pancerni i pies (« Quatre tankistes et un chien ») se déroulent pendant la bataille.

Bibliographie

  • Komorowski, Boje polskie 1939 - 1945, Varsovie, 426 p. (ISBN 978-83-11-10357-3)
  • Janusz Przymanowski: Na celowniku T-VI, édition MON, Varsovie 1958.
  • Janusz Przymanowski: Studzianki, édition MON, 1971.

Notes et références

  1. Steven J. Zaloga, The Polish Army 1939–45, , 61– p. (ISBN 978-1-4728-0447-1, lire en ligne)
  2. Stąd niedaleko już..., "Stolica", Nr 41 (1556), 9 octobre 1977